Formation  |Les Espoirs vice-championnes de France

Les Espoirs du Centre de formation se sont inclinées sur le fil samedi dernier face à Nantes Rezé (66-65) en finale du championnat de France. Une dernière note qui ne doit pas gâcher la belle partition livrée une nouvelle fois cette saison par les Lionnes.

Finale Espoirs

Nantes Rezé – Lyon : 66-65

Scores des QT : 14-13 / 18-25 / 17-12 / 17-15

« Il nous manque la cerise sur le gâteau… » Fred Berger, responsable du Centre de formation, reste, quelques jours après la finale perdue dans le championnat Espoir face à Nantes Rezé, dans une phase de digestion : « Tu reconnectes un peu à la réalité en essayant de trouver des réponses. Il reste ce sentiment d’amertume et de frustration. » La revanche de l’année dernière n’aura pu se concrétiser. Après une saison blanche en NF1, les Déferlantes ont décroché la victoire qu’il fallait : celle du titre. Elles conservent ainsi leur ticket pour la NF1. Les Lionnes ont pourtant réaliser une belle prestation en finale, disputée à l’extérieur. « Avec 80 d’évaluation (contre 64 pour Nantes Rezé), on a été présent sur différents secteurs« , explique le coach. En première mi-temps , avec 16 fautes sifflées contre les Lyonnaises, les Nantaises ont tenu sur leur réussite aux lancer-francs (16/20 contre 2/4 pour les Lionnes), rejoignant le vestiaire à la pause avec seulement 6 longueurs de retard sur les Lionnes. « Il y a forcément beaucoup de frustration pour ce match, pleinement à notre portée.  »   

Malgré la déception, Fred Berger concède que le gâteau, même sans la cerise, est tout de même savoureux. La saison 2016-2017 ne repose pas uniquement sur le samedi 20 mai 2017, et cette finale à Mangin Beaulieu. Elle a commencé le 16 août 2016 et reste pleine de points positifs. « Quant tu repenses à la saison, elle est belle. On termine avec la deuxième meilleure défense en NF2, à la cinquième place du championnat à égalité avec Annemasse (13 victoires pour 9 défaites). Tu te défais de tous les pièges dans le championnat Espoir (9 victoires pour 1 défaite). C’est la loi du sport. C’est décevant pour le public présent et les joueuses, investies, qui avaient l’ambition de ramener ce titre. C’est une vraie fierté et satisfaction d’avoir coaché ce groupe. On joue bien au basket, on évolue bien. Certaines de nos joueuses vont rejoindre les équipes de France jeunes. Mais ce qui concrétise une saison, c’est aussi ce que tu laisses dans la vitrine. » Le coach réalise cependant que le groupe doit se servir de cette place de vice-champion de France pour ses projets futurs. « C’est important d’apprendre à perdre. Et le groupe reste jeune et très ambitieux. C’est une année de transition plutôt bien négociée. »

La déception lyonnaise est collective parce que c’est une grande famille sur et en dehors du terrain. Des supporters que le coach a souhaité bien évidemment remercier pour leur fidélité et leur soutien, dans les bons comme dans les moments plus difficiles.

Bravo au Centre de formation pour sa belle saison : les Espoirs sont vice-championnes de France alors que les U18 dérochent la troisième place de leur championnat. Preuve une nouvelle fois de la belle présence de la formation lyonnaise dans les phases finales ces dernières années.

 

 Crédit Photo :  Sébastien Clavel

Comments are closed.