Éditorial  |Le Palais des Sports… avant la nouvelle salle

A l’image des grands clubs lyonnais tels que l’Olympique Lyonnais, le LOU Rugby ou encore l’ASVEL Lyon-Villeurbanne, le Lyon Basket souhaite aussi se doter d’un nouvel écrin en adéquation avec son développement.

progres

Revue de presse – Le Progrès 09/11/2016

Depuis de longs mois, le club du Lyon Basket travaille sur ce projet de nouvelle salle, en adéquation avec ses objectifs sportifs. « Nous avons beaucoup de respect pour le travail et l’investissement de Tony Parker dans le basket. Nous avons eu parallèlement la même réflexion puisque nous avons les mêmes besoins : nous devons aussi avoir notre propre infrastructure. Lyon est un laboratoire pour les clubs sportifs. Un modèle économique a été crée avec des investissements privés« , explique Nicolas Forel, président de la SASP. « On est dans cette lignée, le sport féminin veut aussi exister avec sa propre infrastructure. »

En effet, l’antre des Lionnes de Mado Bonnet ne correspond plus aux besoins du club. « On part du principe que le sport moderne a besoin de visibilité, de pouvoir recevoir ses partenaires dans de bonnes conditions, avec des bureaux pour développer ses activités commerciales, de marketing…« , souligne le président. Le club s’est ainsi associé avec Guy Mathiolon, PDG et actionnaire majoritaire de SERFIM, ainsi qu’avec la Caisse des dépôts pour la construction de cette nouvelle infrastructure. Des discussions sont actuellement en cours avec la ville de Lyon. « Un tel projet ne peut aboutir sans la collaboration de la ville« , confirme Nicolas Forel.

Le Lyon Basket espère ainsi réaliser un projet unique dans le sport féminin européen avec une infrastructure financée intégralement grâce à des fonds privés, composée d’une nouvelle salle mais aussi d’un pôle santé pour répondre aux besoins spécifiques de la sportive de haut niveau, quelque soit son sport, ainsi qu’un pôle commercial complémentaire à l’enceinte sportive. Le projet inclut la collaboration de l’ASUL Lyon Volley-ball, un club qui a aussi besoin d’infrastructure pour évoluer, les deux sports étant compatibles pour développer un tel projet.


Avant de pouvoir concrétiser ce beau projet, le Lyon Basket va de nouveau essayer de décrocher le record de la saison LFB avec l’organisation le 18 février 2016 de la rencontre face à Bourges. Un an après avoir réuni 6002 personnes le 11 mars 2016, pour le duel face à Arras, les Lionnes vont donc de nouveau investir le Palais des Sports de Gerland.

 Crédit Photo :  Paul Chabrier


Commentez