Équipe Pro  |Réaction insuffisante

Après une entame de match raté, le retour tonitruant des Lionnes dans le troisième quart-temps n’aura pas suffi pour s’imposer face à Charleville-Mézières (72-75), toujours en course pour les playoffs. Une défaite sans conséquence pour le Lyon Basket qui jouera sa demi-finale de Challenge Round le mardi 03 mai, à Mado Bonnet.

Charleville-Mézières est arrivé à Lyon avec une détermination énorme. Le FCBA devait l’emporter ce samedi soir face aux Lionnes et espérer un faux-pas dans le même temps de Nice face à Bourges pour conserver ses chances de qualification pour les playoffs. Mission accomplie pour Alicia DeVaughn (15 points, 11 rebonds au final) and co qui ont démarré la rencontre tambour battant ! Amel Bouderra (9 points dans le quart à 3/5 à 3-pts) et ses coéquipières ont martyrisé les Lionnes en les poussant à la perte de balle (12 dans le quart) et en leur infligeant un 17-0 dans le premier quart temps (4-21). Les Flammes Carolo ont terminé le quart temps avec 14 points d’avance (27 à 13).

IMG_0210modLe niveau s’est équilibré dans le deuxième quart-temps. Les Lionnes sont plus dans le rythme et se reposent sur les cadres à l’intérieur. Le duo Lauren Ervin / Latoya Williams marquent 19 points avant la pause. Dans le troisième quart-temps, les Lionnes ont sérieusement repris les choses en main avec plus d’intensité défensive et d’efficacité offensive. Plus agressives au cercle, à l’image de Dajana Butulija (15 points à 6/9), elles reviennent à seulement 1 point des Flammes Carolo à la fin de cette troisième période (58-59). Tout semble alors possible dans le dernier acte. Alors qu’il reste 4 secondes au tableau d’affichage (71-73), Milica Dabovic marque un premier lancer-franc et loupe le deuxième. Mais le rebond ne sera pas lyonnais. Et après les derniers points marqués par la capitaine Amel Bouderra (16 points, 11 passes décisives), les Flammes Carolo s’imposent finalement à Mado Bonnet.

Lauren Ervin termine la rencontre avec un nouveau double-double avec 16 points à 5/7 et 13 rebonds. Sa coéquipière Latoya Williams a compilé 19 points, 5 rebonds et 5 passes décisives.

Score final : 72-75

Ils ont dit :

Marina Maljkovic (coach Lyon) : « C’est une énorme équipe en face qui s’est battue jusqu’au dernier moment pour rester dans la course aux playoffs. Beaucoup de qualités dans cet effectif et dans le jeu. On peut être très contents par rapport à ce qu’on a montré aujourd’hui. On a eu un mauvais début, c’est sûr. Avec beaucoup trop de balles perdues. Ce qui est positif, c’est qu’on a pu revenir à la fin et montrer notre jeu contre cette grande équipe. Je suis contente. »

Esther Niamké (Lyon) : « En deuxième mi-temps, on n’avait vraiment rien à perdre. On voulait vraiment jouer notre jeu : jeu rapide, courir, prendre nos shoots, ne pas se poser de questions, prendre le rebond. On a été juste à la fin, il faut qu’on se réveille un peu plus tôt. Mais c’est bien qu’on ait pu montrer un autre visage après la mi-temps. On aurait dû trouver notre rythme et jouer notre jeu dès l’entame de la rencontre. »

Romuald Yernaux  (coach Charleville-Mézières) : « On joue à se faire peur. On plie mais on ne casse pas. C’était un match un peu étrange. On était déjà au début de la rencontre sur un faux rythme, même quand on a pris de l’avance en première mi-temps. L’adversaire a pris feu dans le troisième quart temps. Néanmoins, on a fait preuve de caractère parce qu’on n’a pas laissé passer l’adversaire. Ça, ça aurait pu changer la donne. C’est important : l’équipe a su repartir de l’avant, même quand Lyon est revenu à 1 point. On a laissé passer le feu de forêt. Et on a été en mesure d’un peu mieux défendre dans le quatrième quart temps. Il faut qu’on apprenne, avec l’expérience, à s’appuyer sur le collectif pour laisser moins de possessions de balle à l’adversaire. Sur le troisième quart temps, l’adversaire est adroit. Mais il a surtout trop de ballons en sa possession. C’est un match qui avait un avant-goût de playoffs… ou de Challenge Round ! »

Crédit photo :  Lyon Basket 

 

Équipe Pro  |Les Lionnes en préparation

Qualifié pour les demi-finales du Challenge Round (aller le mardi 3 mai à Mado Bonnet), le Lyon Basket doit utiliser à bon escient ses deux dernières journées de saison régulière. Les Lionnes doivent faire le plein de confiance et de certitudes lors de la rencontre face à Charleville-Mézières, candidat aux playoffs, pour se mettre dans de bonnes dispositions avant la phase finale.

Les Lionnes

Les Lionnes ont d’ores-et-déjà atteint leur objectif de qualification pour le Challenge Round. Elles sont à présent à la recherche, lors de ces deux dernières journées de saison régulière, d’une bonne dynamique collective avant la demi-finale (aller le 03 mai à Mado Bonnet). Pour se mettre dans de bonnes dispositions pour la fin de la saison, Marina Maljkovic compte sur l’apport de tout son collectif. Le secteur intérieur pourrait de nouveau faire la différence avec notamment sa doublette américaine Latoya Williams / Lauren Ervin, bien placée pour décrocher un titre de MVP de la saison avec les deux meilleures évaluations du championnat LFB. Mais à l’aller, les Flammes Carolo avaient réussi à limiter l’impact des intérieures lyonnaises, aux rebonds et aux points, en s’imposant finalement 73 à 69 à la Caisse d’Épargne Aréna.

12006297_10153329496394620_3154529221505629458_nL’adversaire : CHARLEVILLE-MÉZIÈRES

Pour le moment, les Flammes Carolo pointent à la 5e place du championnat. Ce match contre les Lionnes revêt d’une importance particulière pour le FCBA qui peut encore prétendre aux playoffs (disputés par les équipes du Top 4). Pour cela, il faut que les Flammes Carolo gagnent leurs deux derniers matchs de saison régulière en espérant que Nice échouent à deux reprises pendant ce temps. Romuald Yernaux compte ainsi sur Alicia Devaughn (12,8 points et 6,1 rebonds de moyenne) et ses coéquipières pour accomplir leur mission. Autre atout majeur de l’équipe, Amel Bouderra réalise sa meilleure saison LFB de sa carrière avec une moyenne de 12,3 points, 3,5 rebonds et surtout 7,5 passes décisives par rencontre. La meneuse française est d’ailleurs la meilleure passeuse du championnat. Cette semaine, Valérie Garnier, entraîneur de l’équipe de France féminine a décidé de l’inclure dans sa liste des 18 joueuses convoquées pour le premier stage de préparation au Tournoi qualificatif olympique (TQO, du 13 au 19 juin à Nantes).

L’avis de Marina :

« Sportivement, ce dernier match de la saison régulière à Mado Bonnet est une bonne occasion pour toutes les joueuses d’avoir du temps de jeu et de s’affirmer. Maintenant que notre qualification pour le Challenge Round est acquise, je sais qu’on aura besoin de tout le monde pour terminer la saison. Mais, avant cela, comme chaque match, nous allons essayer de gagner face à Charleville. Au moment de la préparation du match aller, j’ai rapidement compris qu’il s’agissait d’une équipe avec beaucoup de qualités. J’ai compris que cette équipe était l’une des meilleures attaques du championnat. Ils ont fait de belles choses cette saison. Je félicite notamment Amel Bouderra pour son excellente saison. »

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Samedi 23 avril : Lyon – Charleville-Mézières à 20h
– Dimanche 24 avril : Roannais Basket Féminin – Lyon U18 Élite à 15h30

Crédit photo : Bellenger / IS / FFBB