Formation  |23/24 janvier – Le weekend du Centre de formation

Les Espoirs du Centre de formation du Lyon Basket se sont inclinées samedi dernier face à La Tronche Meylan 65 à 76. Le lendemain, les U18 Élite ont largement dominé Marne-la-Vallée 115 à 37.

NF1

La Tronche Meylan – Lyon Espoirs : 76 à 65

Les Lionnes ont tenu la dragée haute à l’équipe de la Tronche Meylan, deuxième au classement, pendant trois quarts-temps. Une bonne entame de match permet aux Espoirs de gagner le premier quart et de rentrer aux vestiaires à la mi-temps avec un déficit de deux points seulement. « On a un temps de moins bien dans le deuxième quart temps et je reste convaincu que l’on aurait pu avoir les capacités à accroître notre avantage. Nous aurions dû mener de huit points, en étant un peu plus dur, pour avoir un écart plus conséquent à la mi-temps », regrette Fred Berger.

Si dans le quatrième quart temps, le niveau de jeu s’équilibre et les joueuses du Centre de formation défendent bien, c’est dans le troisième quart que le bât blesse. « On attaque correctement mais nous avons par contre un vrai passage à vide. Nous perdons quelques ballons en trop et nous perdons le quart temps de 10 points. Nous sommes donc à -12 à l’entame du quatrième quart. Nous avons donné trop de munitions à l’adversaire, sans arriver à contrôler le tempo et le rythme. » Les Lionnes ont ainsi proposé 32 bonnes minutes face au deuxième de la poule, ce qui est très positif. « Ce qui serait intéressant, c’est que l’on passe des honneurs à la victoire », explique le coach.  « Il faut que le groupe se prouve à soi-même qu’il est capable de gagner. Je pense que l’on sous-estime notre équipe, nos qualités, et, forcément, on ne se voit pas gagner. » Si la victoire n’est pas le plus important, les Espoirs ont prouvé ces dernières semaines qu’elles pouvaient tenir tête à des équipes comme Villeurbanne ou La Tronche Meylan. « Dans les semaines à venir, il serait bon que l’on renoue avec la victoire. On progresse tactiquement, collectivement, pas à pas. Nous pourrions avancer plus vite, mais ce qui est important c’est d’avancer. »

Prochaine rencontre de championnat :

A Mado Bonnet contre Geispolsheim – Samedi 30 janvier – 18h00

NF1 U18 ÉLITE GROUPE A

Lyon U18 – Marne-la-Vallée : 115 à 37

Les U18 du Centre de formation ont dominé cette rencontre de la tête et des épaules. Mais le plus important, comme le souligne Fred Berger, responsable du Centre de formation, est le plaisir des joueuses sur le terrain et le plaisir à proposer une rencontre agréable au public de Mado Bonnet. « Ce que je retiens aussi, c’est l’adaptation de certaines joueuses sur cette rencontre, l’adaptation à jouer à des postes qui ne sont pas leurs postes habituels. » En effet, six joueuses seulement ont joué cette rencontre face à Marne-la-Vallée. Si les autres joueuses ne manquaient pas d’envie, dans leur planning de reprise, il n’était pas envisageable qu’elles reviennent sur le terrain dès dimanche. « Certaines joueuses n’étaient malheureusement pas prêtes. Et je me dois de tout faire pour que les joueuses reprennent au bon moment et pas trop tôt », confirme Fred Berger. Avec un effectif réduit et un écart final aussi conséquent, on peut aussi retenir que les Lionnes ont réussi à maintenir le rythme, avec beaucoup de rigueur. « Avec tout le respect que j’ai pour Marne-la-Vallée, nous avons d’autres challenges sportifs, et notamment avec ce déplacement à Bourges dimanche », conclut le responsable du Centre de formation.

Prochaine rencontre :

Contre Bourges – Dimanche 31 janvier – 15h30

Crédit photo : Paul Chabrier

Formation  |16/17 janvier – Le weekend du Centre de formation

Les Espoirs du Centre de formation du Lyon Basket se sont inclinées samedi dernier face aux Tigresses de l’AS Villeurbanne 73 à 77. Le lendemain, les U18 Élite ont bien commencé leur deuxième phase en s’imposant 70 à 52 face au Pays Voironnais.

NF1

Lyon Espoirs – AS Villeurbanne : 73 à 77

Le premier quart temps est clairement à l’avantage des Lyonnaises, qui imposent leur rythme et profitent de la maladresse de leurs voisines villeurbannaises en début de rencontre (11-4). Pourtant, l’équipe de Fred Berger ne conservera pas son avance longtemps… L’ASV hausse le ton défensivement en tout terrain, et malgré l’activité de l’intérieure lyonnaise Mélanie Riondet, les Tigresses reviennent jusqu’à égaliser à la fin du premier quart temps (23-23). « Quand tu as 12 points d’avance, il faut rester concentré et continuer d’avancer, continuer d’accroître ton écart pour être à 20 points à la fin du premier quart temps, et gérer confortablement ton avance jusqu’à la fin du match », regrette Fred Berger.

Le deuxième quart temps commence cependant bien pour le Centre de formation qui l’entame par une belle action collective en transition. Mais les Lionnes manquent rapidement de lucidité et Villeurbanne repasse devant en s’appuyant sur la taille de ses intérieures sous le cercle. Le tempo échappe aux Lionnes qui se précipitent offensivement (22 ballons perdus dans la mi-temps). Heureusement pour les Lyonnaises, les Villeurbannaises, maladroites, n’en profitent pas et Lyon n’est distancé que de 3 points à la pause (39-42).

Au retour des vestiaires, Evita Herminjard égalise derrière l’arc, imitée plus tard par Alizée Girardet (56-53) pour repasser devant. Le match s’emballe avec beaucoup d’intensité et d’engagement de part et d’autre. Dans le dernier quart temps, Alexandra Tchangoue offre 12 points d’avance à Villeurbanne. Mais les Lyonnaises n’ont pas dit leur dernier mot et reviennent à 4 points. « On revient car on provoque des fautes, notamment sur les meneuses de jeu qui doivent alors sortir. On a pu alors récupérer des ballons, et faire illusion. Mais c’est avant qu’on aurait dû maîtriser la rencontre. » Plus lucide et profitant des balles perdues, l’ASV s’impose finalement 77 à 73.

« On arrive toute de même à faire des résultats, performer avec une équipe différente chaque weekend. Nous avons des regrets, parce que c’est un match qui était clairement à notre portée. Contre l’ASV, c’est positif d’avoir terminé la rencontre avec 70 d’évaluation, une évaluation plus élevée que celle de Villeurbanne, avec pourtant un nombre de balles perdues plutôt démesuré. L’évolution entre le match aller et le match retour est intéressante. Il y a beaucoup d’éléments positifs. Au final, le seul élément négatif est le résultat final. On a montré de l’engagement, du bon basket. Maintenant, il faut régler quelques paramètres pour qu’en plus de bien jouer, nous puissions gagner. »

Prochaine rencontre de championnat :

A La Tronche Meylan – Samedi 23 janvier – 20h00

NF1 U18 ÉLITE GROUPE A

Pays Voironnais – Lyon U18 : 52-70

Comme le groupe Espoirs la veille, le maître mot des U18 a été la solidarité pour remporter ce premier duel dans la deuxième phase de la saison. Si l’écart n’est pas important à la mi-temps, les joueuses de Corentin Mahé remettent la main sur la rencontre dans le troisième quart temps avec plus d’investissement défensif, leur offrant de belles situations de tirs ouverts. Avec un effectif restreint, cette large victoire est donc très positive. « Au-delà la victoire », explique Fred Berger, responsable du Centre de formation, « ce qui est intéressant, c’est la capacité à être plus déterminé, plus défensif après la mi-temps. Le match n’était pas évident à gérer. Mais les joueuses ont réussi à le faire et c’est très bien. »

Prochaine rencontre :

A Mado Bonnet contre Marne-La-Vallée Basket Val-Maubué – Dimanche 24 janvier – 12h30

Crédit photo : Jérôme Le Bris