Équipe Pro  |J11 – Coup du (mauvais) sort

Cette envie d’aller arracher cette victoire des bras landais, et particulièrement motivée par la sortie sur blessure de la capitaine Carmen Guzman, était bien présente. Si près, si loin : les Lionnes sont revenues en fin de rencontre pour finalement craquer et s’incliner 56 à 66 face à Basket Landes, qui se repositionne au sommet du classement LFB.

34 secondes. Les Lionnes n’ont mené que pendant 34 secondes face à Basket Landes. Mais ce sont 34 secondes où tout semblait encore possible, au début du quatrième quart temps. Jusque-là, les Lionnes avaient tenu bon en accrochant les Landaises au score. Contre vents et marées. Malgré l’agressivité du groupe d’Olivier Lafargue et malgré la sortie sur blessure (genou) de Carmen Guzman à la fin du premier quart temps. Un nouveau coup dur pour l’effectif d’Etienne Faye. « On récupère Esther Niamke mais on perd Carmen Guzman« , explique le coach. « C’est toujours le même problème de rotation. Sur des matchs comme ça, il faut un effectif. Je félicite les filles par rapport à l’état d’esprit. Elles se sont battues, elles ont été vaillantes. » »La blessure de Carmen change la donne« , concède Olivier Lafargue. « Cela enlève une rotation à Lyon qui en a besoin. Et je sais ce que c’est de manquer de rotation. Pour la connaître, Carmen est un vrai leader qui est capable de ramener les siennes. »

Mais s’il a fallu courir après cette équipe landaise, c’est aussi à cause des temps faibles lyonnais. Les Lionnes ont encore perdu 23 ballons ce samedi soir. Trop. Et sans adresse, notamment à longue distance (2/13), le Lyon Basket perd une arme primordiale dans son jeu, pour alterner avec son secteur intérieur logiquement ciblé. « Avec un peu plus d’adresse, on aurait pu plus rivaliser« , explique le coach lyonnais. « Mais c’est une équipe qui défend très fort avec de la pression sur nos extérieures. Donc physiquement, ça laisse logiquement des traces. Il y a eu beaucoup de situations dans le jeu intérieur où elles sont allées trapper, c’était compliqué. On a eu de bonnes séquences mais on a manqué de constance sur ce match. » »Basket Landes, ça défend, c’est agressif…« , résume Mélanie Plust (7 points, 4 rebonds, 4 passes) en conférence de presse. « Mais sur ce genre de match, manquer d’adresse comme ça… Si on ne sort pas l’exploit, contre Basket Landes c’est impossible de gagner. »

Pas d’exploit samedi soir. Le secteur intérieur s’est pourtant encore bien exprimé avec 15 points et 12 rebonds pour Djéné Diawara et 14 points, 6 rebonds et 4 passes pour Lauren Ervin. La domination collective au rebond, avec 45 prises pour Lyon contre 20 pour Basket Landes, n’aura pas suffi non plus. « On est vraiment rentré dans le match avec de l’intensité, en se disant que les rebonds offensifs allaient être déterminants pour elles« , explique l’ancienne Lionne Alexia Plagnard (6 points, 4 passes). « Je pense qu’on contrôlait le match parce qu’on contrôlait ça. Mais à la fin du deuxième quart temps et en deuxième mi-temps, cela a été plus compliqué. Elles en ont pris 18, c’est énorme. Mais on est allées chercher l’énergie nécessaire au fond de nous pour faire un match abouti.«  »C’est ce qui a failli nous coûter le match ce soir« , confirme Olivier Lafargue. « Notre incapacité à verrouiller la raquette face à ce secteur intérieur très imposant. Si on avait mieux tenu le rebond, on aurait pu passer une meilleure soirée. »

Mais c’est finalement Céline Dumerc (12 points, 8 passes et 3 interceptions) and co qui ont tout de même passer une bonne soirée. L’équipe peut partir en vacances le cœur léger, la place de leader acquise. Deux équipes, deux ambiances. Les Lionnes ont quant à elles un match primordial mercredi (20 heure à Mado Bonnet) face à Tarbes. Et les filles, à l’instar de Mélanie Plust, en ont conscience. « Il va falloir vite oublier ça pour gagner contre Tarbes. La question ne se pose pas… Il faut absolument gagner. »

Statistiques de la rencontre

Crédit photo :  Lyon Basket

Équipe Pro  |J11 – Nouveau grand rendez-vous pour les Lionnes

Encore un très gros match à vivre à Mado Bonnet ce samedi, avec la venue de Basket Landes, actuel deuxième du classement derrière Bourges. Une rencontre importante pour les deux équipes mais aussi un match particulier pour Carmen Guzman qui a passé ses quatre premières saisons LFB au sein du club landais.

Les Lionnes

Actuellement neuvième au classement, le Lyon Basket a parfois eu du mal à imposer son jeu ces dernières semaines. Alors si la rencontre face à Tarbes mercredi prochain (toujours à Mado Bonnet) semble cruciale, un bon résultat face à Basket Landes, équipe du Top 4 français, permettrait l’alléger le poids de la pression en milieu de semaine prochaine. Esther Niamke a repris le chemin des parquets pour de nouveau une semaine entière d’entraînements. L’effectif lyonnais devrait être donc au complet et Etienne Faye devrait pouvoir compter sur toutes ses rotations. Du coté lyonnais, cette rencontre aura un goût particulier pour Carmen Guzman. Ayant joué les quatre dernières saisons à Basket Landes, elle voudra certainement se montrer face à ses anciennes partenaires et le duel avec « Caps » ou Alexia Plagnard devrait être l’une des clés de ce match. Charge au collectif lyonnais d’être à la hauteur du rendez-vous pour offrir à sa capitaine une victoire face à son ancienne équipe.

L’adversaire : Basket Landes

Basket Landes progresse en franchissant les étapes les unes après les autres. Et il est vrai que l’annonce de l’arrivée de la capitaine de l’équipe de France cet été a confirmé le développement du club. Céline Dumerc a très rapidement pris les clés du camion landais en affichant son leadership au sein de l’effectif d’Olivier Lafargue. Les résultats ont suivi avec un 5/5 en début de championnat. Mais avec l’Eurocup, l’enchaînement des rencontres et la malchance des grosses blessures de Kalys Loyd, Touty Gandega et dernièrement Queralt Casas, force est de constater que la machine s’est enraillée. Mais les Landaises ont du potentiel et sont capables de se surpasser quant il le faut, comme l’indique leur victoire face à Bourges la semaine dernière (66-59). Alors quel visage de Basket Landes va découvrir le public lyonnais ? En tout cas, un visage teinté d’anciennes Lionnes, avec Axelle Rousseau qui retrouvera certainement avec grand plaisir ses anciennes coéquipières du Centre de formation et Alexia Plagnard, qui a passé deux saisons (2012-2013, 2013-2014) entre Rhône et Saône, en provenance de Challes-les-Eaux.

L’avis d’Étienne

« Basket Landes est une équipe qui a fait un très bon début de saison. Mais Queralt Casas et Kalis Loyd se sont blessées et tout a été remis en question. Ils ont finalement choisi de pallier à ces absences par une internationale serbe, Nevena Jovanovic, qui amène un capital point non négligeable. Cela reste une équipe avec moins de rotations qu’une équipe comme Villeneuve d’Ascq. Sur la durée, on peut espérer sur la profondeur de banc faire jeu égal avec une équipe comme ça. Mais il y a beaucoup de qualités avec Céline Dumerc qui amène son expérience et son charisme, pouvant prendre le jeu à son compte. Miranda Ayim revient de blessure, une très bonne joueuse qui connaît bien le championnat. Cierra Bravard est un poste 5 très physique, assez complète et dominatrice sous le cercle. Marie-Michelle Milapie commence à sortir des bons matchs. Avec en plus des joueuses de métier comme Julie Barennes et Alexia Plagnard qui peuvent peser sur un match, c’est une équipe assez complète. Il va falloir défendre beaucoup mieux, qu’on limite nos pertes de balles. L’accent a été mis là-dessus cette semaine, sur la gestion de nos attaques. Et j’espère qu’on va retrouver Esther Niamke en pleine possession de ses moyens avec une semaine complète de travail. Il faut évacuer les défaites et viser ces deux prochains matchs, regarder devant nous. Ne pas de mettre la pression, se libérer pour aller chercher la gagne. On espère que tout le monde sera au rendez-vous et qu’on soit un peu plus sur le contrôle des émotions, ne pas subir face à la défense adverse et que les filles brillent en même temps. « 

Billetterie

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Bellenger/Lecocq/IS/FFBB

Équipe Pro  |J1 – Les Lionnes à l’Open LFB face au « faux promu »

La préparation terminée, le Lyon Basket passe aux choses sérieuses avec cette première journée de championnat lors de l’Open LFB organisé à la Halle Carpentier (Paris). Les Lionnes affrontent le promu Tarbes ce dimanche 02 octobre à 15h45.

Les Lionnes

La préparation des Lionnes a été compliquée avec bon nombre de pépins physiques. Mais le groupe est aujourd’hui (enfin) au complet. Lauren Ervin n’est pas encore à 100 %, tout comme Esther Niamke qui a reçu un coup de coude lors du dernier tournoi de préparation. Pour protéger ses points de suture à la rétine, elle portera dimanche des lunettes de protection. Les Lionnes vont devoir donc composer, comme beaucoup d’équipes, avec un effectif amoindri. Satisfait de la fin de préparation et de l’état d’esprit du groupe, Étienne Faye reste cependant optimiste. Le coach lyonnais sera particulièrement attentif dimanche par rapport à l’investissement défensif des joueuses, élément incontournable de sa philosophie de jeu. En amont de l’opposition face à Tarbes – rencontré par deux fois en préparation – le Lyon Basket a aussi beaucoup travaillé sur les ajustements à faire pour contrecarrer les plans du promu.

L’adversaire : TARBES

Tarbes-Gespe-Bigorre est de retour dans l’élite après une année dans l’antichambre. Mercredi, le promu ne s’est incliné que de quatre points (69-73) face au champion de France en titre, Lattes Montpellier. Mais il est évident que les matchs de préparation ne donnent que peu d’informations sur le réel potentiel des équipes une fois la saison régulière lancée. « Les résultats des matchs amicaux, il ne faut pas y attacher trop d’importance, même si c’est bien d’avoir quelques infos sur les équipes que l’on rencontre« , expliquait d’ailleurs le coach François Gomez, à La Dépêche. Champion LF2 en titre, les joueuses de Tarbes sont des habituées de la LFB. Avant l’arrivée de l’Australienne Abby Bishop, le groupe compte déjà dans ses rangs l’ancienne Lionne Bintou Marizy, l’Américaine Asia Boyd ou encore l’intérieure Astan Dabo pour évoluer aux côtés des valeurs sûres telles que Sylvie Grusczynski et Elodie Bertal.

L’avis d’Étienne :

« C’est une équipe avec des profils de joueuses estampillées LFB. L’équipe est composée d’une poste 3 américaine plutôt complète (Asia Boyd), Elodie Bertal est la denrière MVP de LIgue 2, Adja Konteh est très forte en un-contre-un, Sylvie Gruszczynski est très adroite – en préparation elle nous a fait mal au scoring avec 30 points sur une rencontre. C’est un groupe qui est aguerri avec un coach qui connait très bien la Ligue et qui a été champion de France. Il faut donc se méfier. C’est un « faux promu » pour moi. Il va falloir être très vigilent, sur leur intensité, leurs intentions offensives et leur qualité de course. On les a jouées alors que nous n’étions pas au complet mais la préparation, ça n’a rien à voir avec les matchs officiels. On a les armes, la capacité de les battre. Maintenant, à nous d’être particulièrement attentifs face aux joueuses majeures, et, bien sûr, d’être très forts défensivement. »

 

Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |Fin de saison pour les Lionnes

Les Lionnes se sont inclinées une nouvelle fois face à Basket Landes (83-72) et sont ainsi éliminées du Challenge Round de la Ligue féminine. Le Lyon Basket est à présent tourné vers l’avenir avec la préparation de la saison prochaine.

Basket Landes avait déjà fait un grand pas vers la qualification pour la finale du Challenge Round après sa victoire sans contestation ce mardi à Mado Bonnet. Cette nouvelle confrontation entre les deux équipes a été plus équilibrée même si, une nouvelle fois, les Landaises se sont imposées avec détermination.

Basket Landes a commencé fort la rencontre (27 points dans le premier quart temps) profitant des largesses défensives des Lionnes. Mais les deux équipes ont commis quelques erreurs et c’est Lyon et Dajana Butulija (20 points dont 4/8 à trois-points) qui en ont profité pour revenir dans le match.

Après la pause, Esther Niamké a montré la voie avec deux paniers à trois-points bien sentis. La capitaine terminera la rencontre avec 19 points à 7/8 (dont 4/5 à trois-points !). Finalement, grâce à son adresse longue distance (52% sur la rencontre), Lyon n’a compté que six points de retard sur Basket Landes avant le dernier quart temps.

Mais Miranda Ayim (20 points à 8/14) et l’ancienne Lionne Alexia Plagnard (11 points et 7 passes décisives) ont rapidement redonné de l’air aux Landaises dans le dernier acte. Les Lionnes se sont accrochées mais Julie Barennes a finalement scellé le sort de la rencontre en compilant 7 points consécutifs. Basket Landes s’est ainsi qualifié pour la finale du Challenge Round et affrontera Nantes Rezé ou Nice (belle entre les deux équipes samedi à Nice).

Score final : 83-72

Ils ont dit :

Marina Maljkovic (coach Lyon) : « Finalement, on s’est pas mal battu avec tous nos soucis et contre cette grande équipe de Basket Landes. Avant ce duel, j’avais déjà dit combien je respecte Basket Landes, leur organisation et tout ce qu’ils font chaque année, et ce qu’ils vont faire l’année prochaine. C’est une des plus sérieuses équipes du championnat. Même quand ils ont des baisses, cela reste une très bonne équipe, et c’est pas un club nouveau qui pourra les bouger aussi facilement. Nous , on a eu des problèmes les deux derniers mois et cette fin de saison est tout à fait logique. »

Olivier Lafargue  (coach Basket Landes) : « On a eu du mal à rentrer dans la rencontre, du mal à enchaîner aussi, mais il ne faut pas oublier que pour nous, c’était le 44 ou 45ème match de la saison. On est très satisfaits. L’important, c’était de gagner et de nous qualifier pour l’Eurocoupe, c’était notre priorité et l’objectif qu’on nous avait fixé en début d’année. On va pouvoir récupérer un peu pour essayer d’aller chercher quelque chose la semaine prochaine. »

Anaïs Le Gluher Cano : « Travail accompli. En se qualifiant pour la finale, nous sommes assurés d’avoir un ticket pour l’Eurocoupe l’année prochaine. On avait assuré en faisant un bon match à l’aller, un peu moins ce soir car on était un peu fatiguées. C’était pas un match avec beaucoup d’intensité, mais on voulait gagner en deux matchs pour avoir un peu plus de repos. On ne sait pas trop où on va aller, ni si on aura l’avantage du terrain ou pas… J’ai pas de préférence par rapport à l’équipe, mais je préfèrerais Nantes, à cause du déplacement et de l’avantage du terrain. »

Source réactions d’après-match : Basket Landes

Crédit photo :  Lyon Basket 

 

Équipe Pro  |Les Lionnes dos au mur

Le Lyon Basket n’a pas d’autre choix que de gagner à Mont-de-Marsan ce jeudi (20 heures) pour décrocher la belle en demi-finale du Challenge Round. Après la lourde défaite de mardi à Mado Bonnet (58-76), il faudra beaucoup de courage et de fierté aux Lionnes pour vaincre cette belle équipe de Basket Landes.

Les Lionnes

Oui, à Mado Bonnet, il n’y a pas eu photo. Oui, les chances de gagner par deux fois en terre landaise sont minces. Pourtant, tout reste possible dans cette demi-finale du Challenge Round. Car ainsi fonctionne le sport. Avec ses surprises. Ses « upsets ». A l’image du match des Lionnes, héroïques face à Villeneuve d’Ascq au  mois de janvier (93-81 après prolongation). Un staff expérimenté, des joueuses serbes championnes d’Europe, deux intérieures américaines dans le Top 4 des meilleures joueuses étrangères de LFB, des joueuses françaises déterminées à bien terminer cette saison 2015/2016… Oui, avec fierté, les Lionnes peuvent renverser la tendance.

11999702_10153329492599620_557238648734220557_o

L’adversaire : BASKET LANDES

Les Landaises ont été impressionnantes à Mado Bonnet. Collectivement déjà, mais aussi individuellement dans les duels et en dominant au rebond (43 contre 31 pour les Lionnes). Et cela, alors qu’Olivier Lafargue a dû composer sans Gunta Basko-Melnbarde et Marie-Michelle Milapie. Ainsi, les Landaises n’auront qu’à réitérer la même performance à domicile, portées par leur bouillant public. Après une large victoire en demi-finale aller, l’erreur serait de prendre cette qualification pour la finale du Challenge Round comme acquise, avant même ce retour à Mont-de-Marsan. Mais la suffisance n’est pas vraiment le genre de la maison landaise.

 

Programme du Challenge Round

Demi-finales

Aller le lundi 2 mai à 20h00
Nantes Rezé (8) – Nice (5) : 77-78

Aller le mardi 3 mai à 20h00
Lyon (7) – Basket Landes (6) : 58-76

Retour le jeudi 5 mai à 20h00
Nice (5) – Nantes Rezé (8)
Basket Landes (6) – Lyon (7)

Belle(s) éventuelle(s) le samedi 7 mai à 20h00

 

 

Crédit photo : Bellenger / IS / FFBB

Équipe Pro  |Une demie à sens unique

Les Lionnes se sont inclinées lourdement face à Basket Landes en demi-finale aller du Challenge Round. Le score est sans appel (58-76). Face à des Landaises impressionnantes de facilité, le Lyon Basket n’avait pas les armes pour lutter. Pour espérer accéder à la finale, il faudra réaliser un exploit : gagner par deux fois à Mont-de-Marsan. Les Lionnes devront se surpasser. Demi-finale retour programmée jeudi.

+14. Le score à la fin du premier quart temps ne laisse rien présager de bon (11-25). Dès l’entame de la rencontre, les joueuses d’Olivier Lafargue annoncent la couleur : elles sont venues à Lyon déterminées à repartir avec la victoire. Iva Sliskovic a déjà inscrit 10 points (elle termine la rencontre avec 14 points et 12 rebonds) et les Landaises sont bien en place défensivement, et ne gâchent presque rien offensivement (61 % de réussite aux tirs). La tâche s’annonce déjà très compliquée pour les Lionnes. Dominées à l’intérieur, où l’équipe de Marina Maljkovic a tant excellé cette saison, le Lyon Basket n’a pas trouvé les solutions pour revenir à hauteur de Basket Landes, dominant aussi le rebond (43 rebonds contre 31 pour Lyon).

IMG_9773MODBien au contraire, les Landaises de Miranda Ayim (18 points et 11 rebonds) ont continué à maîtriser la rencontre jusqu’à la fin. Les Lyonnaises ont bien essayé de réagir dans le deuxième quart temps par Migna Touré (9 points, 6 rebonds, 6 passes décisives) en réduisant l’écart. Mais étouffées par le pressing de leurs adversaires du soir, les Lionnes n’ont jamais réellement réussi à trouver leur rythme en attaque. Basket Landes, avec un collectif impressionnant de facilité, a ainsi pu accroître son avance (+27 dans le troisième quart temps) pour se mettre rapidement à l’abri d’un retour lyonnais. La traction arrière landaise, avec l’ancienne Lionne Alexia Plagnard (13 points) et Carmen Guzman (13 points), enfoncent le clou dans le quatrième quart temps. C’est une équipe de playoffs que Lyon a rencontré mardi soir à Mado Bonnet. Déjà vainqueur des deux rencontres de saison régulière, Basket Landes a de nouveau dominé le Lyon Basket, en prenant une grosse option pour accéder à la finale du Challenge Round.

 

Score final : 58-76

Ils ont dit :

Marina Maljkovic (coach Lyon) : « Pas de surprise pour moi, le grand favori c’est Basket Landes. C’est une équipe que je respecte énormément, l’une des plus sérieuses en France, et ce depuis des années. Là-bas, cela va être très compliqué avec l’ambiance… Tu ne peux pas gagner contre une équipe à qui tu laisses 43 rebonds. Miranda Ayim nous a encore « tués » aujourd’hui pour la troisième fois de la saison. Sliskovic pareil. On ne peut pas tenir nos duels en un-contre-un. Ce sont des extraterrestres par rapport à nous, par rapport à la qualité des joueuses. On a essayé et on a eu des résultats avec la zone dans les 20 dernières minutes mais cela ne peut pas suffire pour battre une équipe comme Basket Landes. »

Olivier Lafargue  (coach Basket Landes) : « C’est jamais facile contre Lyon parce qu’elles sont toujours capables de remonter, de réagir même si menées au score. Elles ont été très adroites d’ailleurs en fin de match alors que nous, on a perdu un peu notre rythme. Sur des situations avec Williams ou Diallo, elles peuvent faire mal. Nous, on a fait un travail remarquable sur les 25 premières minutes, on a été intelligents, intéressants dans ce qu’on a pu proposer. Dans l’aspect défensif aussi. Après, on a fait pas mal d’erreurs aussi sur les shoots ouverts qu’elles ont mis. On sait qu’on ne peut pas se reposer face à une équipe comme Lyon. Malgré tout, ce qui est bien, c’est qu’on ne s’est pas fait peur après avoir fait 25 premières minutes vraiment excellentes. Je connais trop toutes ces joueuses, Marina, Lyon : je sais bien que derrière, c’est une équipe qui réagit tout le temps et on a eu énormément de mal à gagner chez nous. On a fait une partie du travail. C’est satisfaisant qu’on gagne la bataille du rebond. Je suis très content. La moitié du travail est fait, il reste la deuxième moitié à faire. Ce n’est pas terminé encore.  »

Crédit photo :  Lyon Basket 

 

Équipe Pro  |Les Lionnes face au Challenge

Le Lyon Basket passe aux choses sérieuses avec cette première demi-finale du Challenge Round face à Basket Landes. L’enjeu est de taille pour les deux équipes qui devront se qualifier pour la finale afin de décrocher un billet européen pour la saison 2016/2017.

Les Lionnes

Les Lionnes, qualifiées pour le Challenge Round depuis plusieurs semaines ont pu se concentrer sur la préparation de cette phase finale. Mais le Lyon Basket ne s’est pas rassuré dans cette dernière ligne droite de la saison régulière en s’inclinant par deux fois lors des deux derniers matchs : face à Charleville-Mézières (72-75) et le Hainaut Basket (61-66). Mais les Lyonnaises l’ont démontré cette saison : elles ont du caractère et peuvent être irrésistibles lorsque tout le monde s’implique et que le collectif rehausse son niveau défensif. « Ce sera deux rencontres difficiles, il faut s’attendre à un vrai combat. Lyon c’est la dureté défensive, de l’agressivité. Il faudra être prêt dans les têtes et dans les corps », confirme  Olivier Lafargue (Sud Ouest). La victoire est en tout cas primordiale pour les Lionnes, qui savent à quel point il est difficile de s’imposer du côté de Mont-de-Marsan. Le challenge est grand mais comme le précise Latoya Williams (MVP étrangère de LFB) : « Basket Landes est une très forte équipe, mais nous pouvons le faire ! »

11999702_10153329492599620_557238648734220557_oL’adversaire : BASKET LANDES

Basket Landes a terminé la saison régulière à la sixième place du championnat. Après deux demi-finales en playoffs LFB, les Landaises retrouvent cette saison le Challenge Round après avoir laissé beaucoup d’énergie dans leur (bonne) campagne européenne. Basket Landes a en effet atteint une demi-finale historique en Eurocoupe. « C’est conforme aux attentes, l’objectif assigné était de s’installer dans le Top 6. On peut cependant regretter de manquer les playoffs pour une ou deux rencontre manquées dans la saison, mais l’essentiel est acquis », souligne l’entraîneur Olivier Lafargue pour le journal Sud Ouest.

L’avis de Marina :

« Parmi les équipes qualifiées pour le Challenge Round, on joue contre la plus difficile. On sait tous comme il est compliqué d’aller jouer à Basket Landes. Maintenant, c’est comme ça, on doit jouer et s’imposer. Il faut gagner à domicile aussi pour remercier notre public pour leur présence tout au long de la saison. Au jour d’aujourd’hui, je pense d’un côté que cela serait un exploit que Lyon gagne face à Basket Landes. D’un autre côté, on peut gagner ! Tout est possible, on a cette capacité à pouvoir s’imposer mardi. Les fins de saisons sont toujours compliquées, surtout celle-là car elle est très longue, mais il faut se surpasser, aller chercher cette énergie pour gagner ce match. »

 

Programme du Challenge Round

Demi-finales

Aller le lundi 2 mai à 20h00
Nantes Rezé (8) – Nice (5) : 77-78

Aller le mardi 3 mai à 20h00
Lyon (7) – Basket Landes (6)

Retour le jeudi 5 mai à 20h00
Nice (5) – Nantes Rezé (8)
Basket Landes (6) – Lyon (7)

Belle(s) éventuelle(s) le samedi 7 mai à 20h00

 

 

Crédit photo : Bellenger / IS / FFBB

Formation  |26/27 mars – Le weekend du Centre de formation

Samedi dernier au plateau de Talence, le groupe U17 a passé une nouvelle étape en Coupe de France en s’imposant face à Basket Landes en quart de finale (67-57). Mais les doubles tenantes du titre se sont inclinées le lendemain face à Lattes Montpellier (45-54) et ne disputeront donc pas la finale à l’AccorHotels Arena. Dimanche, à Mado Bonnet (15h30), les U18 Élite affronteront Bourges Basket et viseront la première place du groupe.

 

QUART DE FINALE – COUPE DE FRANCE U17

Lyon – Basket Landes : 67 – 57

12719442_10153748511402795_7563028864410628058_oScores de quart temps : 15-20, 15-8, 22-12, 15-17

Les Lyonnaises n’ont pas connu un démarrage de rencontre idéal face à Basket Landes. « L’entrée de match a été poussive », confirme le coach Corentin Mahé. « Derrière, les filles ont eu une réaction d’orgueil. Elles se sont ressaisies, physiquement et mentalement. » Et les Lionnes ont en effet réalisé une deuxième mi-temps de qualité dans laquelle le collectif a fait la différence. « Un meilleur partage de balle a permis de créer des décalages en offrant de bons tirs ouverts. » L’intensité défensive et la dimension physique ont fait mouche, déstabilisant l’adresse des Landaises et les poussant à perdre de nombreuses et précieuses balles. Mais si les Lionnes se sont finalement imposées, c’est en puisant dans leurs réserves. Car les joueuses de Julie Barennes ont proposé un basket de qualité. « C’était un match engagé contre une équipe en confiance, et n’ayant pas grand chose à perdre », explique Fred Berger, responsable du Centre de formation. « On a été en capacité à être solidaires, avec une ligne arrière performante. » Les ingrédients d’un bon quart de finale ? Du beau basket, une belle ambiance avec un fidèle public lyonnais venu en nombre supporter les Lionnes en Gironde, et bien sûr… une victoire au bout !

DEMI-FINALE – COUPE DE FRANCE U17

Lyon – Lattes Montpellier : 45 – 54

Scores de quart temps : 16-13, 8-13, 11-16, 10-12

12885910_10153748502547795_6621983386518503087_oAprès une entame de match moyenne, comme la veille, les Lionnes sont bien revenues Au début du deuxième quart temps, elles ont pris jusqu’à 7 points d’avance. Mais le BLMA a du répondant. Même si Lyon a dominé au rebond, cela n’a pas suffi pas pour rejoindre Paris et défendre le titre une nouvelle fois. Les doubles tenantes du titre n’ont su ni stopper l’organisation offensive d’une équipe atypique, ni retrouver leur adresse extérieure en berne dimanche. Mais pour le responsable du Centre de formation note surtout que c’est mentalement que le bât blesse sur cette demi-finale. « Tu peux avoir quelques tirs moins bien construits, ne pas toujours mettre dedans… Mais tu te dois d’être engagé, investi et déterminé. Si tu veux gagner, il faut se mettre dans les bonnes conditions pour gagner, et faire ce qu’il faut pour gagner. Nous n’avons pas abordé cette demi-finale comme nous aurions dû mentalement. C’est une certitude. Quelque soit ton état de forme, sur ce genr981160_10153748500062795_1386723122112281350_oe de match, tu dois te transcender. Montpellier mérite largement sa victoire. Cette équipe avait envie de battre Lyon. Et c’est bien car cela veut dire qu’on est respecté. On a gagné ce respect avec nos deux médailles d’or. Nous devons assumer ce statut et c’est une chance pour nos joueuses d’avoir l’opportunité d’assumer ce statut, cela devrait être motivant. Nous aurions dû montrer d’autres valeurs. C’est dommage. Nous aurions dû avoir un certain orgueil par rapport au Centre de formation, son histoire. Pue importe les matchs, peu importe les défaites, c’est important de perdre avec nos valeurs  dans l’état d’esprit, l’implication et la détermination. »

Lattes Montpellier et Bourges (vainqueur du plateau de Vineuil) rejoignent ainsi leurs équipes pros respectives pour la finale à l’AccorHotels Arena le 1er mai prochain. Les Lionnes peuvent quant à elles être aujourd’hui fières de leur parcours en Coupe de France et doivent en sortir grandies pour se concentrer sur les prochaines échéances. Car dimanche, jour du duel face à Bourges, la rencontre sera déterminante pour la suite du championnat.

 

Prochaine(s) rencontre(s) :

Les Espoirs (NF1) se déplacent à Sainte-Savine – Samedi 02 avril – 17h

Les U18 Élite affrontent à Mado Bonnet Bourges Basket – Dimanche 03 avril  – 15h30

 

 

Crédit photo : Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |Une défaite sans rougir

Face à une solide équipe landaise, les Lionnes se sont inclinées en match avancé de la 20e journée 72 à 85. Une victoire aurait été un bonus bienvenu dans la course à la qualification pour la Coupe d’Europe mais les Lyonnaises n’ont pas démérité.

Quelques jours après leur qualification historique en demi-finale de l’Eurocup, les joueuses d’Olivier Lafargue voulaient continuer la fête et surtout ne pas décevoir leur public à domicile. Elles ont ainsi signé un 8-0 pour commencer la rencontre. Les Lyonnaises ont dû courir après les Landaises pour recoller au score. Ce qu’elles ont finalement bien réussi avec seulement 4 points de retard à la mi-temps (38-42) grâce à une adresse longue distance retrouvée et une meilleure agressivité, notamment offensive (11/11 aux lancers). Lauren Ervin (12 points et 7 rebonds) et Esther Niamke (14 points et 4 passes décisives) ont ramené à plusieurs reprises leur équipe à quelques encablures de Basket Landes mais sans parvenir à reprendre la main. Alexia Plagnard (16 points à 5/6, 4 passes, 4 interceptions) and co s’en sortent bien en maîtrisant la fin de la rencontre et restant ainsi en course pour les playoffs.

Score final : 85-72

 

Équipe Pro  |Retour aux affaires plus « sérieuses »

Le Lyon Basket se déplace ce mercredi à Mont-de-Marsan pour affronter Basket Landes en match avancé de la 20e journée de LFB. Après l’euphorie de la fête au Palais des Sports de Gerland, les Lionnes enchaînent avec un duel compliqué face au 3e du championnat.

Les Lionnes

Les Lionnes ont retrouvé le chemin de la victoire devant 6002 spectateurs du Palais des Sports vendredi dernier face à Arras (76-62). Si leur dernier déplacement s’est transformé en déroute face au Cavigal Nice, les Lionnes voyagent plutôt bien avec 5 victoires à l’extérieur. A l’aller, le Lyon Basket s’était incliné 53 à 72 à Mado Bonnet face à Miranda Ayim (18 points, 8 rebonds), Carmen Guzman (18 points, 5 passes)  and co. « Après une bonne entame (10-0), on était passé du « on » au « off » sans raison », a confié Marina Maljkovic au Progrès. « J’avais été très déçue par notre comportement et le groupe avait été touché par cette défaite. » Les Lionnes ont ainsi une revanche à prendre : montrer un meilleur visage par rapport au match aller.

11999702_10153329492599620_557238648734220557_oL’adversaire : BASKET LANDES

Basket Landes est un adversaire coriace. Les Landaises sont dans une dynamique positive en ce moment, tout juste qualifiées pour le dernier carré de l’Eurocup (146-123 sur les deux rencontres face à Miskolc). Elles retrouveront ainsi en demi-finale Villeneuve d’Ascq (match aller le 22 mars). Mais les matchs s’enchaînent pour Basket Landes, qui a aussi ces mauvais jours comme au début de mois face au Hainaut (défaite 63 à 73) alors que la belle prestation de Gunta Basko-Melnbarde (21 points, 8 rebonds) n’avait pas suffi à ramener la victoire. Et pourtant, chaque victoire compte pour les Landaises qui espèrent rester dans le Top 4 du championnat. « Ce serait une grave erreur de penser que parce qu’on a battu Lyon de 20 points là-bas, on va forcément faire un résultat chez nous. Attention à ne pas se croire trop fort ! Avant d’aller à Lyon, on était prêts dans les têtes, on jouait avec cette intensité nécessaire pour performer », a expliqué le coach Olivier Lafargue au journal Sud Ouest.

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Mercredi 16 mars : Basket Landes – Lyon à 20h
– Samedi 19 mars : Lyon Espoirs – Creusot Élan Chalon féminin à 17 heures
– Dimanche 20 mars : Marne-la-Vallée – Lyon U18 Élite – 13h15