Équipe Pro  |J18 – Le grand jour est arrivé !

PRO ANNONCE GAME J18

C’est un grand jour pour les Lionnes qui affrontent ce samedi le grand Bourgs au Palais des Sports de Gerland (coup d’envoi à 20 heures). Si sur le papier, la confrontation semble déséquilibrée, poussée pas des milliers de spectateurs, l’équipe d’Etienne Faye est prête au défi.

Présentation de Lumière sur le sport féminin 2017

Les Lionnes

Les Lionnes accusent le coup après la défaite face au Hainaut. Mais l’équipe est plus déterminée que jamais à bien finir ce championnat LFB. Aucun calcul ce samedi face à Bourges, seule la victoire compte et les joueuses d’Etienne Faye jouent sans pression. L’équipe est au complet et à 100% de ses capacités avant d’être renforcée par l’arrivée de l’ailière Alice Kunek. « Il faut qu’on arrive à mettre du cœur en défense, de la vaillance et de l’application« , explique le coach. « En attaque, il faut se lâcher, ne pas être crispé par l’évènement. Et prendre du plaisir ! Si on perd c’est logique, mais on va essayer de créer l’exploit. On part dans cet état d’esprit. On ne doit pas prendre un éclat d’entrée, et éviter de courir après le score. » L’entraîneur des Lionnes prend la mesure de cette soirée d’exception : « C’est un plaisir de coacher ce genre de match devant autant de personnes. Il faut qu’on prenne du plaisir à participer à ce genre d’évènement, pour ceux qui vont découvrir le basket féminin. On doit mettre en avant nos valeurs. Mes joueuses ont à cœur d’offrir au public un match plein et sans complexe face à un adversaire qu’on a tenu trois quart temps à l’aller (74-60). A nous de rééditer la première mi-temps au Prado. On les avait fait douter alors qu’elles étaient au complet. Si nos filles se transcendent et évoluent toutes à leur niveau, on peut réaliser l’exploit. »

L’adversaire : Tango Bourges Basket

Cinquième au classement LFB, Bourges a regagné en confiance après ses récentes victoires face à Tarbes et Salamanque (Euroleague) et rentre évidemment dans la catégorie poids lourd de notre championnat LFB. « Cette année, Bourges est plus vulnérable à l’extérieur« , explique Etienne Faye. « Mais elles ont de la qualité comme l’a encore prouvé cette victoire de 20 points face à Tarbes. C’est une équipe qui sait qu’elle est attendue. Elle se prépare bien mentalement à cela. Elle veut figurer le mieux possible aux playoffs, terminer la saison régulière aux quatre premières places. C’est une équipe très dangereuse. Nous allons devoir minimiser les pertes de balles face à ce genre d’équipe qui défend très fort. »

 

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Bellenger-Lecocq/IS/FFBB

Équipe Pro  |J17 – Chaque victoire compte !

PRO ANNONCE GAME J17

Les Lionnes se déplacent ce samedi dans le Nord pour affronter Saint-Amand Hainaut Basket (20 heures). Face à un nouvel adversaire direct au classement, l’équipe d’Étienne Faye va devoir surfer sur les deux récentes victoires face à Angers.

Les Lionnes

Les récentes victoires face à Angers en championnat (68-79) et en quart de finale de Coupe de France (77-80) sont des exemples à suivre, tant par rapport au caractère qu’à la complémentarité du collectif. Les Lionnes ont déjà remporté leurs deux précédents duels face aux Green Girls. Elles se sont largement imposées au match aller à Mado Bonnet grâce notamment à une adresse longue distance insolente (90-61). En Coupe de France, les Lionnes ont dû aller chercher leur qualification pour les quarts aux forceps, l’opposition étant nettement plus équilibrée (65-62). Il va donc falloir redoubler d’efforts et de menaces pour prendre le dessus sur le SAHB, qui évoluera dans sa salle ce samedi. Le temps passe et les phases finales approchent, les Lionnes n’ont pas le luxe de laisser leur échapper ce match contre un « voisin » du classement LFB. Dans l’éventualité que le Lyon Basket et le SAHB se retrouvent dans le quatuor de bas de classement en fin de saison, une nouvelle victoire de l’équipe d’Étienne Faye pèserait très lourd dans la balance des play-downs.

L’adversaire : Saint-Amand Hainaut Basket

Pour le SAHB, l’objectif est clair : une victoire face à nos Lionnes pourrait replacer les Green Girls dans le Top 8 du championnat LFB. « Nos 2 derniers matchs ont été très sérieux« , a expliqué Fabrice Fernandes sur le site Internet du club. « Nous avons été mieux dans les compartiments des rebonds et des balles perdues qui sont nos deux problèmes récurrents cette saison et cela face à deux grosses équipes du championnat. Nous devons maintenir ce niveau là pour la fin de saison. Et cela dès ce weekend  à domicile pour tenter de prendre notre première victoire à domicile de 2017 face à une équipe de Lyon qui a un secteur intérieur efficace et de redoutables shooteuses à 3 points. Il est donc important pour nous de renouer avec la victoire devant notre public, dans notre salle. Cela est impératif. »

 

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Alex Ortega

Équipe Pro  |CDF – Une demi-finale à la clé

PRO ANNONCE GAME CDF 34

Les Lionnes affrontent ce jeudi à 20 heures l’UFAB en quart de finale de la Coupe de France, deux semaines après le match retour en championnat, remporté par les Lyonnaises à Angers (68-79).

Les Lionnes

Les Lionnes n’ont rien pu faire pour stopper la machine normande la semaine dernière à Mado Bonnet (défaite face à Mondeville 59-76). Elles retrouvent ce jeudi Angers, équipe rencontrée il y a deux semaines, aussi à l’Arena Loire de Trélazé. L’équipe d’Étienne Faye s’était alors imposée 68-79 grâce à un dernier quart temps de feu (29-05). Une victoire contre un adversaire direct au classement qui avait mis du baume au cœur aux Lionnes et à leurs supporters. Charge aux joueuses lyonnaises de réitérer la même performance pour décrocher une demi-finale de Coupe de France et faire un pas de plus vers la finale à l’Accor Hotels Arena programmé le 22 avril prochain. Les Lionnes pourraient ainsi se rappeler au bon souvenir de l’histoire du club, le FC Lyon ayant remporté la Coupe de France en 1960 face au Paris UC (40-35) alors que les U17 du Centre de formation ont récemment soulevé deux fois la Coupe (en 2014 et en 2015).

L’adversaire : Angers

En s’inclinant à domicile face aux Lionnes, Angers se retrouve dans une situation délicate par rapport aux enjeux de fin de saison en championnat. Comme pour Lyon, la Coupe de France permet à l’équipe angevine d’oublier le temps d’une rencontre la pression en LFB. Après s’être imposées en huitième de finale face à Nice (57-52), Lizanne Murphy (10,9 points, 6,7 rebonds de moyenne en championnat) and co sont aujourd’hui candidates pour une demi-finale de Coupe de France. Une parenthèse, qui pour ces compétitrices dans l’âme, permet de se concentrer sur un autre enjeu majeur, avec en ligne de mire la finale à Paris.

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J16 – Face à Mondeville pour enchaîner

PRO ANNONCE GAME J16

Les Lionnes accueillent ce vendredi à Mado Bonnet l’USO Mondeville. Il s’agit de la dernière rencontre à Mado Bonnet avant une série de rencontres à l’extérieur et l’évènement si attendu au Palais des Sports le 18 février face à Bourges. Les Lionnes ont à cœur de confirmer la bonne dynamique retrouvée de ces dernières semaines avec notamment la belle victoire à l’extérieur face au concurrent direct, Angers.

Les Lionnes

Une deuxième mi-temps idéale. Face à Angers, les Lionnes ont été convaincantes en laissant patiemment passer l’orage et renversant la tendance en fin de rencontre pour l’emporter 68-79. Il faudra conserver la même intensité de jeu avec la même alternance entre la domination du jeu intérieur et l’explosivité extérieure pour faire tomber l’USO Mondeville. Après un passage à vide, les Lionnes ont l’opportunité de se relancer dans ce championnat LFB très indécis. Etienne Faye devrait de nouveau pouvoir compter sur sa doublette intérieure Djéné Diawara et Lauren Ervin, qui après avoir alterné l’une après l’autre les belles prestations, semblent avoir trouvé la recette pour briller le même soir. A noter aussi le retour (après sa blessure au genou) à son plus haut niveau de la capitaine Carmen Guzman (25 points face à Angers), métronome de cette équipe lyonnaise, alors qu’Esther Niamke est en pleine confiance, comme le prouve son apport précieux la semaine dernière (10 points et 7 passes décisives).

L’adversaire : Mondeville

Dans sa salle, l’USO Mondeville a frappé un grand coup en s’imposant face à Bourges (64-59) avec une belle fin d’opposition. La jeune Lisa Berkani (20 points) a notamment été omniprésente dans cette rencontre face à son ancien club et sera donc à surveiller de près ce vendredi à Mado Bonnet. L’équipe de Romain L’Hermitte, avec un bilan positif de 8 victoires pour 7 défaites, pointe à la sixième place au classement LFB. Mais l’USOM a laissé échapper quelques points à l’extérieur face à des adversaires à sa portée, comme face à Nantes Rezé, Angers ou Nice. L’équipe normande espère donc logiquement ne pas manquer le coche en déplacement à Lyon. Le collectif est composé d’une solide base avec un trio brillant composé de Marième Badiane (14,1 points, 9,2 rebonds), Michelle Plouffe (13,1 points, 7,2 rebonds, 3,3 passes) et Kim Gaucher (12,1 points, 7,1 rebonds, 2,9 passes).

L’avis d’Étienne

« Mondeville vient de battre Bourges (64-59) mais loin de ses bases, ce n’est pas totalement la même équipe avec la même intensité. Au match aller, nous nous sommes déplacés dans Carmen Guzman et nous avons perdu d’un seul point (61-62). Si on défend bien, si on arrive à bien faire bouger la balle, on arrivera à faire un résultat. Mais c’est une équipe bien complète. Marième Badiane est la joueuse qui a le plus progressé ces dernières années en LFB. Lisa Berkani a marqué 20 points la semaine dernière contre son ancienne équipe, c’est une meneuse très talentueuse qui peut faire basculer le match. KB Sharp amène son expérience dans le leadership. La paire Plouffe/Gaucher est assez complémentaire avec un capital scoring important. Il y a des jeunes joueuses talentueuses sur le banc. C’est un ensemble assez solide, qui joue bien au basket. On a cœur de refaire la même deuxième mi-temps que face à Angers la semaine dernière, avec beaucoup de scoring et une bonne alternance jeu extérieur et intérieur. On veut vraiment engranger les victoires !« 

Billetterie

c4slogo200Pour suivre la rencontre

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Mado Bonnet, suivez le fil d’information de la rencontre entre le Lyon Basket et Nantes Rezé avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !

 

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Bellenger/Lecocq/IS/FFBB

Équipe Pro  |J15 – Y’a de l’enjeu dans l’air

PRO ANNONCE GAME J15

La 15ème journée de LFB débute dès ce vendredi à 20h avec un seul match opposant Angers à Lyon. Cette opposition, importante pour les deux équipes, marque peut-être le début d’une probable bataille en play-downs. Pour rappel, les quatre derniers clubs au classement de la saison régulière se retrouveront dans un mini championnat, au mois d’avril, avec de nouvelles rencontres en match aller retour. Mais chaque équipe conservera au départ les résultats acquis entre elles en saison régulière. Il va donc falloir commencer à bien compter et placer ses billes dans le bon panier.

Les Lionnes

Force est de constater que, sauf retournement de situation, le Lyon Basket va se battre lors des play-downs instaurés depuis cette saison. Au match aller en octobre, nos Lionnes avaient dominé Angers à Mado Bonnet 71-56 (+15). Si les deux équipes disputent les play-downs, ce résultat sera conservé. Vous comprenez donc que le match de ce vendredi, dans cette perspective, devient plus que crucial. Si Angers l’emporte à domicile, le Lyon Basket devra au minimum tenter de garder le panier average (défaite de moins de 15pts). Si le Lyon Basket l’emporte, elle prendra un avantage certain sur son adversaire du soir. Tout cela, les joueuses lyonnaises en sont conscientes. Dès samedi soir dernier devant les partenaires réunis après la rencontre contre Charleville-Mézières, Esther Niamke évoquait au nom de l’équipe la motivation du groupe pour les prochaines rencontres cruciales pour le club. Il va donc falloir mettre les mots en pratique et présenter le visage que l’on a vu dans le troisième quart temps face au FCBA pour espérer revenir de l’Aréna Loire de Trélazé avec la victoire. Le staff et les joueuses ont préparé ce match avec tout le soin nécessaire cette semaine et sont partis dès ce jeudi matin pour le Maine et Loire avec la détermination de marquer les points qu’il faut.

L’adversaire : Angers

Après un début de saison prometteur avec des victoires face à Nice et Mondeville, l’UFAB49 a rencontré par la suite pas mal de difficultés, obligeant le club à se séparer du coach David Girandière après une défaite à domicile face à Tarbes le 02 décembre. David Gautier a alors été nommé coach principal. Depuis qu’il est aux commandes, le groupe semble retrouver des couleurs. Deux victoires, dans le derby face à Nantes Rezé et en Coupe de France face à Nice, et des matchs où l’équipe a fait bonne figure face à Lattes Montpellier, Nice et Bourges. Seulement, face aux équipes de fin de classement, les résultats ne sont pas au rendez vous pour Angers et dans la perspective d’éventuels play-downs, Angers est bien conscient qu‘il faut que cela change. La rencontre face à Lyon devient donc extrêmement importante. Dans la salle de Trélazé où les Angevines évoluent désormais, elles restent invaincues à ce jour avec deux victoires et auront à cœur de faire perdurer cette invincibilité. Angers s’appuiera sur les valeurs sûres que sont Wallace, Murphy et Cuzic, complétées des jeunes joueuses Bernies, Paget, Djaldi Tabdi et Mané. Attention Lyonnaises, Angers semble avoir la « dalle » angevine et pourrait bien surprendre en cette deuxième partie de saison, qui commence réellement à se jouer dès ce vendredi.

 

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J14 – Appel à la mobilisation générale face au FCBA

PRO ANNONCE GAME J14

Après sa qualification en quart de finale de Coupe de France acquise mercredi après sa victoire contre le Hainaut, le Lyon Basket devra hausser son niveau de jeu ce samedi pour tenter de faire chuter les co-leaders du championnat LFB, les Flammes Carolo de Charleville-Mézières.

Les Lionnes

La victoire en Coupe de France cette semaine a ramené un peu de confiance au sein du groupe lyonnais. Mais samedi il faudra être plus solide pour espérer pouvoir étouffer un peu les Flammes Carolo. Les Lionnes doivent retrouver leurs automatismes du début de championnat. Talentueuses individuellement, les Lyonnaises devront se mettre au diapason et se dépasser pour faire plier le FCBA. Laissée au repos mercredi, Carmen Guzman pourrait faire son retour dans le groupe samedi. Du sacrifice et de la détermination pour défendre, de l’inspiration pour trouver des solutions offensives, du caractère pour ne pas plier face à l’adversité : les Lionnes ont le potentiel pour nous prouver qu’elles peuvent afficher toutes ses qualités pour faire déjouer cette belle équipe ardennaise.

L’adversaire : Charleville-Mézières

Voilà plusieurs saisons que le club de Charleville-Mézières et celui de Lyon grandissent ensemble. On se souvient en 2010 de ce Final 4 de NF1 (l’équivalent de la Ligue 2 à l’époque) disputé dans les Ardennes, où Lyon avait fait douter cette équipe de Charleville en demi-finale avant que cette dernière ne remporte son F4, accédant ainsi à la LFB. Lyon la retrouva finalement une saison après. A l’époque, une certaine Amel Bouderra menait déjà le jeu de l’équipe. Depuis la saison dernière et à force de travail, l’équipe de Romuald Yernaux, qui était déjà aux commandes de l’équipe en 2010, a pris une autre dimension. Et cette saison semble bien être celle de la confirmation pour les Flammes Carolo : le co-leader de LFB avec Lattes Montpellier est aussi le leader invaincu de son groupe d’Eurocup (qualifié pour les 16ème de finale de cette compétition) et, cette semaine, qualifié comme Lyon pour les quarts de finale de la Coupe de France en sortant sans frémir le petit poucet de la compétition Aulnoye (LF2). Charleville arrive donc à Lyon avec des certitudes et un effectif XXL où nous aurons plaisir à revoir le beau sourire de l’ancienne Lionne Margaux Galliou-Loko.

L’avis d’Étienne

«  C’est une équipe très complète, dans une dynamique très positive. L’équipe a une bonne profondeur de banc. Le danger peut venir de partout. Amel Bouderra est difficile à stopper. Elle nous avait fait très mal au match aller. Lidija Turcinovic peut se démarquer, Kim Mestdagh est très adroite à trois points, Alicia DeVaughn est sobre mais efficace… On sait ce qui nous attend. Il faut gagner en constance. Sur 40 minutes, on peut les perturber si toutes nos joueuses sont au top. Il faut se hisser à leur niveau pour prétendre à une victoire. « 

Billetterie

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Alex Ortéga

Équipe Pro  |CDF – Pour une place en 1/4 mais pas seulement…

pro-annonce-game-cdf-8

Coupe de France au programme ce mercredi à 20h à Mado Bonnet, avec la possibilité de se qualifier pour les quarts de finale de cette compétition. Il faudra pour cela éliminer Saint Amand Hainaut Basket et ne pas perdre l’avantage psychologique pris sur cette équipe en championnat.

Les Lionnes

La reprise en championnat samedi dernier à Montpellier a été compliquée, mais on pouvait s’y attendre. Entre un adversaire en pleine confiance et la situation délicate des Lyonnaises, la logique a été respectée. Pour se changer les idées, le Lyon Basket va se concentrer sur une autre compétition et se confronter aux résultats couperets. Mais les Lionnes devront également avoir en tête que ce résultat en Coupe de France pourrait avoir des répercutions psychologiques en championnat. Pour l’instant, le Lyon Basket reste face au Hainaut sur un résultat très positif avec la large victoire obtenue lors de la 6ème journée (90-61). Les Lyonnaises avaient fait preuve d’une adresse redoutable et avaient dominé la raquette. On espère donc que les Lionnes rendront la même copie ce mercredi pour montrer, contre ce possible adversaire direct de fin de tableau, que le Lyon Basket est toujours bien présent. Mais il se pourrait bien que les Nordistes aient retenu la leçon et la qualification pour les quarts de finale ne va pas être simple à aller chercher, même à domicile. Surtout que Carmen Guzman pourrait être sur cette rencontre laissée au repos, toujours en délicatesse avec son genou (suite à sa blessure contractée en décembre face à Basket Landes). Ce sera peut être aussi l’occasion du coté lyonnais de voir un banc élargi avec certaines jeunes joueuses qui pourraient apporter leur fougue et leur fraîcheur par séquences. Et nous espérons que les Lionnes seront poussées par un public nombreux, l’entrée étant libre pour tous ce mercredi, pour fêter ensemble la nouvelle année avec ce premier match à domicile de 2017.

L’adversaire : Saint Amand Hainaut Basket

Depuis son revers à Lyon en championnat, le SAHB semble sur une nouvelle dynamique. Avec quatre victoires en 12 rencontres de championnat, toutes à domicile, les Hennuyères devancent les Lyonnaises au classement LFB avec un match en moins. Capables du très bien comme battre Lattes Montpellier, elles peuvent aussi prendre de gros écarts comme à Lyon (-29) ou face à Villeneuve d’Ascq (-47). Quel visage du Hainaut verrons-nous ce mercredi à Mado Bonnet ? Une équipe certainement revancharde en tout cas, et qui, même si la Coupe de France n’est pas l’objectif principal, voudra démontrer que la bataille du bas de classement commence dès maintenant.

L’avis d’Étienne

« On va le jouer à fond, comme un match de championnat. Notre seule incertitude concerne Carmen, qui n’est pas à 100%. On ne prendra pas de risque sur ce match si elle a besoin de temps pour revenir à son niveau. On doit continuer à travailler sur les automatismes, reprendre confiance. On va jouer contre un adversaire direct que l’on risque de retrouver en playdowns. J’espère que l’on retrouvera de l’adresse, et l’alternance jeu intérieur/extérieur. Il faut que l’on remette en place une certains assise défensive, retrouver certaines valeurs défensives qui nous ont manqué contre Lattes Montpellier. »

Entrée libre pour tous

Rencontre à suivre avec Call4Sport

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J13 – Se redonner du baume au cœur

pro-annonce-game-j13

L’année 2017 commence fort pour le Lyon Basket avec un déplacement chez les championnes de France en titre, Lattes Montpellier. Autant dire qu’il va falloir mettre les bonnes résolutions, prises cette semaine, en pratique et espérer que l’un de nos derniers vœux se réalise : débuter l’année 2017 par une victoire.

Les Lionnes

La bonne nouvelle de ce début d’année a été d’apprendre que la blessure au genou de Carmen Guzman contre Basket Landes n’était pas trop grave. Elle a repris l’entrainement cette semaine et elle devrait pouvoir tenir sa place à l’occasion de la rencontre contre le BLMA. La mauvaise nouvelle, par contre, est venue de la Commission de contrôle de gestion de la FFBB qui a sanctionné le club de quatre points de pénalité (pour non-respect du budget validé de la saison 2015-2016 et  non-respect de l’obligation de fond de réserve de la saison 2015-2016). Le président Nicolas Forel, se voulant rassurant, a affirmé que tout devrait renter dans l’ordre dans les prochaines semaines (le club va faire appel de cette décision). Mais sur le terrain, le Lyon Basket sera-t-il en mesure de ré-éditer la bonne prestation du match aller en faisant douter Lattes Montpellier ? Il va falloir inverser de façon radicale la mauvaise courbe dans laquelle le Lyon Basket s’est empêtré à la fin de l’année 2016. On sera donc attentif au résultat mais également au comportement général de l’équipe pour espérer voir nos vœux se concrétiser.

L’adversaire : Lattes Montpellier

Le BLMA compte déjà un match au compteur en 2017. Ce mercredi, les filles de Valery Demory ont bien débuté l’année en battant à domicile les Polonaises de Wisla en Euroleague (74-68). Géraldine Robert a été la joueuse du match et a entrainé toutes ses coéquipières dans son sillage. En championnat, les Montpelliéraines, en tête du classement actuellement, n’ont pas l’intention de laisser filer des points face à une équipe du bas de classement. Elles vont donc tout faire pour que les Lionnes leur posent le moins de problème possible ce samedi soir. Surtout qu’elles ont un programme très chargé en janvier avec pas moins de huit matchs entre la LFB et l’Euroleague, avec de grosses confrontations (Fenerbahce, Kursk, Basket Landes, ESBVA). Le Lyon Basket pourrait ainsi être considéré par les championnes en titre comme un adversaire déjà prêt à facilement être croqué. Aux Lyonnaises donc de démontrer le contraire.

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J12 – Dernier match en 2016 mais non des moindres

pro-annonce-game-j12

A quelques jours de Noël, le championnat LFB propose comme dernier match de l’année 2016 une rencontre presque couperet entre Lyon et Tarbes. Aucun cadeau ne sera permis. Malgré un début de saison prometteur, les Lionnes se retrouvent dans l’obligation de gagner ce match face au TGB pour ne pas voir leur adversaire du jour les rejoindre au classement. Autant dire que si les Lyonnaises veulent passer des fêtes plus sereinement, il va vraiment falloir tout donner ce mercredi soir.

Les Lionnes

On a tous pensé que les efforts paieraient et que les courtes défaites permettraient à nos Lionnes de franchir un cap. Mais à la fin des matchs aller, le bilan contraste avec les objectifs de début de saison. Seulement trois victoires mais surtout huit défaites qui ne permettent plus de faire partie du Top 8 à l’heure actuelle. Le Lyon Basket est donc en position délicate et doit définitivement assurer dans ses oppositions face aux quatre dernières équipes de LFB. A ce jour, les Lionnes ont un peu d’avance sur les trois autres équipes (Hainaut, Tarbes et Angers) mais il va falloir s’employer pour ne pas redonner de l’espoir à ces équipes. Surtout que le Lyon Basket a peut être perdu un atout majeur dans sa manche avec la blessure de Carmen Guzman, sa capitaine, samedi face à Basket Landes. Le groupe d’Étienne Faye avait eu beaucoup de mal, lors de l’Open LFB début octobre, à faire baisser la garde aux Tarbaises. Mais les Lionnes avaient cependant réussi à s’octroyer un joker précieux avec cette victoire à Paris comptant comme rencontre à l’extérieur. Il faut donc s’attendre à une grosse bataille et les filles de François Gomez viendront à Lyon avec le secret espoir de rebrasser les cartes du fond de classement de ce championnat.

L’adversaire : Tarbes

_dsc0102-modTarbes a également connu des coups du sort concernant son effectif. Deux de ses joueuses devraient être absentes à Mado Bonnet : Elodie Christmann (Bertal) et Sylvie Gruszczynski. Par rapport au match aller, l’équipe a changé. Exit la joueuse US Asia Boyd, remplacée par une autre Américaine, Angie Bjorklund, alors que l’Australienne Abby Bishop a rejoint la troupe de François Gomez (avec qui elle a déjà évolué en LFB pour la saison 2012-2013 avec Perpignan). Tarbes s’est incliné de 18 points samedi dernier face au Hainaut (74-56), qui est sur une très bonne dynamique actuellement. Mais Tarbes a également été capable de s’imposer de 21 points à Angers début décembre (53-74) avec un trio Bishop-Bjorklund-Konteh en feu (57 points). Le coach de Tarbes, qui connaît bien la région, ainsi que Bintou Marizy Dieme, ex-Lionne de 2013 à 2015, vont certainement tout faire pour rééditer leur performance angevine. Aux Lyonnaises de ne distribuer aucun cadeau avant Noël.

L’avis d’Étienne

«  Tarbes est une équipe capable de tout. C’est une équipe comme nous, qui manque de profondeur de banc, avec des jeunes joueuses. Ils ont un cinq majeur très fort, avec Adja Konteh une joueuse dominatrice qui peut briller, ou encore Bintou Marizy qui connaît bien la maison et qui est une très bonne meneuse qui gère bien son équipe. Ils ont ajouté une grosse plus-value avec Abby Bishop, actuellement la meilleure marqueuses de LFB (18,4 points de moyenne), qui est une joueuse très complète. C’est une équipe qui peut aligner une Astan Dabo qui dans un bon jour peut faire très mal, ou encore sa nouvelle ailière Angie Bjorklund. Cette dernière amène un état d’esprit, du scoring et une nouvelle dynamique. Il faut donc se méfier. C’est une équipe à ne pas prendre à la légère et qui peut revenir dans le Top 8. A nous de les éloigner. Il ne faut pas perdre notre joker : la rencontre gagnée à l’aller lors de l’Open LFB. C’est donc une rencontre très importante face à un adversaire direct. »

Billetterie

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Bellenger/Lecocq/IS/FFBB

Équipe Pro  |J11 – Nouveau grand rendez-vous pour les Lionnes

pro-annonce-game-j11

Encore un très gros match à vivre à Mado Bonnet ce samedi, avec la venue de Basket Landes, actuel deuxième du classement derrière Bourges. Une rencontre importante pour les deux équipes mais aussi un match particulier pour Carmen Guzman qui a passé ses quatre premières saisons LFB au sein du club landais.

Les Lionnes

Actuellement neuvième au classement, le Lyon Basket a parfois eu du mal à imposer son jeu ces dernières semaines. Alors si la rencontre face à Tarbes mercredi prochain (toujours à Mado Bonnet) semble cruciale, un bon résultat face à Basket Landes, équipe du Top 4 français, permettrait l’alléger le poids de la pression en milieu de semaine prochaine. Esther Niamke a repris le chemin des parquets pour de nouveau une semaine entière d’entraînements. L’effectif lyonnais devrait être donc au complet et Etienne Faye devrait pouvoir compter sur toutes ses rotations. Du coté lyonnais, cette rencontre aura un goût particulier pour Carmen Guzman. Ayant joué les quatre dernières saisons à Basket Landes, elle voudra certainement se montrer face à ses anciennes partenaires et le duel avec « Caps » ou Alexia Plagnard devrait être l’une des clés de ce match. Charge au collectif lyonnais d’être à la hauteur du rendez-vous pour offrir à sa capitaine une victoire face à son ancienne équipe.

L’adversaire : Basket Landes

Basket Landes progresse en franchissant les étapes les unes après les autres. Et il est vrai que l’annonce de l’arrivée de la capitaine de l’équipe de France cet été a confirmé le développement du club. Céline Dumerc a très rapidement pris les clés du camion landais en affichant son leadership au sein de l’effectif d’Olivier Lafargue. Les résultats ont suivi avec un 5/5 en début de championnat. Mais avec l’Eurocup, l’enchaînement des rencontres et la malchance des grosses blessures de Kalys Loyd, Touty Gandega et dernièrement Queralt Casas, force est de constater que la machine s’est enraillée. Mais les Landaises ont du potentiel et sont capables de se surpasser quant il le faut, comme l’indique leur victoire face à Bourges la semaine dernière (66-59). Alors quel visage de Basket Landes va découvrir le public lyonnais ? En tout cas, un visage teinté d’anciennes Lionnes, avec Axelle Rousseau qui retrouvera certainement avec grand plaisir ses anciennes coéquipières du Centre de formation et Alexia Plagnard, qui a passé deux saisons (2012-2013, 2013-2014) entre Rhône et Saône, en provenance de Challes-les-Eaux.

L’avis d’Étienne

« Basket Landes est une équipe qui a fait un très bon début de saison. Mais Queralt Casas et Kalis Loyd se sont blessées et tout a été remis en question. Ils ont finalement choisi de pallier à ces absences par une internationale serbe, Nevena Jovanovic, qui amène un capital point non négligeable. Cela reste une équipe avec moins de rotations qu’une équipe comme Villeneuve d’Ascq. Sur la durée, on peut espérer sur la profondeur de banc faire jeu égal avec une équipe comme ça. Mais il y a beaucoup de qualités avec Céline Dumerc qui amène son expérience et son charisme, pouvant prendre le jeu à son compte. Miranda Ayim revient de blessure, une très bonne joueuse qui connaît bien le championnat. Cierra Bravard est un poste 5 très physique, assez complète et dominatrice sous le cercle. Marie-Michelle Milapie commence à sortir des bons matchs. Avec en plus des joueuses de métier comme Julie Barennes et Alexia Plagnard qui peuvent peser sur un match, c’est une équipe assez complète. Il va falloir défendre beaucoup mieux, qu’on limite nos pertes de balles. L’accent a été mis là-dessus cette semaine, sur la gestion de nos attaques. Et j’espère qu’on va retrouver Esther Niamke en pleine possession de ses moyens avec une semaine complète de travail. Il faut évacuer les défaites et viser ces deux prochains matchs, regarder devant nous. Ne pas de mettre la pression, se libérer pour aller chercher la gagne. On espère que tout le monde sera au rendez-vous et qu’on soit un peu plus sur le contrôle des émotions, ne pas subir face à la défense adverse et que les filles brillent en même temps. « 

Billetterie

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Bellenger/Lecocq/IS/FFBB