Équipe Pro  |CDF – Les Lionnes en quart de finale !

Elle fait du bien cette victoire ! Les Lionnes ont stoppé la spirale de défaites en s’imposant face à Saint Amand Hainaut Basket en 8ème de finale de Coupe de France (65-62). L’équipe d’Étienne Faye se hisse ainsi en quart de finale de la compétition.

15974859_315708705490194_517656625109827842_oAu terme de leur première rencontre à domicile, les Lionnes ont décroché une victoire précieuse. Elle a d’autant plus de valeur que les Lyonnaises avaient un besoin urgent de gagner en confiance et de sortir de la frustration. Ce résultat positif pourrait être un déclencheur pour les prochaines échéances… « Cela fait du bien« , a confirmé Christelle Diallo en conférence de presse. « Je crois qu’on avait besoin d’une victoire pour nous relancer. Mentalement, on avait besoin de quelque chose pour nous booster. » Alors que les Green Girls menaient dès l’entame 0-6, les Lionnes ont réagi par Lauren Ervin (23 points et 13 rebonds), adroite à longue distance. Les deux équipes ont été au coude à coude en première mi-temps. Et malgré une adresse en berne (25%) pendant 20 minutes, les locales n’accusaient que deux points de retard à la pause : 27-29.

Privées de Carmen Guzman (laissée au repos sur cette rencontre), les Lionnes ont repris le chemin du parquet en deuxième mi-temps déterminées à démontrer qu’elles étaient toujours en vie. Grâce notamment à Jenny Fouasseau (16 points), le Lyon Basket a pu compter jusqu’à 10 points d’avance dans ce troisième quart temps pour le terminer sur le score de 50 à 42. « Elles ont maîtrisé le rythme« , explique Fabrice Fernandes, coach du Hainaut. « Elles ont accéléré quand elles ont voulu. On s’est peut-être laissé un peu trop marcher dessus. Lyon a joué très agressif, à nous de savoir répondre à ce genre d’équipe. » Si l’écart est monté à 12 points dans le dernier quart (57-45), le SAHB est néanmoins pas passé loin du retour parfait après le trois points de Joyce Cousseins Smith (12 points et 8 passes décisives) alors qu’il restait deux minutes à jouer (61-60). Mais ce dernier effort nordiste a été vain. Christelle Diallo (12 points et 4 rebonds) a scellé la victoire des Lionnes sur la ligne des lancer francs. Les Lyonnaises continuent ainsi  l’aventure en Coupe de France ! « On a retrouvé des valeurs de guerrières ce soir.  L’ensemble de l’équipe s’est battu. Notre agressivité nous a permis d’aller chercher ce match« , a estimé Étienne Faye. « Cela peut nous relancer. J’espère que nous pourrons ainsi enchaîner avec une victoire face à Charleville-Mézières samedi... »

Les Lionnes reçoivent ce samedi (20 heures) l’équipe de Charleville-Mézières en championnat LFB.

Statistiques de la rencontre

Crédit photo :  Alex Ortéga

Équipe Pro  |J13 – Logique respectée

Au terme d’une rencontre à sens unique, les Lionnes se sont inclinées face à Lattes Montpellier 92-62. Avec deux rencontres à domicile la semaine prochaine (Hainaut mercredi en Coupe de France et Charleville-Mézières samedi), l’équipe d’Étienne Faye aura l’occasion de retrouver le goût de la victoire

Commencer l’année par une rencontre face au champion de France en titre, co-leader LFB, n’est pas une mince affaire. Et l’affaire est d’autant plus compliquée lorsqu’on est en manque de confiance. Les Lionnes le savaient : pour espérer l’exploit au Palais des Sports de Lattes, il ne fallait pas laisser les locales s’envoler. A la fin du premier quart temps, elles sont ainsi revenues au score, l’équipe de Valery Demory dans le viseur : 23-15. Mais au début du deuxième quart temps, l’espoir de tenir tête au BLMA s’étiolait. Elodie Godin (12 points et 9 rebonds) and co ont  accéléré la cadence en passant un 14-2 puis un 12-0 aux Lionnes. Ainsi, ces dernières accusaient un retard déjà conséquent à la pause, en étant menées 51 à 24.

« Je suis content parce que c’est la première fois que l’on gagne avec un gros écart et que j’ai pu faire tourner. J’ai l’impression que l’équipe avance, chacune trouve son rôle, se sent bien dans le jeu », confiait Valéry Demory à la fin de la rencontre à Midi Libre. En effet, l’effectif montpelliérain a pu bien tourné et les assauts n’ont pour autant pas cessé. L’écart a augmenté à 30 points dès la reprise. Les efforts du secteur intérieur lyonnais avec Djéné Diawara (11 points, 9 rebonds) et Lauren Ervin (14 points, 9 rebonds) ont été vains face aux réponses immédiates et cinglantes de Fatimatou Sacko (16 points) ou Kristen Mann (13 points, 4 passes). L’adresse lyonnaise retrouvée en deuxième mi-temps n’aura pas suffi à réaliser un come back impossible. Le beau collectif du BLMA a ainsi pu tranquillement déroulé son basket pour s’imposer très largement 92 à 62.

Statistiques de la rencontre

Crédit photo :  Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |J13 – Se redonner du baume au cœur

L’année 2017 commence fort pour le Lyon Basket avec un déplacement chez les championnes de France en titre, Lattes Montpellier. Autant dire qu’il va falloir mettre les bonnes résolutions, prises cette semaine, en pratique et espérer que l’un de nos derniers vœux se réalise : débuter l’année 2017 par une victoire.

Les Lionnes

La bonne nouvelle de ce début d’année a été d’apprendre que la blessure au genou de Carmen Guzman contre Basket Landes n’était pas trop grave. Elle a repris l’entrainement cette semaine et elle devrait pouvoir tenir sa place à l’occasion de la rencontre contre le BLMA. La mauvaise nouvelle, par contre, est venue de la Commission de contrôle de gestion de la FFBB qui a sanctionné le club de quatre points de pénalité (pour non-respect du budget validé de la saison 2015-2016 et  non-respect de l’obligation de fond de réserve de la saison 2015-2016). Le président Nicolas Forel, se voulant rassurant, a affirmé que tout devrait renter dans l’ordre dans les prochaines semaines (le club va faire appel de cette décision). Mais sur le terrain, le Lyon Basket sera-t-il en mesure de ré-éditer la bonne prestation du match aller en faisant douter Lattes Montpellier ? Il va falloir inverser de façon radicale la mauvaise courbe dans laquelle le Lyon Basket s’est empêtré à la fin de l’année 2016. On sera donc attentif au résultat mais également au comportement général de l’équipe pour espérer voir nos vœux se concrétiser.

L’adversaire : Lattes Montpellier

Le BLMA compte déjà un match au compteur en 2017. Ce mercredi, les filles de Valery Demory ont bien débuté l’année en battant à domicile les Polonaises de Wisla en Euroleague (74-68). Géraldine Robert a été la joueuse du match et a entrainé toutes ses coéquipières dans son sillage. En championnat, les Montpelliéraines, en tête du classement actuellement, n’ont pas l’intention de laisser filer des points face à une équipe du bas de classement. Elles vont donc tout faire pour que les Lionnes leur posent le moins de problème possible ce samedi soir. Surtout qu’elles ont un programme très chargé en janvier avec pas moins de huit matchs entre la LFB et l’Euroleague, avec de grosses confrontations (Fenerbahce, Kursk, Basket Landes, ESBVA). Le Lyon Basket pourrait ainsi être considéré par les championnes en titre comme un adversaire déjà prêt à facilement être croqué. Aux Lyonnaises donc de démontrer le contraire.

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J2 – Des Lionnes si près d’attraper les gazelles

Les Lionnes ont terminé leur première rencontre à Mado Bonnet à un seul point du champion de France en titre, Lattes Montpellier (74-75). Une cruelle désillusion mais une prestation pleine de promesses et d’enseignements pour le groupe d’Étienne Faye.

Quelques jours après avoir décroché le trophée du Match des Champions à l’Open LFB, les Gazelles ont dominé en première mi-temps. Après un premier quart temps équilibré (18-22), le BLMA a élevé son niveau de jeu, notamment dans l’agressivité défensive, au début du deuxième quart temps pour prendre 13 points d’avance à la pause : 28-41. 13 c’est aussi le nombre de balles perdues en 20 minutes par les Lionnes, désorientées par le rythme imposé par Anaël Lardy (15 points, 7 rebonds et 5 passes), Gaëlle Skrela (14 points et 6 passes) and co. Le troisième quart temps a aussi été à l’avantage des Sudistes, qui ont mené jusqu’à +17, le plus gros écart de la rencontre. Mais les Lionnes n’avaient pas dit leur dernier mot… Elles sont revenues à 10 unités de leurs adversaires (50-60) à la fin de la période, remportée 22 à 19.

img_4417-modPoussées par le public de Mado Bonnet, le groupe d’Étienne Faye a continué à pousser dans le dernier round, signant leur come-back dans le money-time. Si Fatimatou Sacko a été compliquée à stopper (16 points et 5 rebonds) tout comme sa nouvelle coéquipière Rachel Jarry (14 points à 6/10 et 7 rebonds), les Lionnes ont trouvé des solutions offensives à longue distance. Elles ont d’ailleurs signé sur la rencontre un joli 13/24 à trois points, pendant que la doublette Lauren Ervin (13 points à 5/9 et 13 rebonds) et Djéné Diawara (15 points à 6/10, 10 rebonds et 4 passes) s’imposaient dans la raquette. En jouant les yeux dans les yeux avec cet imposant effectif montpelliérain, les Lionnes ont été belles dans l’envie et la détermination. En remportant le dernier quart 24 à 15, elles ont semé le doute dans les têtes du BLMA en toute fin de rencontre. Si bien que  Carmen Guzman (17 points à 5/9) a même offert l’avantage aux siennes à 74-73. Mais Fatimatou Sacko a été la première sur ce ballon esseulé au rebond. Et après un dernier panier de Lattes Montpellier (74-75), Esther Niamké (13 points) a tout tenté pour obtenir un coup de sifflet sur un dernier assaut. Sans succès…

Les Lyonnaises sont déçues mais vont devoir vite digérer cette désillusion. Car la semaine prochaine, il faudra réitérer cette deuxième mi-temps de référence face à Angers, de nouveau à domicile (samedi 15 octobre, 20 heures).

Lattes Montpellier bat Lyon : 75 – 74

MVP du match :

Anaël Lardy (Lattes Montpellier) – 15 points à 5/12 – 7 rebonds – 5 passes décisives – 29 minutes de temps de jeu – 19 d’évaluation

Réactions :

Étienne Faye (coach Lyon) : « C’est frustrant. Même cruel car ça se joue sur un dernier ballon. Mais on a montré ce soir des vraies valeurs de combat. Au niveau de l’adresse, on a su relever le défi. Sur l’ensemble du match, on est à 47 % contre 38 % pour Montpellier, au niveau de l’adresse. Mais par rapport au combat, on a été en difficulté en première mi-temps. Et on manque de métier par rapport à une équipe constituée de joueuses très expérimentées. Nous avons quelques joueuses expérimentées mais nous n’avons pas la même profondeur de banc. Je félicite les filles car elles ont été exemplaires. On a jamais lâché. Mais c’est dommage d’avoir perdu de cette manière après être revenu dans le match. »

Djéné Diawara (Lyon) : « On savait que cela allait être dur. C’est dommage de perdre ainsi, ça fait très mal. Mais on s’est battu jusqu’au bout. On doit continuer ainsi.   »

Valéry Demory (coach Lattes Montpellier) : « On maîtrise toute la première mi-temps. En deuxième, on fait moins attention, on oublie les consignes sur les shooteuses à trois points. Dans l’euphorie, Lyon gagne des ballons, prends des shoots à trois points difficiles, mais tout rentre. On s’en sort bien. C’est une bonne leçon. je savais que mon équipe n’était pas prête. Il faut mettre encore plus de sérieux, plus de travail à l’entraînement car on a pris du retard en préparation. La concentration a failli nous coûter le match.  »

Crédit photo :  Lyon Basket 

Équipe Pro  |J2 – Le champion de France pour la première à Mado Bonnet

Après l’Open LFB et une entrée en matière compliquée, mais réussie, face au promu Tarbes, le Lyon Basket change complètement de registre en accueillant ce vendredi dans sa salle Mado Bonnet, les championnes de France en titre, Lattes Montpellier. Auréolées de leur doublé Championnat-Coupe de France la saison dernière, les Gazelles du BLMA semblent encore solides en ce début de saison.

Les Lionnes

L’essentiel pour les Lyonnaises était de ramener une victoire de Paris. C’est ce qu’elles ont fait, et avec une certaine assurance en fin de rencontre. Ces deux points très importants vont faire du bien, car ils ont été acquis dans la douleur et ont permis d’entrevoir une certaine sérénité dans le groupe. Sans jamais paniquées, même dans les moments difficiles, nos Lionnes et le staff ont su garder le cap et ont fini par prendre le dessus sur la fin. Cet état d’esprit, que le coach veut insuffler, est déjà un gage pour se rassurer sur le potentiel du groupe. La préparation a été perturbée par de nombreuses blessures et indisponibilités, et l’équipe est encore loin de son rendement optimum. Donc on espère voir ce que l’on a vu sur la fin du match contre Tarbes, sur toute une rencontre, dans quelques temps. Mais dès ce vendredi, il faudra déjà réduire au minimum les moments d’égarement surtout défensivement, car l’adversaire sera d’un tout autre calibre. Poussées par leur public, les joueuses du Lyon Basket tenteront, comme elles l’avaient fait en préparation à l’Open Fémin’Ain à Culoz, de pousser les Héraultaises dans leurs retranchements, et qui sait, tenteront de créer l’exploit, comme l’a fait Mondeville face à Villeneuve d’Ascq à l’Open LFB.

L’adversaire : LATTES MONTPELLIER

Les filles de Valérie Demory ont débuté cette nouvelle saison comme elles avaient fini la précédente, par un titre. Vainqueurs du Match des Champions face à Bourges à l’Open LFB, elles ont annoncé immédiatement la couleur malgré un effectif remanié de moitié. En effet, si les internationales tricolores Lardy, Michel et Skrela sont restées sur les bords de la méditerranée – avec les intérieures Godin et Halman – Ayayi, Sy Diop, O’Hea, Berkani et Foisse sont toutes parties sur d’autres parquets. Pour les remplacer, le BLMA va s’appuyer cette saison sur des anciennes de la maison avec Sacko et Robert. Mais aussi sur des joueuses moins connues que sont Déas, en provenance de L2, ou l’internationale australienne Jarry. Pour l’instant les voyants sont au vert pour les Montpelliéraines et nos Lionnes auront fort à faire pour contrecarrer cet effectif expérimenté. Mais avec l’enchainement des matchs de championnat et d’Euroligue, ce sera peut être un peu plus compliqué dans quelques semaines pour la Team BLMA. Malheureusement, les hasards du calendrier font que nous devons les affronter dès la 2ème journée du championnat. Aux Lionnes de déjouer les pronostics.

L’avis d’Étienne :

« Lattes Montpellier est un fort adversaire, une équipe de haut de tableau de la Ligue. L’effectif est composé de joueuses de très haut niveau, avec beaucoup d’actuelles ou ex internationales. Cela va forcément être un match compliqué pour nous, on risque d’être en manque de rotations. Mais on va jouer notre carte à fond. On ne part pas battu loin de là. On va essayer de brouiller les pistes, mettre des choses en place en prenant le maximum de risques. On doit aussi pouvoir compter sur un collectif au grand complet sur le plan défensif. En match amical, on a su élever notre niveau de jeu dans l’agressivité et les faire douter. Sans complexe, on doit tout donner pour ne pas avoir de regret. »

buttonlivestream

 

Pour suivre la rencontre

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Mado Bonnet, suivez le fil d’information et le Live radio de la rencontre entre le Lyon Basket et Lattes Montpellier, comptant pour la deuxième journée du championnat LFB, avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !

 

 

Texte : Fred Monnot

Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |LIVE : Suivez la rencontre Lyon Basket vs BLMA

Suivez le fil d’information et le Live radio de la rencontre entre le Lyon Basket et Lattes Montpellier, comptant pour la deuxième journée du championnat LFB, avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !
 

Formation  |26/27 mars – Le weekend du Centre de formation

Samedi dernier au plateau de Talence, le groupe U17 a passé une nouvelle étape en Coupe de France en s’imposant face à Basket Landes en quart de finale (67-57). Mais les doubles tenantes du titre se sont inclinées le lendemain face à Lattes Montpellier (45-54) et ne disputeront donc pas la finale à l’AccorHotels Arena. Dimanche, à Mado Bonnet (15h30), les U18 Élite affronteront Bourges Basket et viseront la première place du groupe.

 

QUART DE FINALE – COUPE DE FRANCE U17

Lyon – Basket Landes : 67 – 57

12719442_10153748511402795_7563028864410628058_oScores de quart temps : 15-20, 15-8, 22-12, 15-17

Les Lyonnaises n’ont pas connu un démarrage de rencontre idéal face à Basket Landes. « L’entrée de match a été poussive », confirme le coach Corentin Mahé. « Derrière, les filles ont eu une réaction d’orgueil. Elles se sont ressaisies, physiquement et mentalement. » Et les Lionnes ont en effet réalisé une deuxième mi-temps de qualité dans laquelle le collectif a fait la différence. « Un meilleur partage de balle a permis de créer des décalages en offrant de bons tirs ouverts. » L’intensité défensive et la dimension physique ont fait mouche, déstabilisant l’adresse des Landaises et les poussant à perdre de nombreuses et précieuses balles. Mais si les Lionnes se sont finalement imposées, c’est en puisant dans leurs réserves. Car les joueuses de Julie Barennes ont proposé un basket de qualité. « C’était un match engagé contre une équipe en confiance, et n’ayant pas grand chose à perdre », explique Fred Berger, responsable du Centre de formation. « On a été en capacité à être solidaires, avec une ligne arrière performante. » Les ingrédients d’un bon quart de finale ? Du beau basket, une belle ambiance avec un fidèle public lyonnais venu en nombre supporter les Lionnes en Gironde, et bien sûr… une victoire au bout !

DEMI-FINALE – COUPE DE FRANCE U17

Lyon – Lattes Montpellier : 45 – 54

Scores de quart temps : 16-13, 8-13, 11-16, 10-12

12885910_10153748502547795_6621983386518503087_oAprès une entame de match moyenne, comme la veille, les Lionnes sont bien revenues Au début du deuxième quart temps, elles ont pris jusqu’à 7 points d’avance. Mais le BLMA a du répondant. Même si Lyon a dominé au rebond, cela n’a pas suffi pas pour rejoindre Paris et défendre le titre une nouvelle fois. Les doubles tenantes du titre n’ont su ni stopper l’organisation offensive d’une équipe atypique, ni retrouver leur adresse extérieure en berne dimanche. Mais pour le responsable du Centre de formation note surtout que c’est mentalement que le bât blesse sur cette demi-finale. « Tu peux avoir quelques tirs moins bien construits, ne pas toujours mettre dedans… Mais tu te dois d’être engagé, investi et déterminé. Si tu veux gagner, il faut se mettre dans les bonnes conditions pour gagner, et faire ce qu’il faut pour gagner. Nous n’avons pas abordé cette demi-finale comme nous aurions dû mentalement. C’est une certitude. Quelque soit ton état de forme, sur ce genr981160_10153748500062795_1386723122112281350_oe de match, tu dois te transcender. Montpellier mérite largement sa victoire. Cette équipe avait envie de battre Lyon. Et c’est bien car cela veut dire qu’on est respecté. On a gagné ce respect avec nos deux médailles d’or. Nous devons assumer ce statut et c’est une chance pour nos joueuses d’avoir l’opportunité d’assumer ce statut, cela devrait être motivant. Nous aurions dû montrer d’autres valeurs. C’est dommage. Nous aurions dû avoir un certain orgueil par rapport au Centre de formation, son histoire. Pue importe les matchs, peu importe les défaites, c’est important de perdre avec nos valeurs  dans l’état d’esprit, l’implication et la détermination. »

Lattes Montpellier et Bourges (vainqueur du plateau de Vineuil) rejoignent ainsi leurs équipes pros respectives pour la finale à l’AccorHotels Arena le 1er mai prochain. Les Lionnes peuvent quant à elles être aujourd’hui fières de leur parcours en Coupe de France et doivent en sortir grandies pour se concentrer sur les prochaines échéances. Car dimanche, jour du duel face à Bourges, la rencontre sera déterminante pour la suite du championnat.

 

Prochaine(s) rencontre(s) :

Les Espoirs (NF1) se déplacent à Sainte-Savine – Samedi 02 avril – 17h

Les U18 Élite affrontent à Mado Bonnet Bourges Basket – Dimanche 03 avril  – 15h30

 

 

Crédit photo : Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |Les Lionnes font trembler le leader

Le Lyon Basket s’est livré samedi soir à un très beau combat face au leader du championnat, le BLMA. Mais les Lionnes ont craqué dans les derniers instants d’une rencontre empreinte d’intensité et de suspense (70-77). Après trois rencontres en neuf jours, l’équipe de Marina Maljkovic a un peu de répit pour préparer au mieux la rencontre face à Angers pour leur retour à Mado Bonnet (mercredi 30 mars à 20 heures).

Les Lionnes peuvent se targuer d’avoir poussé le leader du championnat LFB dans ses derniers retranchements. Les Gazelles du BLMA ont dû en effet batailler dur pour l’emporter. L’équipe locale commence pourtant bien la rencontre, en rapidement faisant course en tête. Mais les Lionnes réagissent en recollant au score à la fin du premier quart temps (20-15) et en menant même à la pause (44-45).

En deuxième partie de rencontre, Christelle Diallo (15 points à 6/9 et 3 rebonds) et ses coéquipières prennent jusqu’à 6 points d’avance (50-56). Les Héraultaises, piquées au vif, reviennent alors dans le match en infligeant un 12-0 aux Lionnes. Mais ces dernières n’ont pas dit leur dernier mot à l’image de Lauren Ervin (12 points et 10 rebonds) ! Le troisième quart temps se termine sur le score de 65 à 63. L’intensité toujours au plus haut, les Lyonnaises sont encore au coude-à-coude avec le BLMA à 5 minutes du terme (72-70).

Lors des deux dernières minutes, les Gazelles font parler l’expérience. Moins impactées physiquement que les Lionnes qui ont enchaîné trois matchs en neuf jours, elles s’imposent finalement au terme d’une belle rencontre engagée, pour la neuvième fois consécutive toutes compétition confondue et conservent ainsi la tête du championnat. Les Lionnes, après avoir tenu la dragée haute au leader, vont pouvoir remettre du carburant et bien préparer la prochaine rencontre contre Angers, programmée le mercredi 30 mars à Mado Bonnet.

Score final : 77-70

 Il a dit :

Valéry Demory (coach BLMA) : « Ce fut la victoire du cœur. La victoire d’une bonne défense car au niveau de l’attaque, on pouvait faire mieux. J’ai bien mis en garde les filles avant ce match. Attention, Charleville est allé surprendre Bourges cette semaine et face à des équipes dites moyennes, on ne va pas toujours gagner par quinze ou vingt points d’écart. »

Source : www.blma.fr et Midi Libre
Crédit photo : Cyrielle’B – Sport’N’Pics

Équipe Pro  |A l’assaut du leader !

Le Lyon Basket se déplace ce samedi (20h) au Palais des Sports de Lattes. Avant un calendrier plus clément, les Lionnes vont de nouveau affronter une équipe qui a pris une (très) sérieuse option pour les playoffs et qui reste en course pour le doublé championnat / Coupe de France.

Les Lionnes

Avant un retour à Mado Bonnet le 30 mars (face à Angers), les Lionnes ont de nouveau un déplacement compliqué face à un sérieux prétendant à la couronne de champion de France, titre gagné par les Gazelles en 2014. Les Lionnes savent à quoi s’attendre dans le sud après s’être inclinées par deux fois face au BLMA cette saison : 71 à 80 au match aller et  68 à 94 en quart de finale de la Coupe de France au mois de février. Le secteur intérieur lyonnais, moins régulier qu’à l’accoutumé ces dernières semaines, aura notamment fort à faire ce samedi. Et, une nouvelle fois, l’agressivité défensive du collectif de Marina Maljkovic devra être à pied d’œuvre dès l’entame de la rencontre, afin de casser le rythme d’une équipe montpelliéraine capable d’enflammer une rencontre en quelques actions.

12027136_10153332258504620_8778059230473871270_oL’adversaire : LATTES MONTPELLIER

Si le BLMA n’a joué cette saison aucune compétition d’Europe, il a pourtant le profil type pour faire un beau parcours européen. La capitaine Gaëlle Skrela, Anaël Lardy, Valériane Ayayi, Sarah Michel… Le secteur extérieur des Gazelles est aussi, en partie, celui de l’équipe de France. Ajoutez à cela des joueuses estampillées LFB à l’intérieur avec l’ancienne Lyonnaise Mame-Marie Sy Diop et  l’ex-internationale Élodie Godin. Sans oublier les deux étrangères, Naomi Halman et Jenna O’Hea, qui se fondent totalement dans le collectif bien huilé de Valéry Demory depuis 2014. Toutes ces belles forces en présence sont donc concentrées sur les titres nationaux. Et pour le moment, Lattes Montpellier maîtrise son sujet sur ses terres, avec l’objectif du doublé en ligne de mire. En championnat, l’équipe de Valéry Demory a profité de la défaite de Bourges face à Charleville-Mézières (ce mercredi) pour prendre seule la tête du championnat. Et le club est toujours en course pour conserver son titre en Coupe de France, affrontant cette même équipe Tango en finale le 1er mai prochain.

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Samedi 19 mars : Lyon Espoirs – Creusot Élan Chalon féminin à 17h
– Samedi 19 mars : Lattes Montpellier – Lyon
– Dimanche 20 mars : Marne-la-Vallée – Lyon U18 Élite – 13h15

 

Crédit photo : Bellenger / IS / FFBB

Équipe Pro  |Les adieux à la Coupe de France

Deux joueuses professionnelles malades, des joueuses présentes pas au top de leur forme, un adversaire impressionnant… N’en jetez plus, la coupe est pleine ! Et la Coupe de France est terminée pour les Lionnes. Vu les circonstances, les Lionnes ont surtout préparé les prochaines rencontres de championnat, en s’inclinant nettement en quart de finale face à Lattes-Montpellier (68-94).

Fin de l’aventure en Coupe de France pour les Lionnes de Marina Maljkovic. A Mado Bonnet, les vents contraires soufflaient trop forts. Avec Latoya Williams et Esther Niamké absentes, la jeune Axelle Rousseau blessée, Dajana Butulija sur le terrain mais fiévreuse… l’opposition s’annonçait très compliquée. Dans cette configuration, avec une semaine chargée et très importante à l’horizon avec deux matchs à domicile (Basket Landes mercredi et Nantes Rezé vendredi), les têtes étaient ailleurs.

L’exploit semblait impossible ce samedi face à une équipe de Lattes Montpellier une nouvelle fois impressionnante de fluidité. Dès les premières minutes du match, le BLMA a imposé son rythme et son efficace jeu rapide pour terminer le premier quart temps en tête (13-23).

IMG_9990 MODLes deux équipes ont rapidement fait tourner leurs effectifs dans le deuxième quart temps. C’est là où le bât blesse, où on se rend compte de la différence entre les deux effectifs et notamment dans les rotations. Marina Maljkovic a laissé les joueuses majeures se reposer pour faire travailler les jeunes joueuses du Centre de formation. Le BLMA ne s’est pas relâché et, adroit, a pu engranger les points derrière l’arc avec notamment l’ancienne Lyonnaise Mame-Marie Sy-Diop.

29 à 52 à la mi-temps

Dans le troisième quart temps, les Lionnes, un peu sonnées en première mi-temps, ont repris du poil de la bête après la pause, avec notamment un bon passage de Migna Touré. L’intérieure Christelle Diallo s’est illustrée à son tour en fin de période, profitant des quelques largesses défensives du BLMA.

Mais les Lionnes accusaient encore un retard de 16 points à l’entame du dernier quart temps (50-66). Et les Montpelliéraines, recadrées par Valéry Demory, ont  accéléré dans les premières minutes de la période. Le score s’envolait et le sort des Lyonnaises était scellé. Le BLMA, tenant du titre en Coupe de France, rejoint les demi-finales et le Lyon Basket doit à présent se tourner vers la semaine à venir et le championnat de France.

Score final : 68-94

Elle a dit :

Marina Maljkovic (coach Lyon) : « Avec notre effectif, contre une équipe du haut de tableau, avec toutes les qualités que l’on connaît… J’ai donné plus de temps de jeu aux joueuses qui jouent moins d’habitude, et surtout à nos quatre jeunes du groupe Pro2 qui ont eu, contre un tel adversaire, un temps de jeu plus conséquent. Offensivement et défensivement, j’ai vu quelques bonnes initiatives de certaines joueuses, même si c’était loin d’être suffisant. On a deux rencontres importantes dans la semaine, on se prépare pour ça. Félicitations à Montpellier, qui a joué un match sérieux. Nous avons, avec un effectif vraiment réduit, quand même produit du jeu face aux joueuses du BLMA. Nous avons essayé de développer notre jeu et d’impliquer tout le monde, ce qui nous manque pour faire la différence sur certaines rencontres. »