Équipe Pro  |Record d’affluence 2016/2017 !

Samedi soir, le Lyon Basket a rassemblé 6152 personnes pour sa deuxième édition de Lumière sur le sport féminin au Palais des Sports de Gerland. Une belle fête du sport féminin avec une belle opposition face aux Tango Bourges Basket comme clou du spectacle. Et en bonus… un record !

Avec 6152 personnes rassemblées, le Lyon Basket a décroché samedi soir le record d’affluence LFB pour la saison 2016/2017. Il s’agit de la deuxième plus grosse affluence de l’histoire de la Ligue Féminine de Basket, derrière la rencontre entre Tarbes et Mourenx disputée à Pau en 2006 (8000 spectateurs).

Le club détenait déjà le record de la saison 2015/2016 avec la première édition de Lumière sur le sport féminin le 11 mars 2016 (6002 personnes).

Crédit photo Une : Lyon Basket

Visuels : LFB

Équipe Pro  |J18 – Une fête presque parfaite

A force de détermination, les Lionnes sont revenues à égalité dans le quatrième quart temps avant de céder dans le dernier round face à une belle équipe de Bourges. L’équipe d’Étienne Faye a néanmoins offert une belle opposition aux 6152 personnes du Palais des Sports de Gerland. Le score final ne reflète pas le beau combat des Lionnes : 63-80.

Une partie des spectateurs avait déjà pu s’échauffer pendant le lever de rideau avec la belle victoire du Lyon Basket Handisport (nouveau nom du Lyon Métropole Handibasket club avec qui le Lyon Basket a signé un partenariat) face au Centre Fédéral Handibasket. Les Lionnes ont suivi l’exemple avec un bon premier quart temps face à Bourges. Car même si Paoline Salagnac (12 points) a ouvert les hostilités, Carmen Guzman (17 points) a enchaîné 7 points pour prendre les rênes de la rencontre (11-7) après 5 minutes de jeu. Christelle Diallo (19 points à 9/14, 4 rebonds) a parfaitement pris le relais de sa capitaine avec aussi 7 points personnels et les Lionnes ont ainsi terminé le premier quart temps en tête : 19-12.

Mais les Berruyères n’ont pas manqué de répondant au début du deuxième quart temps avec une cinglante série 13-0, avec notamment une Sara Chevaugeon (9 points) adroite et une Alexia Chartereau (7 points, 5 rebonds) agressive sous les cercles. Lauren Ervin a stoppé l’hémorragie et les Lionnes ont poussé avec elle avec un 8-0 infligé aux Tango. L’écart n’était ainsi que de 5 points à la mi-temps : 33-38. De retour sur le parquet du Palais des Sports, la traction arrière Marine Johannes / Ingrid Tanqueray a offert 12 points d’avance à Bourges (35-47).  Mais les extérieures lyonnaises ont réagi pour rester à bonne distance des Tango, avec un troisième quart temps équilibré (16-16) : 49-54.

Poussées par leur public, les Lionnes ont égalisé au début du quatrième quart temps grâce au tir longue distance de Jenny Fouasseau (12 points à 5/10, 3 rebonds) : 54-54. Si la Lionne a récidivé lors de la séquence offensive suivante, les deux trois points ont à chaque fois été parfaitement répondus par Marine Johannes (13 points, 5 rebonds, 3 passes décisives). Dominante sous les cercles et maîtrisant le secteur intérieur lyonnais, Clarissa Dos Santos (17 points à 7/10, 8 rebonds) a enfoncé le clou avec 8 points inscrits (57-71). Il restait alors 5 minutes à jouer. 5 minutes à sens unique pour le Tango Bourges Basket qui a infligé un 16-0 pour sceller le sort de la rencontre à son avantage. En manque de rotations (la veille de l’arrivée de l’ailière Alice Kunek) et donc d’énergie dans ce dernier round, les Lionnes ont cédé pour s’incliner 63 à 80.

Statistiques

Réactions d’après match

Etienne Faye : « Nous n’avons pas lâché mais nous avons payé notre manque de rotations. Sur certaines séquences, nous avons pu rivaliser et on a su donner du plaisir au public. On a manqué de fraîcheur face à un vrai rouleau compresseur. Elles ont fait l’écart dans le money time. Mais cela a été très agréable de jouer au Palais des Sports. Le basket féminin peut attirer, peut captiver.  »

Jenny Fouasseau : « On craque à la fin car on manque de fraîcheur. Ce fut une belle fête quand même. On prend beaucoup de plaisir à jouer avec une telle ambiance et devant autant de monde. Je souhaite à tout le monde de jouer devant autant de monde. »

Valérie Garnier : « On savait que ça allait être un match difficile dans un contexte particulier, avec une fête qui se préparait depuis un moment pour le basket féminin et les joueuses de Lyon avaient à cœur de faire plaisir à toutes les personnes venues ce soir. Elles nous ont rendu la tâche difficile. On est content de repartir avec la victoire. C’est très agréable d’évoluer dans une salle toute acquise au basket féminin. Ce soir l’ambiance a été agréable pour les deux formations. Le basket féminin est avant tout le grand vainqueur de cette soirée. »

 

Prochain match le samedi 25 Février à Nantes pour la 19ème journée de championnat
Prochain match à domicile le mercredi 01 mars face à Charleville Mézières en demi-finale de Coupe de France : Billetterie

Crédit photo : Alex Ortéga

Équipe Pro  |J18 – Le grand jour est arrivé !

C’est un grand jour pour les Lionnes qui affrontent ce samedi le grand Bourgs au Palais des Sports de Gerland (coup d’envoi à 20 heures). Si sur le papier, la confrontation semble déséquilibrée, poussée pas des milliers de spectateurs, l’équipe d’Etienne Faye est prête au défi.

Présentation de Lumière sur le sport féminin 2017

Les Lionnes

Les Lionnes accusent le coup après la défaite face au Hainaut. Mais l’équipe est plus déterminée que jamais à bien finir ce championnat LFB. Aucun calcul ce samedi face à Bourges, seule la victoire compte et les joueuses d’Etienne Faye jouent sans pression. L’équipe est au complet et à 100% de ses capacités avant d’être renforcée par l’arrivée de l’ailière Alice Kunek. « Il faut qu’on arrive à mettre du cœur en défense, de la vaillance et de l’application« , explique le coach. « En attaque, il faut se lâcher, ne pas être crispé par l’évènement. Et prendre du plaisir ! Si on perd c’est logique, mais on va essayer de créer l’exploit. On part dans cet état d’esprit. On ne doit pas prendre un éclat d’entrée, et éviter de courir après le score. » L’entraîneur des Lionnes prend la mesure de cette soirée d’exception : « C’est un plaisir de coacher ce genre de match devant autant de personnes. Il faut qu’on prenne du plaisir à participer à ce genre d’évènement, pour ceux qui vont découvrir le basket féminin. On doit mettre en avant nos valeurs. Mes joueuses ont à cœur d’offrir au public un match plein et sans complexe face à un adversaire qu’on a tenu trois quart temps à l’aller (74-60). A nous de rééditer la première mi-temps au Prado. On les avait fait douter alors qu’elles étaient au complet. Si nos filles se transcendent et évoluent toutes à leur niveau, on peut réaliser l’exploit. »

L’adversaire : Tango Bourges Basket

Cinquième au classement LFB, Bourges a regagné en confiance après ses récentes victoires face à Tarbes et Salamanque (Euroleague) et rentre évidemment dans la catégorie poids lourd de notre championnat LFB. « Cette année, Bourges est plus vulnérable à l’extérieur« , explique Etienne Faye. « Mais elles ont de la qualité comme l’a encore prouvé cette victoire de 20 points face à Tarbes. C’est une équipe qui sait qu’elle est attendue. Elle se prépare bien mentalement à cela. Elle veut figurer le mieux possible aux playoffs, terminer la saison régulière aux quatre premières places. C’est une équipe très dangereuse. Nous allons devoir minimiser les pertes de balles face à ce genre d’équipe qui défend très fort. »

 

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Bellenger-Lecocq/IS/FFBB

Dossiers  |Lumière sur le sport féminin 2017

Le club du Lyon Basket est heureux de vous présenter la deuxième édition de Lumière sur le sport féminin, organisé au Palais des Sports de Gerland le samedi 18 février 2017. L’évènement a de nouveau pour objectif de mettre en lumière la sportive lyonnaise. Cette année, les Lionnes recevront l’historique club du Tango Bourges Basket (20 heures).

Notre évènement majeur de la saison a rassemblé plus de 6000 personnes l’année dernière. Au programme de cette nouvelle édition : une belle ambiance de sport féminin lors d’une soirée ponctuée d’animations et d’exceptionnels cadeaux à gagner. En lever de rideau, les spectateurs pourront assister à la rencontre de championnat de basket fauteuil entre le Lyon Métropole Handibasket Club (futur Lyon Basket Handisport) et le Centre Fédéral Handibasket (Nationale 1B). Un village animations sera mis en place dès 16h30 sur le parvis du Palais des Sports.

IMG_9514web

Lumière sur le sport féminin 2016 – Lyon vs Arras

Samedi 18 février 2017
Palais des Sports de Gerland (Lyon)

Programme :

16h30 : Ouverture du Village animations sur le parvis du Palais des Sports
17h00 : Lever de rideau avec la rencontre de championnat de basket fauteuil entre le Lyon Métropole Handibasket Club et le Centre Fédéral Handibasket
20h00 : Rencontre du championnat de Ligue Féminine de Basket entre le Lyon Basket et et le Tango Bourges Basket

Participez avec nous au grand défi que le Lyon Basket a souhaité relever : battre le record d’affluence sur un match de championnat de Ligue Féminine pour la saison 2016/2017. Venez participer à ce record et partager ce grand moment avec toute la famille du sport lyonnais !

Billetterie

#Objectif6500
Visuel évènement : La Compagnie des Images
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J7 – Les Lionnes craquent après la pause face à Bourges

Le scoring lyonnais contrôlé en deuxième mi-temps par les Berruyères (27 points inscrits), les Lionnes se sont inclinées ce samedi face au nouveau leader du classement LFB : 74-60.

Les Lionnes ont très bien commencé la rencontre, répondant aux attaques de Kayla Alexander (12 points, 4 rebonds) et Clarissa Dos Santos (18 points à 7/10, 10 rebonds) dans la raquette. Christelle Diallo (14 points, 5 rebonds) and co étaient sur de bons rails en inscrivant 20 points dans la période, permettant aux Lyonnaises d’être au coude-à-coude avec les Berruyères après 10 minutes (20-20). Sur cette même lancée, les Lionnes ont tenu le choc dans la deuxième période, concentrées et impliquées à l’image de l’intérieure Djéné Diawara (16 points, 9 rebonds), pour revenir au vestiaire à la pause avec seulement 3 points de retard (36-33).

Mais la défense de fer des Berruyères et les quelques ballons perdus lyonnais dans le troisième quart ont coûté cher. Le nouveau leader du championnat LFB (après les défaites samedi soir de Basket Landes et Villeneuve d’Ascq) a creusé l’écart en reportant le quart temps 23-12. A 59-45 avant d’entamer le dernier round, les Lionnes n’ont pas trouvé les ressources nécessaires pour refaire leur retard. Les six minutes sans scoring au début du quart ont scellé le sort de la rencontre, malgré un réveil lyonnais en fin de rencontre orchestré par la capitaine Carmen Guzman (19 points). Un réveil trop tardif. Avec un scoring en berne et peu homogène, les Lionnes s’inclinent avant une trêve internationale de 15 jours pour recharger les batteries.

Tango Bourges Basket bat Lyon : 74-60

 

Crédit photo :  Bellenger-Lecocq/IS/FFBB

Formation  |02/03 avril – Le weekend du Centre de formation

Les Espoirs du Centre de formation sont reparties de Sainte Savine après une belle réaction mais quelques regrets (défaite 72 à 78). Le lendemain, les U18 Élite ont réalisé devant leur public une prestation de haut vol en s’imposant face à Bourges (75-56) et en s’octroyant la première place de leur poule. Prochaine mission : conserver cette première place pour se qualifier pour le Final 4 du Championnat de France U18.

NF1

Sainte-Savine Basket – Lyon Espoirs : 78-72

Scores des quart temps : 21-09 / 18-21 / 18-26 / 21-16

Dans ce véritable duel de séries, c’est finalement les locales qui l’ont emporté. Face à une rotation souhaitée courte (8 filles dont une joueuse très sollicitée dans la semaine), l’équipe de Sainte Savine Basket a commencé la rencontre tambour battant, prenant de court l’équipe lyonnaise dans le premier quart temps (09-21). Si les Lionnes sont bien revenues dans le deuxième quart temps (9 points de retard à la pause), elles se sont surtout affirmées à la sortie des vestiaires en infligeant aux locales un 19 à 0 !  « On a vu une très belle réaction de la part de l’équipe, avec beaucoup de détermination, de la volonté et, tout d’abord, plus d’engagement défensif. Elles ont dominé l’adversaire défensivement, et bien contre-attaqué offensivement. » Selon le coach Fred Berger, si la série avait été plus conséquente à ce moment-là, les Lionnes auraient pu prétendre à la victoire, en gérant différemment la fin de la rencontre. « J’ai vraiment apprécié la réaction de l’équipe et l’exigence défensive pour reprendre la main sur la rencontre », se satisfait tout de même le responsable du Centre de formation. « A nous de durcir la défense dès l’entame du match. »

Pour leur dernier match NF1 de la saison, les Espoirs seront opposées samedi à l’Olympique Sannois Saint-Gratien, en lever de rideau de l’équipe professionnelle. A l’aller, les Lionnes s’étaient imposées 71 à 62.

Prochaine rencontre de championnat :

A Mado Bonnet face à l’Olympique Sannois Saint-Gratien – Samedi 09 avril  – 17h

 

NF1 U18 ÉLITE GROUPE A

IMG_0066 MODLyon U18 Élite – Tango Bourges Basket : 75 – 56

Scores des quart temps : 17-19, 21-10, 8-17, 29-10

Les jeunes joueuses de Corentin Mahé et Fred Berger ont tout simplement été renversantes ! Avec cette victoire de 19 points, les Lionnes ont repris le point average (elles s’étaient inclinées de 12 points au match aller de la seconde phase) et donc récupéré la première place de la poule.

Après 10 premières minutes très disputées (17-19), les Lionnes ont accéléré dans le deuxième quart temps pour rentrer au vestiaire avec 9 unités d’avance (38-29). Mais elles ont subi une bien mauvaise série à la reprise, peinant à contrôler les charges offensives de leurs adversaires. Tout restait alors à faire à l’aube du dernier round et après un quart temps perdu 8 à 17. Mais les coéquipières de Coline Franchelin, après leur récente déconvenue en demi-finale de Coupe de France U17, ont fait basculer la rencontre dans le dernier quart temps. IMG_0137 mod

« Au-delà de la reconquête de la première place, c’était important de redonner un certain goût à la compétition et une certaine obligation par rapport à Talence », explique Fred Berger. « Peu importe l’adversaire ou le moment de la saison. La priorité était l’état d’esprit et l’implication. Dans l’histoire du Centre de formation, le plus important a toujours été la manière et le chemin pris, c’était important que l’on renoue avec ces valeurs. C’est une chance de jouer et de gagner avec ces valeurs. » Après un combat acharné pendant 30 minutes, les Lionnes ont ainsi sorti les griffes avec une entame de quatrième quart temps parfaite. Au mental, elles ont poussé leurs adversaires à la faute, pour, petit à petit, accroître leur avance et s’adjuger une belle victoire en récupérant le point average : +19 ! « Grâce à une détermination collective, une prise de conscience collective, les filles ont tout simplement fait le job. »

Car toutes les joueuses ont contribué à cette victoire, sur le terrain ou en donnant de la voix sur le banc, en scorant 20 points, en captant 14 rebonds, ou en répondant présent sur une courte période de 30 secondes de temps de jeu. Les 150 personnes du public de Mado Bonnet n’ont pu qu’apprécier le jeu, le résultat et la manière. « Nous sommes toujours dans la course au Final 4. Cette victoire nous permet de continuer à espérer », tempère Fred Berger. « La demi-finale de Coupe de France doit rester gravée dans nos mémoires parce que ce n’est pas nous. Nous devons finir cette saison avec nos valeurs, notre implication. Il faut rester lucide sur notre place, savoir par où on est passé et là où on veut aller. C’est en tout cas une fierté d’avoir permis aux spectateurs lyonnais d’avoir vécu ce beau moment-là. »

Prochaine rencontre de championnat :

A Chalon-sur-Saône (Creusot Élan Chalon Féminin 71) – Dimanche 10 avril  – 15h30

 

 

 


Formation  |30/31 janvier – Le weekend du Centre de formation

A Mado Bonnet, les Espoirs du Centre de formation du Lyon Basket se sont imposées pour la troisième fois cette saison en NF1 face à Geispolsheim (70-69). Dimanche, les U18 Élite se sont inclinées face à Bourges (55-67), perdant ainsi leur première place du groupe.

NF1

Lyon Espoirs – Geispolsheim : 70 à 69

20-19 / 14-12 / 18-20 / 18-18. Les scores des quarts temps le confirment : les deux équipes ont fait jeu égal pendant la majeure partie de la rencontre. Et si les Lionnes sont sorties vainqueurs de cette confrontation très disputée et très intense, elles le doivent à leur détermination à vouloir en découdre avec le CJS Geispolsheim, leur détermination à aller chercher cette victoire en trouvant les moyens pour y parvenir.

Sur cette rencontre, les Lyonnaises ont bien su répondre collectivement à la défense de zone proposée par leurs adversaires du jour. Et défensivement, en encaissant 69 points, la prestation est honorable, même si le coach Fred Berger souhaite encore travailler collectivement et individuellement pour encaisser moins de paniers à l’avenir. En fin de troisième quart temps, Alizée Girardet a permis aux Lionnes d’avoir une légère avance (52-51). Dans le dernier acte, la capitaine Prescillia Lézin et ses coéquipières ont encaissé un 6-0 mais ont répondu automatiquement par un 8-0. « On est plutôt solides sur la rencontre », explique Fred Berger. « Les quelques passages où nous avons été moins bien ont été de courte durée. A chaque fois, nous avons trouvé les ressources pour réagir. On a montré une belle agressivité offensive et les rebonds captés en fin de rencontre ont été précieux. » Et c’est ainsi que Lyon a décroché la victoire au terme d’une haletante rencontre et ce, malgré le trois points des Alsaciennes en toute fin de rencontre.

Prochaine rencontre de championnat :

A Wasquehal – Samedi 06 février – 16h15

NF1 U18 ÉLITE GROUPE A

Bourges Basket – Lyon U18 Élite : 67 à 55

Faux pas pour les U18 du Centre de formation qui, le lendemain de la défaite des pros, se sont elles aussi inclinées sur le parquet du Prado de Bourges. Malgré une prestation globale pas à la hauteur de leurs standards (moins collective, moins défensive, moins performante aux rebonds défensifs), les Lionnes sont restées dans le coup en première mi-temps. Mais en prenant un éclat en fin de troisième quart temps, et sans solutions en début de quatrième, les joueuses de Corentin Mahé ont laissé échapper la victoire. La faute à une adresse générale en berne et notamment derrière la ligne des lancers francs, mais aussi au manque d’implication en défense.

Les U18 peuvent réagir dès ce weekend avec la réception de l’Alliance Basket le Creusot, en proposant une prestation correspondant à leur niveau et aux attentes.

Prochaine rencontre :

A Mado Bonnet face à Creusot Élan Chalon féminin 70 – Dimanche 07 janvier – 15h30

Crédit photo : Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |Un succès sans victoire

Les Lionnes ont une nouvelle fois prouvé ce samedi qu’elles avaient du répondant. Car si elles se sont finalement inclinées de 10 points, les joueuses de Marina Maljkovic n’ont pas rendu la vie facile aux Berruyères, désormais co-leaders du championnat avec Lattes Montpellier.

Au Prado, les supporters Tango avaient forcément en tête le résultat des Lionnes à Mado Bonnet face à Villeneuve d’Ascq la semaine dernière (victoire en prolongation 93 à 81). Et le scénario de la première mi-temps ne les a pas forcément rassurés. En effet, les Lionnes déploient dès l’entame de match leur fort dispositif défensif. Et après un shoot derrière l’arc de l’intérieure lyonnaise Latoya Williams, elles terminent le premier quart temps en tête (19-24).

Dans le deuxième quart temps, Dajana Butulija (14 points, 4 passes décisives) permet même aux Lionnes de mener de 10 unités (24-34), convertissant un shoot ouvert au large. Mais les Lyonnaises, bousculées et provoquées par les Berruyères, encaissent un 11-2 et les Tango reviennent à hauteur des Lionnes.

OLIVIER MARTINmod35 à 36 à la mi-temps

Dans le troisième quart temps, Bourges déroule son jeu offensif pour servir au mieux Jo Leedham (17 points, 9 rebonds) ou Ingrid Tanqueray (14 points) à longue distance alors que Danielle Page s’active sous les cercles (11 points, 9 rebonds). Les Tango mènent alors 55 à 49 avant l’entame du dernier quart temps.

Mais les Lionnes n’ont pas dit leur dernier mot. Lauren Ervin (11 points), sur une passe de Latoya Williams (19 points, 12 rebonds), ramène les siennes à égalité (57-57) alors qu’il reste 7’45 à jouer. Les shooteuses berruyères s’exécutent de nouveau derrière l’arc, scellant la rencontre. Le Lyon Basket, moins armé dans ses rotations, ne peut une nouvelle fois revenir et s’incline 72 à 62.

Score final : 72-62

Elle a dit :

Marina Maljkovic (coach Lyon) : « On a fait un match vraiment courageux avec toujours beaucoup d’intensité physique et d’agressivité défensive. Nous avons joué intelligemment, contre une équipe comme Bourges, c’est extrêmement difficile. On a été cohérents dans nos systèmes, notre défense, dans l’organisation. Nous avons beaucoup couru, surtout dans la première mi-temps, mais nous avons aussi su s’arrêter pour jouer dans les systèmes. On a produit un bon basket. Nous n’avons pas à rougir de cette opposition, nous avons fait jeu égal avec Bourges. Le score final ne reflète pas la réalité du match. Nous n’avons pas décroché la victoire mais au niveau de la qualité du basket et de l’intensité, comme face à Villeneuve, c’est un grand succès. Mais nous manquions de rotations et surtout de rotations productives. »

Crédit photo : Jérôme Le Bris et Olivier Martin

Équipe Pro  |Nouvelle journée, nouveau défi

Les Lionnes se déplacent ce samedi à Bourges, l’équipe aux treize titres de champion de France. Il s’agit logiquement d’une confrontation compliquée mais l’équipe de Marina Maljkovic a prouvé la semaine dernière face à Villeneuve d’Ascq (victoire après prolongation 93 à 81) qu’elle était prête à relever les plus gros défis.

Les Lionnes

Les Lionnes ont sorti les griffes la semaine dernière en s’imposant face à Villeneuve d’Ascq (93-81). La belle prestation collective est notable. Esther Niamké et ses coéquipières doivent maintenant trouver les ressources nécessaires pour réitérer la même performance, avec le même mental de gagnant. Mardi, contre Charnay-lès-Mâcon, les Lionnes ont levé le pied, car même si la dimension physique a fait la différence en fin de rencontre (victoire 81-63), la prestation reste en demi-teinte. Face aux Tango, le groupe de Marina Maljkovic devra produire un jeu plus consistant. Car contre les championnes de France en titre, c’est une obligation. Au match aller, pour leur première rencontre à Mado Bonnet, les Lionnes s’étaient inclinées 45 à 61. Mais, depuis,  Dajana Butulija est venue renforcer le groupe, et le groupe a grandement progressé, prouvant notamment la semaine dernière face à l’ESBVA, qu’il pouvait bousculer les grands favoris.

sans titre-02_10_2015_001L’adversaire : BOURGES BASKET

Les Tango, championnes de France en titre, est un adversaire coriace. Le groupe de Valérie Garnier, avec bon nombre de joueuses de l’équipe de France, est l’équipe de Ligue féminine qui perd le moins de ballons (12 de moyenne). Un vrai challenge donc pour l’agressive équipe lyonnaise qui devra empêcher Céline Dumerc et ses coéquipières de développer leur efficace jeu offensif (19,6 passes décisives de moyenne, meilleure équipe LFB). Bourges Basket a gagné ses huit dernières rencontres de championnat avec des victoires importantes face à Nice (72-64) ou Lattes Montpellier (69-66) lors de la dernière journée. En débarquant dans le nouveau Prado, les Lionnes seront donc en charge d’enrayer cette bonne série. Mercredi, les Berruyères se sont imposées face à Cracovie (63-45) et restent en course en Euroligue, à deux journées de la fin de la phase de poules.

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Samedi 30 janvier : Lyon Espoirs – Geispolsheim à 18 heures
– Samedi 30 janvier : Bourges – Lyon à 20 heures
– Dimanche 31 janvier : Bourges – Lyon U18 à 15h30

 

Crédit photo : Jean-Charles Mengui et Jérôme Le Bris