Équipe Pro  |CDF – Mission Paris !

Il ne reste qu’une marche à franchir pour les Lionnes afin d’accéder à la finale de la Coupe de France à l’AccorHotels Arena le 22 avril prochain. Mais cette marche est haute avec la réception des Flammes Carolo de Charleville-Mézières. Rendez-vous ce mercredi à Mado Bonnet (coup d’envoi à 20 heures) pour aider les Lionnes à relever ce défi !

Les Lionnes

Pointant à la onzième place au classement LFB, le Lyon Basket est forcément le Petit Poucet du dernier carré de la Coupe de France féminine. Mais qui n’aime pas les belles surprises ? Qui n’aime pas les « upset », ces victoires inattendues face au favori ? Le basket permet d’y croire. Lyon a clairement le costume de l’outsider ce mercredi mais ne compte pas pour autant baisser la tête. Les Lionnes vont affronter les Flammes Carolo les yeux dans les yeux. L’équipe, renforcée par l’arrivée d’une nouvelle joueuse (Alice Kunek), peut devant son public être transcendée par l’enjeu d’un ticket pour ce bel évènement que sont les finales de Coupe de France à Paris. Alors que le club et Étienne Faye ont décidé d’un accord commun de mettre fin à leur collaboration cette semaine, le groupe repris par Gurvan Morvan est à la recherche d’un nouvel élan. Et on le sait, une nouvelle dynamique peut démarrer à chaque instant dans le sport. Mais il est évident que face à un club comme Charleville-Mézières, deuxième équipe au classement LFB qui a vaincu par deux fois les Lionnes (+7 et +15), tout le monde devra répondre présent à l’appel. Chaque joueuse, le collectif lyonnais et bien sûr le public qui, plus que jamais, devra jouer son rôle de sixième « homme » autour du parquet de Mado Bonnet.

L’adversaire : Charleville-Mézières

La cote des Flammes Carolo monte, monte… ces dernières années. Deuxième du classement LFB, avec le même nombre de victoires que l’actuel premier Lattes Montpellier, Charleville-Mézières est en très bonne position pour un spot préférentiel pour les playoffs. A une seule victoire d’une finale de Coupe de France, difficile d’imaginer l’équipe de Romuald Yernaux laisser échapper cette rencontre. « Là où il faut s’imposer et être le plus fort, c’est sur la dimension collective« , a expliqué le coach sur le site Internet du club. « Je pense que la clé sera la défense, avoir la volonté de faire les efforts, de s’entraider, et la volonté d’appliquer ce qu’on essaye de faire pour contre-carrer les plans offensifs de cette équipe de Lyon qui a beaucoup de potentiel, notamment dans le secteur intérieur. Il va falloir faire un match à l’énergie, où tout le monde va devoir amener sa pierre à l’édifice. » Les Carolo vont notamment pouvoir compter sur leur nombreux public en partance pour Lyon ainsi que sur leur nouvelle recrue, l’internationale canadienne Nayo Raincock-Ekunwe (joker médical d’Alicia DeVaughn), qui a réalisé une brillante première prestation avec sa nouvelle équipe (18 points, 8 rebonds en 19 minutes face à Tarbes) .

Billetterie

c4slogo200Pour suivre la rencontre

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Mado Bonnet, suivez le fil d’information de la rencontre entre le Lyon Basket et Charleville-Mézières avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !

 

 

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Lyon Basket

Formation  |25/26 février – Le weekend du Centre de formation

Supporté par son public et son projet club, le groupe U17 s’est brillamment qualifié pour les quarts de finale de Coupe de France en s’imposant face au Pays Voironnais (53-44). La veille, les Espoirs s’étaient inclinées face à l’AS Monaco (75-52).

NF2

AS Monaco – Lyon Espoir : 75-52

Scores des QT : 14-15 / 13-15 / 25-7 / 23-15

DSC_5530 (1980x1320)

L’équipe lyonnaise aura tenu une mi-temps. Les trois points d’avance à la pause n’ont en effet pas été suffisant. « En deuxième mi-temps, on existe trop peu pour rivaliser« , confirme Fred Berger. « Pour pouvoir gagner ce genre de match, il faut les aborder avec un meilleur état d’esprit, une plus grande implication. On a manqué de volonté de s’imposer. En première mi-temps, notre basket aurait dû être bien supérieur pour imposer un meilleur rythme. On est resté trop proche de l’adversaire alors qu’il aurait pu avoir un écart plus important en notre faveur.  » Les Lionnes n’ont en effet pas résisté au retour foudroyant des Monégasques en deuxième mi-temps. Les locales ont inscrit 48 points en 20 minutes, poussant les Lyonnaises loin de leurs standards défensifs. « Il faut qu’on croie en nos capacités, peu importe l’adversaire. A nous d’utiliser cette rencontre pour améliorer notre implication et notre investissement. J’ai néanmoins apprécié la volonté de bien faire, ce sont ces valeurs qui sont nécessaires pour les prochaines échéances. Et la première mi-temps défensive doit être inspirante pour la suite. »

 

Coupe de France U17

Pays Voironnais – Lyon : 53-4416903306_10154700032322795_8942411056161981692_o

Scores des QT : 19-16 / 11-4 / 11-12 / 12-12

Face à une assistance nombreuse et très motivée, les U17 lyonnaises se sont brillamment qualifiées pour les quarts de finale de Coupe de France en s’imposant face au Pays Voironnais. « Un match solide pour notre équipe U17 qui encaisse seulement 44 points« , explique Corentin Mahé. Le coach a apprécié l’engagement physique des joueuses. Les stops défensifs ont en effet permis aux Lionnes de mener de 10 points à la pause. La deuxième mi-temps a ensuite été parfaitement maîtrisée par l’équipe locale. « Les filles ont bien répondu aux variations défensives en étant réceptives aux consignes. Elles ont été réactives et se sont bien adaptées. » « C’était intéressant de voir des joueuses de moins de 17 ans prendre des responsabilités pour mener à bien le match« , enchaîne Fred Berger, responsable du Centre de formation. « Le projet club a été mis à l’honneur avec les joueuses U15 associées aux jeunes du Centre de formation, grâce à la collaboration des entraîneurs. Il faut utiliser ce match contre Voiron, qui est une rencontre référence pour le groupe U17, pour préparer le plateau des quarts et demi-finales de Coupe de France (25 et 26 mars) ».

Le staff a aussi tenu à saluer le nombreux public présent à Mado Bonnet. « C’est agréable de jouer dans cette ambiance, avec autant d’engouement pour l’équipe de la part des spectateurs« , explique Fred Berger. « Que la rencontre se passe bien ou un peu moins bien, on a été soutenus. Les participants ont pris beaucoup de plaisir grâce aux spectateurs. Une bonne ambiance de Coupe de France. On remercie les spectateurs et les dirigeants qui ont œuvré pour qu’on joue dans cette ambiance. »

 

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Lyon Espoir – Basket Lattes Montpellier Association Espoir : le samedi 04 mars (17h)
  • Lyon U18 – Cavigal Nice Basket U18 : le dimanche 05 mars (15h30)

 

 Crédit Photo :  Jérôme Le Bris / Paul Chabrier

Formation  |22 février – Les Espoirs restent invaincues

Les Lyonnaises restent invaincues de leur championnat Espoir après s’être imposées mercredi face à Toulouse Métropole Basket (57-67). Prochaine rencontre pour le groupe de Fred Berger samedi, en déplacement à Monaco. Le lendemain (dimanche, 15h30), le Centre de formation disputera son huitième de finale de Coupe de France U17 à Mado Bonnet face au Pays Voironnais.

Championnat Espoir

Toulouse Espoir – Lyon Espoir : 57-67

Scores des QT : 16-17 / 22-17 / 10-18 / 9-15

Les Lionnes ont renversé la tendance en deuxième mi-temps mais ont eu plus de difficultés à l’entame de la rencontre face à Toulouse. « On fait un petit break à 3 minutes de la fin du premier quart temps« , déclare Fred Berger, responsable du Centre de formation. « Mais Toulouse revient sur la fin du premier quart et le deuxième est plutôt à son avantage. » Les Lyonnaises ont finalement réduit l’écart avec un dernier shoot derrière l’arc au buzzer, rentrant ainsi au vestiaire avec un déficit de seulement 4 points.  « On n’est pas très bien défensivement en première mi-temps. Mais on réagit bien en deuxième avec 19 points encaissés seulement. » Progressivement, les Lionnes sont repassées devant. La fin de la rencontre est maîtrisée, avec un écart qui prend du volume grâce aux stops défensifs. Le match se termine par le plus gros écart à l’avantage des Lionnes : 10 points. « Les joueuses se sont bien adaptées par rapport à ce que proposait l’adversaire. Nous avons mieux maîtrisé notre basket après la pause, des deux cotés du terrain. La victoire s’est construite au fil du temps, on a été patient et serein. On a modifié les choses défensivement, pour pouvoir contrôler les points forts de l’adversaire. Je suis fier qu’on ait pris le temps pour construire cette victoire. C’était un match constructif. »

« Cela sera un autre type de match à Monaco. Nous les avions jouées à domicile assez tôt dans la saison. Depuis, on a pris de la maturité et de l’expérience, c’est intéressant de voir ce qu’on est capable de faire contre elles« , explique le coach concernant le prochain match des Espoirs face à l’AS Monaco samedi.

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • AS Monaco Basket – Lyon Espoir : le samedi 25 février (17h00)
  • Lyon U17 – Pays Voironnais : le dimanche 26 février (15h30) – 1/8 de finale de Coupe de France U17
  • Lyon U18 – Cavigal Nice Basket U18 : le dimanche 05 mars (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier



Formation  |18/19 février – Le weekend du Centre de formation

Pas de rencontre U18 ce week-end, mais le groupe Espoir a disputé son huitième de finale du Trophée Coupe de France. Les Lionnes se sont inclinées face à La Tronche Meylan (NF1) et sortent, avec les honneurs, de la compétition.

Trophée Coupe de France

Lyon Espoir – BC La Tronche Meylan (NF1) : 59-68

Scores des QT : 22-23 / 16-17 / 7-9 / 14-19

Le groupe de Fred Berger a conservé ses 7 points d’avance du coup d’envoi (La Tronche Meylan évoluant en NF1) jusqu’au milieu du premier quart temps. Plus adroite et tranchante au rebond à l’entame de la rencontre, l’équipe lyonnaise a par la suite manqué de sérieux et fait quelques erreurs défensives sanctionnées par les shoots longue distance et le fort secteur intérieur de La Tronche Meylan. « Dans le deuxième quart temps« , explique Fred Berger, « on défend très bas et la Tronche est mieux dans le match, aux rebonds, dans le jeu rapide. On subit un peu. » Les Lionnes ont alors enregistré l’écart le plus conséquent de la rencontre avec -15. Mais elles ont bien réagi pour rejoindre le vestiaire à la pause avec seulement deux points de retard.

« Au retour du vestiaire, on est plus dans nos intentions défensives, dans les stops. Une meilleure attaque à l’entame du troisième quart temps nous aurait permis de repasser devant. » Dans le dernier acte, les Lionnes s’arrachent pour revenir mais s’exposent beaucoup et La Tronche en profite pour sceller sa victoire. « On peut regretter notre défaite parce qu’on aurait pu gagner. Mais c’est honorable, c’est une bonne équipe de NF1, première de sa poule. Ce sont quelques détails basket qui ont fait la différence. C’est important pour les matchs à venir, on a beaucoup appris. On a été capable de repasser devant après être descendu très bas. On peut être fier même si on peut difficilement s’en satisfaire. Avec un match plein, on avait la possibilité de passer.« 

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Toulouse Métropole Basket Espoir – Lyon Espoir : le mercredi 22 février (15h30)
  • AS Monaco Basket – Lyon Espoir : le samedi 25 février (17h00)
  • Lyon U17 – Pays Voironnais : le dimanche 26 février (15h30)
  • Lyon U18 – Cavigal Nice Basket U18 : le dimanche 05 mars (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier



Formation  |11/12 février – Le weekend du Centre de formation

A domicile, les Espoirs du Centre de formation se sont nettement imposées samedi dernier face à leurs homologues du Cavigal Nice Basket 06 (62-29). Elles restent ainsi invaincues dans leur championnat espoir.

NF2

DSC_5032 (1080x721)Lyon Espoir – Cavigal Nice Basket 06 Espoir : 62-29

Scores des QT : 26-08 / 15-06 / 12-06 / 9-9

Le groupe de Fred Berger a commencé ce match pied au plancher en remportant le premier quart temps 26 à 08. Le reste de la rencontre a été maîtrisé par un groupe toujours invaincu face à ses homologues espoirs. « Un bon match » , résume Fred Berger, responsable du Centre de formation lyonnais. « Physiquement, nous avons été présent et défensivement aussi. » Les Lionnes n’ont ainsi encaissé que 29 points dans la rencontre, avec une belle régularité jusqu’au buzzer final. « On a pu imposer un bon rythme en attaque« , continue le coach. « Je suis fier de la qualité dans le jeu développé. J’ai pu voir une équipe qui évolue de manière intéressante et qui prend du plaisir à jouer ensemble. C’est un match bénéfique pour la suite. » La suite du programme pour les Espoirs, c’est le Trophée Coupe de France avec un huitième de finale disputé ce dimanche à Cournon. Les Lionnes ont obtenu leur billet pour le Trophée en remportant la Coupe de la Ligue du Lyonnais au mois de décembre. Elles affronteront le vainqueur de la rencontre de la veille entre l’ASM/US Beaumont (NF3) et La Tronche Meylan (NF1). « C’est intéressant de retrouver une compétition qu’on apprécie et que la plupart des joueuses ont gagné en jeunes. Peu importe l’adversaire, c’est un match bien pour la formation des joueuses, comme la rencontre face à Villeurbanne. Il faudra par contre obligatoirement augmenter le niveau défensif dimanche. »

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Lyon Espoir – ASM/US Beaumont (NF3) ou La Tronche Meylan (NF1) : le dimanche 19 février (15h30) – Trophée Coupe de France à Cournon
  • Lyon U18 – Cavigal Nice Basket U18 : le dimanche 05 mars (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier



Formation  |04/05 février – Le weekend du Centre de formation

Les Espoirs du Centre de formation se sont inclinées samedi dernier face à Martigues Sports (68-51). Le lendemain, les U18 affrontaient à domicile le BLMA. Invaincues, les jeunes Lionnes conservent la tête de leur groupe A en l’emportant 72 à 47.

NF2

Martigues Sports – Lyon Espoir : 68-51

Scores des QT : 19-15 / 18-14 / 13-11 / 20-11

Les Lionnes n’ont pas réussi samedi dernier à prendre le dessus face à une équipe de Martigues bien en place et à des joueuses expérimentées. « Malgré tout, on a eu du mérite », explique Fred Berger, responsable du Centre de formation. « On a  réussi au début du deuxième quart temps à repasser devant. » Le groupe lyonnais a en effet compté jusqu’à 8 points de retard dans le premier quart, avant de revenir dans la rencontre quelques minutes plus tard. Avec beaucoup d’efforts fournis dans le troisième quart temps, les Lionnes ont finalement cédé dans le dernier round. Mais le score final ne reflète pas la physionomie de la rencontre. « J’ai vu beaucoup de générosité. On a vraiment essayé. Il faut utiliser d’autres solutions pour gagner en efficacité. Mais c’est bien de jouer contre une équipe physique. C’est avec ces oppositions que tu progresses. » Un match perdu mais donc important dans le développement des filles et avec une bonne dose d’abnégation contre la troisième équipe au classement de leur poule NF2.


DSC_4961 (1080x720)U18 ÉLITE – GROUPE A

Lyon U18 – Basket Lattes Montpellier Association : 72-47

Scores des QT : 22-10 / 23-13 / 20-09 / 7-15

Les Lionnes ont rapidement imposé leur rythme dans la rencontre face à leurs homologues du BLMA. « On rentre dans le match de manière un peu timorée mais on a imposé après un bon tempo », explique Fred Berger. Malgré un dernier quart temps perdu 7 à 15, le responsable du Centre estime qu’il reste intéressant « pour le devenir des filles. » Au final, la rencontre s’est avérée plaisante, avec une belle preuve de maturité du groupe U18. Pour les prochaines échéances, l’important sera l’évolution des filles dans l’ensemble, que les individualités franchissent un cap pour que l’équipe des jeunes Lionnes soit encore plus dangereuse.

 

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Lyon Espoir – Cavigal Nice Basket 06 Espoir : le samedi 11 février (17h00)
  • Lyon U18 – Cavigal Nice Basket U18 : le dimanche 05 mars (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier



Équipe Pro  |CDF – Une demi-finale à la clé

Les Lionnes affrontent ce jeudi à 20 heures l’UFAB en quart de finale de la Coupe de France, deux semaines après le match retour en championnat, remporté par les Lyonnaises à Angers (68-79).

Les Lionnes

Les Lionnes n’ont rien pu faire pour stopper la machine normande la semaine dernière à Mado Bonnet (défaite face à Mondeville 59-76). Elles retrouvent ce jeudi Angers, équipe rencontrée il y a deux semaines, aussi à l’Arena Loire de Trélazé. L’équipe d’Étienne Faye s’était alors imposée 68-79 grâce à un dernier quart temps de feu (29-05). Une victoire contre un adversaire direct au classement qui avait mis du baume au cœur aux Lionnes et à leurs supporters. Charge aux joueuses lyonnaises de réitérer la même performance pour décrocher une demi-finale de Coupe de France et faire un pas de plus vers la finale à l’Accor Hotels Arena programmé le 22 avril prochain. Les Lionnes pourraient ainsi se rappeler au bon souvenir de l’histoire du club, le FC Lyon ayant remporté la Coupe de France en 1960 face au Paris UC (40-35) alors que les U17 du Centre de formation ont récemment soulevé deux fois la Coupe (en 2014 et en 2015).

L’adversaire : Angers

En s’inclinant à domicile face aux Lionnes, Angers se retrouve dans une situation délicate par rapport aux enjeux de fin de saison en championnat. Comme pour Lyon, la Coupe de France permet à l’équipe angevine d’oublier le temps d’une rencontre la pression en LFB. Après s’être imposées en huitième de finale face à Nice (57-52), Lizanne Murphy (10,9 points, 6,7 rebonds de moyenne en championnat) and co sont aujourd’hui candidates pour une demi-finale de Coupe de France. Une parenthèse, qui pour ces compétitrices dans l’âme, permet de se concentrer sur un autre enjeu majeur, avec en ligne de mire la finale à Paris.

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Lyon Basket

Formation  |28/29 janvier – Le weekend du Centre de formation

Deux nouvelles victoires pour le Centre de formation lyonnais le weekend dernier avec une belle progression confirmée pour les Espoirs avec cette victoire face à Saint-Chamond (76-43) et un succès dans la douleur – mais utile pour la suite du championnat – pour les U18 face au Creusot Élan Chalon Féminin 71 (62-67).

NF2

Lyon Espoir – Saint Chamond Basket Vallée du Gier : 76-43

Scores des QT : 15-10 / 17-12 / 23-04 / 21-17

DSC_4643 (1980x1320)Après un match aller perdu à l’extérieur 64 à 43, les Espoirs ont réalisé une belle opération dans le championnat NF2 avec une rencontre à domicile maîtrisée et remportée 76 à 43 ! La preuve d’une belle montée en puissance depuis le début de la saison. « Cette victoire confirme les progrès depuis le match aller« , confirme Fred Berger, responsable du Centre de formation. « On a fait la différence grâce à une meilleure maîtrise offensive face aux systèmes de jeu défensifs des adversaires. Et un véritable sérieux défensif avec 26 points encaissés à l’entame du quatrième quart temps. » L’équipe est restée concentrée pendant 40 minutes sur la qualité de son jeu en remportant les quatre périodes du match. »C’était intéressant de pouvoir jouer à 10 et de donner du temps de jeu à tout le monde. Tout le monde s’est exprimé avec un banc qui a autant apporté que le cinq majeur. »

Ce week-end, les Espoirs ont un nouveau défi devant elles avec une rencontre à Martigues. Après une défaite de 9 points au match aller (52-61), les Lionnes se mesurent au troisième du classement NF2. « Par rapport à notre évolution et notre projet, c’est intéressant de voir comment on peut jouer là-bas, face à cette équipe« , explique le coach. « J’ai pleinement confiance dans les filles pour continuer sur cette dynamique. »


U18 ÉLITE – GROUPE A

Creusot Élan Chalon Féminin 71 – Lyon U18 : 62-67

Scores des QT : 13-20 / 12-10 / 12-22 / 25-15

DSC_4769 (1980x1320)Contre une équipe bourguignonne qui évolue bien, les Lyonnaises ont réussi à mener de 19 points dans le troisième quart temps. Mais la rencontre n’a pourtant pas été de tout repos pour le groupe du coach Corentin Mahé : « On est rentré de manière poussive dans la rencontre avec une belle réaction dans le troisième quart temps. L’engagement défensif et le partage de la balle nous ont permis de creuser l’écart. Mais dans le quatrième quart temps, nous avons un peu moins bien géré… » Les locales ont ainsi pu recoller au score en revenant à trois unités des Lionnes. Un vrai relâchement qui aurait pu coûter cher dans cette poule si dense. Le groupe a finalement réussi à redresser la barre pour s’imposer, « avec l’expérience des joueuses cadre pour faire la différence sur les dernières séquences« , explique le coach. « C’est aussi des matchs comme ça qui permettent aux groupes de se créer et de se construire« , enchaîne Fred Berger. « C’est un match qui va nous permettre d’avancer dans ce championnat avec un groupe très jeune. Un match qui va servir pour la suite. »

 

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Martigues Sports – Lyon Espoir : le samedi 04 février (20h00)
  • Lyon U18 – Lattes Montpellier : le dimanche 05 février (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier



Formation  |21/22 janvier – Le weekend du Centre de formation

Deux victoires pour le Centre de formation lyonnais le weekend dernier avec deux scénarios différents. Les Espoirs se sont imposées sur le fil face à Caluire et Cuire (60-61) en NF2 alors que les U18 ont décroché un large succès face à Cournon d’Auvergne (87-36).

NF2

AL Caluire et Cuire – Lyon Espoir : 60-61

Scores des QT : 22-19 / 8-8 / 14-20 / 16-14

Les Espoirs ont rencontré samedi dernier une équipe de Caluire et Cuire déterminée à en découdre après le match aller perdu à Mado Bonnet (60-45). Les Locales ont ainsi bien commencé la rencontre en menant de 3 unités à la mi-temps. Les Lionnes ont eu un peu plus de difficultés qu’à l’accoutumée avec 22 points encaissés dans le premier quart temps. Mais, de manière progressive, l’équipe de Fred Berger a commencé à élever son niveau de jeu défensif pour équilibrer les débats dans la deuxième période. « Ce qui est appréciable, c’est que dans ce derby, on a pu trouver des solutions au fil de la rencontre, jusqu’à faire un mini break au milieu du quatrième quart temps », explique le responsable du Centre de formation.

Les Lyonnaises ont réalisé de bons stops défensifs et trouvé des solutions offensives collectivement. « Les filles ont été patientes et ont cru à notre capacité à gagner au fil du match. Elles ont eu confiance en elles, en l’équipe. Ce n’était pas forcément simple, mais elles ont mis de la volonté pour y arriver. » Dans une fin de rencontre serrée, les Lionnes sont restées solides, notamment sur la ligne des lancer-francs pour finalement s’imposer.


U18 ÉLITE – GROUPE A

Lyon U18 – BB Cournon d’Auvergne : 87-36

Scores des QT : 32-8 / 18-13 / 19-11 / 18-04

Une magnifique entame de match pour les U18 Élite lyonnaises qui ont remporté le premier quart temps 32 à 8. Et la détermination du début de rencontre a été constante jusqu’au coup de sifflet final. Les Lyonnaises ont évolué pendant 40 minutes sur leurs standards défensifs, comme le prouve la dernière période avec seulement 4 points encaissés. « Défensivement, on a été bien. On a fait ce qu’on devait faire. Ce genre de rencontre permet aux joueuses de s’affirmer et de s’exprimer. Ce qui est important en vue de la suite de la seconde phase« , explique Fred Berger.

 

Prochain rendez-vous du Centre de formation

  • Lyon Espoir – Saint Chamond Basket Vallée du Gier : le samedi 28 janvier (17h00)
  • Creusot Élan Chalon Féminin 71 – Lyon U18 : le dimanche 29 janvier (15h30)

 

 Crédit Photo :  Paul Chabrier