Équipe Pro  |J2 – Des Lionnes si près d’attraper les gazelles

img_4508mod

Les Lionnes ont terminé leur première rencontre à Mado Bonnet à un seul point du champion de France en titre, Lattes Montpellier (74-75). Une cruelle désillusion mais une prestation pleine de promesses et d’enseignements pour le groupe d’Étienne Faye.

Quelques jours après avoir décroché le trophée du Match des Champions à l’Open LFB, les Gazelles ont dominé en première mi-temps. Après un premier quart temps équilibré (18-22), le BLMA a élevé son niveau de jeu, notamment dans l’agressivité défensive, au début du deuxième quart temps pour prendre 13 points d’avance à la pause : 28-41. 13 c’est aussi le nombre de balles perdues en 20 minutes par les Lionnes, désorientées par le rythme imposé par Anaël Lardy (15 points, 7 rebonds et 5 passes), Gaëlle Skrela (14 points et 6 passes) and co. Le troisième quart temps a aussi été à l’avantage des Sudistes, qui ont mené jusqu’à +17, le plus gros écart de la rencontre. Mais les Lionnes n’avaient pas dit leur dernier mot… Elles sont revenues à 10 unités de leurs adversaires (50-60) à la fin de la période, remportée 22 à 19.

img_4417-modPoussées par le public de Mado Bonnet, le groupe d’Étienne Faye a continué à pousser dans le dernier round, signant leur come-back dans le money-time. Si Fatimatou Sacko a été compliquée à stopper (16 points et 5 rebonds) tout comme sa nouvelle coéquipière Rachel Jarry (14 points à 6/10 et 7 rebonds), les Lionnes ont trouvé des solutions offensives à longue distance. Elles ont d’ailleurs signé sur la rencontre un joli 13/24 à trois points, pendant que la doublette Lauren Ervin (13 points à 5/9 et 13 rebonds) et Djéné Diawara (15 points à 6/10, 10 rebonds et 4 passes) s’imposaient dans la raquette. En jouant les yeux dans les yeux avec cet imposant effectif montpelliérain, les Lionnes ont été belles dans l’envie et la détermination. En remportant le dernier quart 24 à 15, elles ont semé le doute dans les têtes du BLMA en toute fin de rencontre. Si bien que  Carmen Guzman (17 points à 5/9) a même offert l’avantage aux siennes à 74-73. Mais Fatimatou Sacko a été la première sur ce ballon esseulé au rebond. Et après un dernier panier de Lattes Montpellier (74-75), Esther Niamké (13 points) a tout tenté pour obtenir un coup de sifflet sur un dernier assaut. Sans succès…

Les Lyonnaises sont déçues mais vont devoir vite digérer cette désillusion. Car la semaine prochaine, il faudra réitérer cette deuxième mi-temps de référence face à Angers, de nouveau à domicile (samedi 15 octobre, 20 heures).

Lattes Montpellier bat Lyon : 75 – 74

MVP du match :

Anaël Lardy (Lattes Montpellier) – 15 points à 5/12 – 7 rebonds – 5 passes décisives – 29 minutes de temps de jeu – 19 d’évaluation

Réactions :

Étienne Faye (coach Lyon) : « C’est frustrant. Même cruel car ça se joue sur un dernier ballon. Mais on a montré ce soir des vraies valeurs de combat. Au niveau de l’adresse, on a su relever le défi. Sur l’ensemble du match, on est à 47 % contre 38 % pour Montpellier, au niveau de l’adresse. Mais par rapport au combat, on a été en difficulté en première mi-temps. Et on manque de métier par rapport à une équipe constituée de joueuses très expérimentées. Nous avons quelques joueuses expérimentées mais nous n’avons pas la même profondeur de banc. Je félicite les filles car elles ont été exemplaires. On a jamais lâché. Mais c’est dommage d’avoir perdu de cette manière après être revenu dans le match. »

Djéné Diawara (Lyon) : « On savait que cela allait être dur. C’est dommage de perdre ainsi, ça fait très mal. Mais on s’est battu jusqu’au bout. On doit continuer ainsi.   »

Valéry Demory (coach Lattes Montpellier) : « On maîtrise toute la première mi-temps. En deuxième, on fait moins attention, on oublie les consignes sur les shooteuses à trois points. Dans l’euphorie, Lyon gagne des ballons, prends des shoots à trois points difficiles, mais tout rentre. On s’en sort bien. C’est une bonne leçon. je savais que mon équipe n’était pas prête. Il faut mettre encore plus de sérieux, plus de travail à l’entraînement car on a pris du retard en préparation. La concentration a failli nous coûter le match.  »

Crédit photo :  Lyon Basket 

Équipe Pro  |Premier match, première victoire

img_4309mod

Lors du traditionnel Open LFB, les Lionnes se sont imposées 73 à 67 pour leur première rencontre de la saison face à Tarbes. Un weekend parisien qui se termine bien, même si le Lyon Basket a dû cravacher pour revenir dans le match.

Ce sont les Tarbaises de François Gomez qui ont en effet le mieux commencé la rencontre. Défensivement, les Lionnes n’arrivaient pas à contenir les attaques du promu. Leurs adversaires ont ainsi dominé le premier quart temps en scorant 25 points (25-14). Les Lionnes ont su revenir dans la deuxième période, en resserrant leur défense notamment dans la raquette. Mais Étienne Faye a aussi pu compter sur le scoring de Christelle Diallo (16 points à 6/10 et 8 rebonds), essentiel dans cette période avec 10 points personnels pour l’intérieure. A la pause, le TGB conservait néanmoins 3 points d’avance sur Lyon.

Le troisième quart temps a été clairement sur courant alternatif. L’une après l’autre, les deux équipes ont essayé de prendre l’ascendant. Tarbes d’abord, en passant une série 11-0 (51-37) pour mener de 14 points, avant que Lyon ne reviennent dans la course grâce à un 9-0, sous l’impulsion du secteur intérieur avec notamment Djéné Diawara (16 points à 6/9 et 6 rebonds). Avec 4 points de retard avant le dernier round, les Lyonnaises ont dû s’employer pour aller chercher cette première victoire. Plus agressives en défense, elles ont remporté le dernier quart 20 à 10, profitant aussi du manque de concrétisation sur les shoots ouverts des Tarbaises. Mélanie Plust (12 points à 5/9 et 5 passes décisives), avec un nouveau tir primé,  a enfoncé le clou dans le money time, bien servie par Esther Niamke (11 points, 5 rebonds et 6 passes). Les Lionnes s’imposent 67 à 73.

Les Lyonnaises ont décroché à l’Open LFB un précieux premier succès, comptant comme une victoire à l’extérieur. De quoi bien préparer la prochaine rencontre, à domicile, ce vendredi face au champion de France en titre et récent vainqueur du Match des champions, Lattes Montpellier.

Lyon bat Tarbes : 73 – 67

MVP du match :

Christelle DIALLO – 16 points à 6/10 – 8 rebonds – 24 minutes de temps de jeu – 26 d’évaluation

Réactions :

Étienne Faye (coach Lyon) : «  « Ça a été compliqué, on a mis une mi-temps pour monter en intensité. On manquait de rythme, notre préparation a été tronquée. Nous sommes monté en intensité en deuxième mi-temps, on a mieux défendu sur Konteh. L’essentiel était d’aller chercher le résultat et nous avons finalement réussi à battre Tarbes »

Mélanie Plust (Lyon) : « On avait plus le choix, on devait réagir. On a mis beaucoup de temps à se mettre dedans. Il va falloir qu’on prenne le temps de réfléchir pour corriger cette entame avant la semaine prochaine. »

François Gomez  (coach Tarbes) : « Nous n’avons pas joué à armes égales, on a été obligés de faire des rotations et notre banc reste léger physiquement. Quand il n’y a plus de gasoil à la fin on tombe en panne. On reste ambitieux, on a des joueuses de talent et dès samedi prochain on essayera de rendre la copie la plus propre possible. J’ai quand même les boules car je pense que c’était le moment de prendre Lyon.  »

Crédit photo :  Lyon Basket 

Équipe Pro  |J1 – Les Lionnes à l’Open LFB face au « faux promu »

pro-annonce-game-j1

La préparation terminée, le Lyon Basket passe aux choses sérieuses avec cette première journée de championnat lors de l’Open LFB organisé à la Halle Carpentier (Paris). Les Lionnes affrontent le promu Tarbes ce dimanche 02 octobre à 15h45.

Les Lionnes

La préparation des Lionnes a été compliquée avec bon nombre de pépins physiques. Mais le groupe est aujourd’hui (enfin) au complet. Lauren Ervin n’est pas encore à 100 %, tout comme Esther Niamke qui a reçu un coup de coude lors du dernier tournoi de préparation. Pour protéger ses points de suture à la rétine, elle portera dimanche des lunettes de protection. Les Lionnes vont devoir donc composer, comme beaucoup d’équipes, avec un effectif amoindri. Satisfait de la fin de préparation et de l’état d’esprit du groupe, Étienne Faye reste cependant optimiste. Le coach lyonnais sera particulièrement attentif dimanche par rapport à l’investissement défensif des joueuses, élément incontournable de sa philosophie de jeu. En amont de l’opposition face à Tarbes – rencontré par deux fois en préparation – le Lyon Basket a aussi beaucoup travaillé sur les ajustements à faire pour contrecarrer les plans du promu.

L’adversaire : TARBES

Tarbes-Gespe-Bigorre est de retour dans l’élite après une année dans l’antichambre. Mercredi, le promu ne s’est incliné que de quatre points (69-73) face au champion de France en titre, Lattes Montpellier. Mais il est évident que les matchs de préparation ne donnent que peu d’informations sur le réel potentiel des équipes une fois la saison régulière lancée. « Les résultats des matchs amicaux, il ne faut pas y attacher trop d’importance, même si c’est bien d’avoir quelques infos sur les équipes que l’on rencontre« , expliquait d’ailleurs le coach François Gomez, à La Dépêche. Champion LF2 en titre, les joueuses de Tarbes sont des habituées de la LFB. Avant l’arrivée de l’Australienne Abby Bishop, le groupe compte déjà dans ses rangs l’ancienne Lionne Bintou Marizy, l’Américaine Asia Boyd ou encore l’intérieure Astan Dabo pour évoluer aux côtés des valeurs sûres telles que Sylvie Grusczynski et Elodie Bertal.

L’avis d’Étienne :

« C’est une équipe avec des profils de joueuses estampillées LFB. L’équipe est composée d’une poste 3 américaine plutôt complète (Asia Boyd), Elodie Bertal est la denrière MVP de LIgue 2, Adja Konteh est très forte en un-contre-un, Sylvie Gruszczynski est très adroite – en préparation elle nous a fait mal au scoring avec 30 points sur une rencontre. C’est un groupe qui est aguerri avec un coach qui connait très bien la Ligue et qui a été champion de France. Il faut donc se méfier. C’est un « faux promu » pour moi. Il va falloir être très vigilent, sur leur intensité, leurs intentions offensives et leur qualité de course. On les a jouées alors que nous n’étions pas au complet mais la préparation, ça n’a rien à voir avec les matchs officiels. On a les armes, la capacité de les battre. Maintenant, à nous d’être particulièrement attentifs face aux joueuses majeures, et, bien sûr, d’être très forts défensivement. »

 

Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |Résultats des matchs de préparation

img_3090mod870500

Avant son premier match officiel de la saison, le dimanche 02 octobre lors de l’Open LFB 2016 face à Tarbes, le Lyon Basket a disputer une série de matchs de préparation :

  • Mardi 06 septembre : Lyon 68 / 56 Roanne
  • Samedi 10 septembre : Lyon 82 / 75 Tarbes
  • Dimanche 11 septembre : Lyon 78 / 80 Tarbes
  • Vendredi 16 septembre : Lyon 57 / 79 Bourges
  • Samedi 17 septembre :  Lyon 54 / 74 Lattes Montpellier
  • Vendredi 23 septembre : Lyon 46 / 68 Nice
  • Samedi 24 septembre : Lyon 68 / 69 Lattes Montpellier

Pour rappel :

  •  Dimanche 02 octobre : Tarbes (J1 du championnat lors de l’Open LFB – 15h45 – Halle Carpentier – Paris)
  • Vendredi 07 octobre : Lattes Montpellier (J2 – 20h00 – Mado Bonnet – Lyon)

 

Crédit photo : Bellenger/IS/FFBB

 

Équipe Pro  |La préparation des Lionnes

_BEL0432 MOD

Avant son premier match officiel de la saison, le dimanche 02 octobre lors de l’Open LFB 2016 face à Tarbes, le Lyon Basket va disputer une série de matchs de préparation :

  • Mardi 06 septembre : Roanne (victoire 56-68)

Lieu : Roanne

Horaire : 20h00

  • Samedi 10 septembre : Tarbes (victoire 82-75)

Lieu : Chalon-sur-Saône – Gymnase de la Verrerie

Horaire : 19h00

  • Dimanche 11 septembre : Tarbes (défaite 78-80)

Lieu : Belleville  – Gymnase Philippe Gardant

Horaire : 17h30

  • Vendredi 16 et samedi 17 septembre : Bourges + Lattes Montpellier ou Villeneuve d’Ascq

Lieu : Open Roannais Agglo – Halle Vacheresse

Horaire : 18h30 le vendredi 16 septembre + horaire du samedi 17 septembre selon résultat

  • Vendredi 23 et samedi 24 septembre : Nice + Lattes Montpellier ou Fribourg

Lieu : Open Fémin’Ain – Culoz

Horaire : 18h00 le vendredi 23 septembre + horaire du samedi 24 septembre selon résultat

 

Pour rappel :

  •  Dimanche 02 octobre : Tarbes (J1 du championnat lors de l’Open LFB – 15h45 – Halle Carpentier – Paris)
  • Vendredi 07 octobre : Lattes Montpellier (J2 – 20h00 – Mado Bonnet – Lyon)

 

Crédit photo : Bellenger/IS/FFBB

 

Équipe Pro  |Les Guerrières dans l’antre des Lionnes

_BEL0452 mod

Les Lionnes accueillent ce dimanche (15h30) les Guerrières de l’ESBVA-LM, championnes d’Europe (Eurocup) en titre. En lever de rideau, les U18 Élite affronteront Marne-La-Vallée Basket à 12h30. Une après-midi à Mado Bonnet sous le signe de l’engagement sur tous les terrains, avec la mise en lumière de nos associations partenaires 1 Maillot Pour la Vie et Handimat.

Les Lionnes

2016 n’a pas bien commencé pour le Lyon Basket avec les défaites face à Charleville (69-73) et le Hainaut (73-78). Même s’il n’y a pas encore péril en la demeure, les Lionnes doivent réagir pour reprendre leur marche en avant, amorcée avec brio fin 2015. Il faudra jouer juste contre une équipe nordiste complète et dangereuse dans tous les secteurs du jeu. Et il faudra aussi ne pas commettre trop d’erreurs, perdre trop de ballons, car contre une équipe du calibre de l’ESBVA, les erreurs sont sanctionnées très rapidement. Marina Maljkovic souhaite que le groupe se concentre uniquement sur lui-même, peu importe l’adversaire. Même si celui-ci est candidat au titre LFB. Oui, Esther Niamké et ses coéquipières peuvent créer la surprise. Le secteur intérieur lyonnais version 2015/2016 possède de sérieux atouts et le secteur extérieur s’est renforcé avec l’arrivée de Dajana Butulija et le retour à la compétition de Milica Dabovic (qui a décroché cette semaine le Lion de Bronze). Après la défaite contre le Hainaut la semaine dernière, une rencontre à la portée des Lionnes, le groupe s’est remis en question. Marina Maljkovic espère un « déclic psychologiquement. »

L’adversaire : ESBVA-LM

Les Guerrières sont championnes Eurocup et finalistes LFB 2015. L’ambition de l’ESBVA est encore grande pour 2016, et légitime. Quelques jours après avoir affronté Galatasaray en Euroligue (défaite 62-66), Villeneuve d’Ascq se positionne en favori face au Lyon Basket. Les Nordistes s’étaient d’ailleurs imposées lors du match aller (à l’Open LFB) 84 à 55. Aujourd’hui en difficulté pour continuer l’aventure au (plus haut) niveau européen (5 victoires, 6 défaites), l’ESBVA affiche un beau bilan en championnat avec 9 victoires et 3 défaites contre les grosses écuries que sont Bourges, Nice et Lattes-Montpellier. Mais si Marielle Amant (11,2 points, 4,5 rebonds) et ses coéquipières Guerrières veulent continuer à accrocher le haut du tableau, elles n’ont pas beaucoup de marge. C’est donc logiquement avec détermination et sérieux que le groupe de Fred Dusart va aborder cette rencontre dans le Rhône.

L’œil de Marina Maljkovic

« Psychologiquement, nous n’avons pas su gagner les deux derniers matchs. Nous allons à présent jouer contre deux grandes équipes (match à Bourges la semaine prochaine). Mais ce n’est pas une question d’adversaire. Si nous continuons à jouer comme cela, nous pouvons perdre contre une « petite » équipe, mais si nous arrêtons de jouer comme cela, nous pouvons gagner contre une équipe comme Villeneuve ou Bourges. Changer notre comportement, c’est la chose essentielle sur laquelle nous avons travaillé cette semaine. Nous pouvons créer la surprise. Villeneuve d’Ascq est une équipe dangereuse dans tous les secteurs de jeu, une équipe complète, loin de notre niveau sur le papier. Mais nous avons montré cette saison que tout était possible. Dajana Butulija nous a beaucoup apporté depuis son arrivée, et si nous avons un déclic psychologiquement, tout est possible. Même contre les grands favoris. »

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Samedi 23 janvier : La Tronche Meylan – Lyon Espoirs : 76-65
– Dimanche 24 janvier : Lyon U18 Élite – Marne-La-Vallée Basket à 12h30
– Dimanche 24 janvier : Lyon – Villeneuve d’Ascq à 15h30

 

Crédit photo : Bellenger/Lecocq/IS/FFBB

Équipe Pro  |LFB (J1) – Un troisième quart temps fatal…

12010662_10153332473799620_7233704903021996385_o

Pour leur première journée de championnat à l’Open LFB, les Lionnes ont cédé face aux assauts des Guerrières de l’ESBVA-LM. Les championnes d’Europe 2015 (Eurocup) ont fait craquer les Lyonnaises dans le troisième quart temps pour s’imposer finalement 84 à 55.

Cette première rencontre de la saison commence tambour battant. Les deux équipes rentrent bien dans la rencontre. Si les Lionnes se font prendre de vitesse sur quelques actions des Guerrières, Christelle Diallo à l’intérieur et l’adresse d’Esther Niamké à l’extérieur permettent au Lyon Basket de faire jeu égal avec l’ESBVA-LM. Mais Megan Mahoney (6 points dans le quart) est aussi adroite en ce début de rencontre et profite des positions ouvertes pour offrir une légère avance aux Guerrières (15-9). L’intérieure lyonnaise Lauren Ervin relance son équipe avec 4 points consécutifs. Mais le panier au buzzer de Camille Aubert après interception permet à l’ESBVA-LM de mener 19 à 13 à la fin du premier quart temps.

La meneuse Yurena Diaz à trois points remet les Lionnes dans le bon rythme. Les Lionnes profitent des deux pertes de balles consécutives de Villeneuve d’Ascq pour revenir à 1 point (20 à 21). Les deux équipes se neutralisent défensivement. La situation se débloque lorsqu’Esther Niamké (10 points à la pause) puis Latoya Williams, en réussite à 3 points, donnent l’avantage à Lyon Basket (26-25). Mais un court relâchement défensif des Lyonnaises offre à Emilija Podrug des shoots faciles sous l’arc. L’intérieure redonne de l’air à Villeneuve d’Ascq (36-30). En fin de quart temps, l’Espagnole Yurena Diaz œuvre sur la ligne des lancers francs et Lyon Basket revient à deux points : 34 – 38.

34-38 à la mi-temps

Villeneuve d’Ascq, plus dans le rythme et plus adroit, prend 10 points d’avance au début du troisième quart temps, sous l’impulsion de Megan Mahoney et de Virginie Brémont (49-36). Les Lionnes restent concentrées. Lauren Ervin continue son chantier aux rebonds pour lancer le jeu de transition lyonnais. Une belle action en jeu rapide de Megan Mahoney (11 points, 6 rebonds, 4 passes décisives au final) pour Stella Kaltsidou (16 points) à la finition sur claquette et les Guerrières allongent leur avance (53-36). L’agressivité défensive et l’impact physique des joueuses de Frédéric Dusart payent et les Lionnes perdent pied dans ce troisième quart temps… perdu 8 à 30 !

Menées 69 à 42, les Lionnes accusent le coup dans le quatrième quart temps. Et même si les joueuses de Marina Maljkovic refusent d’abdiquer, Marielle Amant et ses coéquipières ne relâchent pas la pression. Les coaches font tourner leurs effectifs. Le retard pris dans le troisième quart temps est trop important pour espérer voir revenir les Lionnes. L’ESBVA-LM s’impose logiquement 84 à 55.

La Lionne du match : Latoya Williams

Si l’intérieure américaine a parfois eu du mal à trouver le bon rythme lors de sa première sortie officielle sur les parquets français, elle a tout de même compilé 12 points, 4 rebonds et 5 passes décisives en 24 minutes. De bon augure pour la suite…

Ils ont dit :

Fred Dusart : « Ce que je retiens, c’est que les consignes défensives ont été respectées, surtout en deuxième mi-temps. Nous savions que Lyon était une équipe agressive et nous ne voulions pas leur donner trop de lancers. On voulait également contrôler les rebonds de Lauren Ervin, qui a commencé très fort le match à ce niveau. Offensivement, ce n’est pas facile de jouer Lyon en 1ère journée de championnat car c’est une défense très agressive. Nous avons également réussi à développer beaucoup de jeu rapide en deuxième mi-temps. Et même si nous perdons 22 ballons, nous réalisons aussi 27 passes. »

Marina Maljkovic : « Tout d’abord, je tiens à féliciter de nouveau la Ligue Féminine de Basket et la Fédération pour l’organisation de ce très bel évènement. Concernant le match, il y a seulement ce 3ème quart où, sans explications, nous n’avons pas fait le travail qu’il fallait. En jetant un coup d’œil aux statistiques, on se rend compte que Villeneuve a fait la différence avec son collectif, la preuve avec les 27 passes décisives réalisées. Les dix joueuses de Villeneuve ont marqué, contre seulement cinq ou six chez nous. Nous avons eu un manque de joueuses performantes aujourd’hui alors que Villeneuve était très concentré. »

Équipe Pro  |Marina Maljkovic : « Impatiente de débuter le championnat »

Studio Marina 1

Demain, à 13h30, les Lionnes débuteront officiellement leur saison 2015-2016 en affrontant Villeneuve d’Ascq à l’Open LFB. A quelques heures de ce premier choc, Marina Maljkovic évoque le bilan de la préparation mais aussi sa satisfaction de participer à son 3ème Open.

A quelques heures du premier match de la saison, quel bilan fais-tu de la préparation ?

La préparation a été bien plus qualitative que celle de l’année dernière, qui n’a quasiment pas existé (NDLR : retenues au Championnat du Monde, Marina Maljkovic et Milica Dabovic avaient rejoint tardivement l’équipe). De ce côté, je suis très satisfaite. Nous avons pu disputer assez de matches de préparation afin de permettre aux nouvelles joueuses d’évoluer ensemble le plus possible. Je suis perfectionniste et pour que cela soit parfait, il me manque peut-être une petite semaine de préparation. Il faudrait quelques entrainements en plus pour vraiment mettre certaines choses en place mais je sais que c’est certainement pareil pour tous les coaches. Je suis contente de mes choix, certaines joueuses mettent un peu plus de temps à s’adapter mais c’est tout à fait normal. Je suis impatiente de débuter le championnat pour me rendre compte de notre réel potentiel. Après le mois d’octobre, je pourrais tirer plus de conclusions.

Les quatre nouvelles recrues se sont bien intégrées au groupe ?

Oui, très bien. Les nouvelles sont impatientes de commencer le championnat, notamment car elles ne connaissent pas la Ligue et qu’elles ont hâte de découvrir le niveau. Or quelle meilleure manière de découvrir ce championnat que de participer à l’Open ?

C’est ton troisième Open LFB, que penses-tu de cet évènement ?

C’est une idée merveilleuse. Quand je ne travaillais pas encore en France, je venais déjà pour regarder l’Open. C’est la 3ème fois et à chaque fois, je salue cette initiative de la Ligue et de la Fédération. C’est un évènement qui n’existe nulle part ailleurs et vraiment un moment particulier pour les équipes. Un bon moment entre les amis, les présidents, les entraîneurs, les joueuses, les fans. C’est une expérience commune.

Esther Niamké sera la nouvelle capitaine des Lionnes cette saison. Peux-tu nous expliquer ce choix ?

Ce n’est pas mon choix, c’est la confirmation du désir de l’équipe. J’ai donné aux joueuses cette saison la possibilité de s’exprimer davantage sur certains aspects de la vie de groupe et pour le capitanat, j’ai organisé un vote anonyme. En grande majorité, les joueuses ont choisi Esther. Connaissant ses capacités, j’ai confirmé avec plaisir leur souhait.

Comment présenter Villeneuve d’Ascq, votre premier adversaire de la saison (match dimanche à 13h30) ?

C’est une équipe qui est au-dessus de nous, l’une des formations les plus sérieuses d’un championnat qui est lui-même de plus en plus fort chaque année. Aujourd’hui, nous ne sommes certainement pas au niveau de Villeneuve mais nous avons envie de découvrir où nous nous situons réellement. Les joueuses de l’année dernière veulent prouver qu’elles peuvent faire beaucoup mieux. Nous sommes des compétitrices, nous allons essayer de décrocher la victoire à chaque match, même les plus difficiles.

Équipe Pro  |Choc au sommet à l’Open LFB

PHOTO EQUIPE OPEN

Les Lionnes débutent leur championnat à l’Open LFB (Stade Pierre de Coubertin, Paris) par un gros morceau. Elles affrontent dimanche (13h30) les Guerrières de l’ESBVA-LM. Ce weekend est aussi le top départ pour le Centre de formation, avec de beaux derbys en perspective. Les U18 Elite reçoivent le Pays Voironnais (dimanche à 15h30) et les Espoirs se déplacent chez les voisines villeurbannaises (samedi à 17h00).

Les Lionnes

Après un exercice 2014-2015 particulièrement délicat (5 victoires-21 défaites), les Lionnes de Marina Maljkovic sont déterminées à repartir de l’avant. L’équipe, qui a accueilli quatre nouvelles recrues cet été (Latoya Williams, Lauren Ervin, Yurena Diaz et Migna Touré), a déjà fait preuve en préparation d’une belle entente sur les parquets comme en dehors. Avec 5 victoires en 9 matches, la capitaine Esther Niamké et ses partenaires se sont concentrées sur le collectif plutôt que les résultats purs, le staff souhaitant intégrer au mieux les recrues avant d’aborder ce premier choc contre Villeneuve d’Ascq. Priorité du club cet été, le secteur intérieur, redynamisé par l’arrivée du duo Latoya Williams – Lauren Ervin, sera l’arme principale face à la raquette complémentaire alignée par l’ESBVA-LM. Sur les postes extérieurs, de nombreux regards seront logiquement tournés vers Milica Dabovic en ce début de saison. Championne d’Europe avec la Serbie cet été, l’expérimentée arrière met un point d’honneur à effacer le souvenir de la saison dernière. « Je crois en cette équipe et aux nouvelles joueuses que Marina a choisi », explique la vétéran. « Je veux au moins finir à l’une des six premières places cette saison et je veux que nous travaillons dur pour cela. »

L’adversaire : ESBVA-LM

Les Guerrières sortent d’une très belle saison 2014-2015 avec leur victoire en Eurocup et la première finale LFB du club. Elu meilleur entraîneur LFB, Fred Dusart a recruté pour cette nouvelle saison quatre nouvelles recrues (Camille Aubert, Stella Kaltsidou, Emilija Podrug, Aby Gaye) pour un total de 11 joueurs professionnelles. L’ESBVA-LM version 2015-2016 a réussi, malgré quelques pépins physiques, de probants matchs amicaux avec huit victoires pour deux défaites. Les Guerrières se sont notamment imposées face aux Lionnes à Roanne le 10 septembre (76-71). Fred Dusart évoque la rencontre sur le site Internet du club : « [Lyon Basket est] Une équipe qui, pour moi, peut faire partie du Top 6. On les a battues difficilement en préparation et il leur manquait leur meneuse et leur américaine [Esther Niamke Moisan et Latoya Williams]. Il faudra être, physiquement et mentalement, prêt à un gros combat. » L’ESBVA-LM a terminé sa préparation en roue libre avec une victoire sans appel face à Calais 111 à 45.

L’œil de Marina Maljkovic

« C’est une équipe qui est devant nous sur le papier. C’est surtout l’une des formations les plus sérieuses d’un championnat qui est lui-même de plus en plus fort chaque année. Aujourd’hui, nous ne sommes certainement pas au niveau de Villeneuve mais nous avons envie de découvrir où nous nous situons réellement. Les joueuses de l’année dernière veulent prouver qu’elles peuvent faire beaucoup mieux. Nous sommes des compétitrices, nous allons essayer de décrocher la victoire dans chaque match, même les plus difficiles. »

Rendez-vous du weekend pour le Lyon Basket et son Centre de formation :

– Samedi 26 septembre : Villeurbanne – Lyon Espoirs à 17h00
– Dimanche 27 septembre : Villeneuve d’Ascq – Lyon (Open LFB à Coubertin, Paris) à 13h30
– Dimanche 27 septembre : Lyon U18 Elite – Pays Voironnais à 15h30

Équipe Pro  |Calendrier des matchs amicaux

_O4A4458

La saison 2015-2016 approche à grands pas ! Pour rappel, vous pouvez toujours vous abonner pour la nouvelle saison et profiter des avantages exclusifs.

Avant le premier match officiel à l’Open LFB le 27 septembre (pour rappel contre Villeneuve d’Ascq à 13h30 – Paris Coubertin), voici le planning de la préparation des Lionnes avec les différents matchs amicaux :

5 et 6 septembre : Trophée Nadou Bonnet à Ambroise (37), matchs contre Mondeville (le 5 septembre à 16h30) et contre Bourges ou Toulouse le 6 septembre.

10 septembre : Match à Roanne contre Villeneuve d’Ascq (18h30)

11 et 12 septembre : Tournoi de Nice (06), matchs contre Nice (le 11 septembre à 20h) et le 12 septembre à 15h contre Venise ou Toulouse

16 septembre : Tournoi du Coeur, match de gala de l’AMDAM contre Bourges à Clermont-Ferrand (18h)

18 et 19 septembre : Open Femin’Ain à Culoz, matches contre Charnay (le 18 septembre à 18h) et contre Nice ou Montpellier (le 19 septembre à 15h ou 18h)