Équipe Pro  |CDF – Les Lionnes en demi-finale !

IMG_4591 MOD

Le groupe d’Étienne Faye, avec beaucoup de cœur, s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en s’imposant face à Angers à l’Aréna Loire de Trélazé : 77-80.

Angers a mené la danse les cinq premières minutes du match à l’Arena Loire. Avec une série 7-0 conclue par Lizanne Murphy (15 points), les locales menaient 16 à 7. A la fin du premier quart temps, si Carmen Guzman a réduit l’écart avec un tir longue distance, les Lionnes accusaient tout de même un retard de 10 points : 26-16. Grâce à une Marie Mané (19 points) tranchante en percussion, Angers a conservé son avance pour mener encore 46 à 37 à la pause.

Le secteur intérieur s’est employé après la mi-temps pour revenir à bonne distance de l’UFAB. C’est finalement Djéné Diawara (13 points, 4 rebonds) qui a permis aux Lionnes de reprendre la main sur la rencontre avec une action 2+1, alors qu’il restait deux minutes à jouer dans le troisième quart temps. Après une  dernière action à succès de Christelle Diallo (14 points, 7 rebonds), les Lionnes menaient 57 à 58 à la fin de la période. Souvent primordiale cette saison, l’alternance jeu intérieur / jeu extérieur a été vitale face à Angers. La percussion de Carmen Guzman et l’adresse de Mélanie Plust dans le dernier quart (11 points) a fait la différence. Malgré l’égalisation de Djaldi Tabdi (14 points, 12 rebonds) à 75-75 à 1 minute du terme, Mélanie Plust (17 points à 5/7 à 3-pts) et Carmen Guzman (16 points, 4 rebonds et 4 passes) n’ont pas tremblé sur la ligne des lancer-francs et les Lionnes se sont ainsi imposées 77 à 80.

Statistiques

Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |CDF – Une demi-finale à la clé

PRO ANNONCE GAME CDF 34

Les Lionnes affrontent ce jeudi à 20 heures l’UFAB en quart de finale de la Coupe de France, deux semaines après le match retour en championnat, remporté par les Lyonnaises à Angers (68-79).

Les Lionnes

Les Lionnes n’ont rien pu faire pour stopper la machine normande la semaine dernière à Mado Bonnet (défaite face à Mondeville 59-76). Elles retrouvent ce jeudi Angers, équipe rencontrée il y a deux semaines, aussi à l’Arena Loire de Trélazé. L’équipe d’Étienne Faye s’était alors imposée 68-79 grâce à un dernier quart temps de feu (29-05). Une victoire contre un adversaire direct au classement qui avait mis du baume au cœur aux Lionnes et à leurs supporters. Charge aux joueuses lyonnaises de réitérer la même performance pour décrocher une demi-finale de Coupe de France et faire un pas de plus vers la finale à l’Accor Hotels Arena programmé le 22 avril prochain. Les Lionnes pourraient ainsi se rappeler au bon souvenir de l’histoire du club, le FC Lyon ayant remporté la Coupe de France en 1960 face au Paris UC (40-35) alors que les U17 du Centre de formation ont récemment soulevé deux fois la Coupe (en 2014 et en 2015).

L’adversaire : Angers

En s’inclinant à domicile face aux Lionnes, Angers se retrouve dans une situation délicate par rapport aux enjeux de fin de saison en championnat. Comme pour Lyon, la Coupe de France permet à l’équipe angevine d’oublier le temps d’une rencontre la pression en LFB. Après s’être imposées en huitième de finale face à Nice (57-52), Lizanne Murphy (10,9 points, 6,7 rebonds de moyenne en championnat) and co sont aujourd’hui candidates pour une demi-finale de Coupe de France. Une parenthèse, qui pour ces compétitrices dans l’âme, permet de se concentrer sur un autre enjeu majeur, avec en ligne de mire la finale à Paris.

Texte : Lyon Basket
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J15 – Les Lionnes sortent les griffes !

16112571_318000768594321_374891352591854019_o 870500 alex ortega

Le Lyon Basket s’est imposé ce vendredi soir face à l’Union Féminine Angers Basket 49 – ufab49 (68-79) après un dernier quart temps impressionnant (5-29) ! Une victoire très importante pour les échéances de fin de saison face à un concurrent direct.

Avant ce dernier quart temps dévastateur, Angers avaient toutes les cartes en main pour l’emporter à l’Arena Loire de Trélazé. Agressives défensivement et tranchantes offensivement à l’image de Clarince Djaldi Tabdi (15 points à 6/9, 4 rebonds), les joueuses de l’UFAB menait déjà 24-14 après 10 minutes. Et malgré les efforts du secteur intérieur avec la doublette Djéné Diawara (15 points, 8 rebonds, 4 interceptions) et Lauren Ervin (17 points, 15 rebonds, 4 passes), les Lionnes ont peiné à stopper les assauts angevins et rejoignaient le vestiaire à la mi-temps avec un retard notable : 46-31.

« A la mi-temps, j’ai dit à mes joueuses qu’il fallait calmer l’euphorie d’Angers. On savait qu’il faudrait être concentré sur 40 minutes pour espérer gagner à Angers. Même mené de 15 points, on y a toujours cru », a expliqué Etienne Faye à Ouest France. « En seconde période, nous avons changé de défense (passage en zone) afin de faire douter notre adversaire. Et on a continué à leur mettre la pression. » En effet, petit à petit, les Lionnes ont existé dans cette rencontre en remportant le troisième quart temps 17 à 19. Mais il fallait bien plus pour refaire leur retard (63-50).

Dans le dernier quart temps, les Lionnes se sont ainsi employées pour effectuer un come back incroyable, menées par leur capitaine omniprésente, Carmen Guzman (25 points à 10/17, 7 rebonds), auteure de 11 points dans ce quart temps. Les Lionnes ont infligé un 25-3 à Angers dans les huit dernières minutes de la rencontre. Les Angevines ont perdu leur basket et les Lyonnaises en ont profité pour dérouler le leur.

« J’ai du mal à comprendre que lorsque l’on mène de 17 points, on arrive au final à perdre un match avec un écart de 11 points », a déclaré David Gautier, l’entraîneur de l’UFAB. « Il y a de quoi se poser des questions. Dans le quatrième quart temps, on perd la bataille du rebond, on tente différentes situations de shoots que l’on ne concrétise pas. Difficile de gagner un match dans ces conditions… » Avec un 15-0 sur les cinq dernières minutes, Esther Niamké (10 points, 7 passes décisives) et ses coéquipières ont récité leurs gammes en fin de rencontre pour finalement s’imposer de 11 points. De vraies guerrières !

« En vue des play-downs, c’était un match que l’on voulait gagner, face à un concurrent direct. C’est aussi une victoire qui fait du bien au moral, car elle va nous permettre de retrouver une nouvelle dynamique. On a su batailler et avoir la force de caractère pour l’emporter », a conclu le coach lyonnais.

Rendez-vous vendredi pour le prochain match à domicile des Lionnes face à Mondeville !

 Statistiques

Crédit photo : Alex Ortéga

Équipe Pro  |J15 – Y’a de l’enjeu dans l’air

PRO ANNONCE GAME J15

La 15ème journée de LFB débute dès ce vendredi à 20h avec un seul match opposant Angers à Lyon. Cette opposition, importante pour les deux équipes, marque peut-être le début d’une probable bataille en play-downs. Pour rappel, les quatre derniers clubs au classement de la saison régulière se retrouveront dans un mini championnat, au mois d’avril, avec de nouvelles rencontres en match aller retour. Mais chaque équipe conservera au départ les résultats acquis entre elles en saison régulière. Il va donc falloir commencer à bien compter et placer ses billes dans le bon panier.

Les Lionnes

Force est de constater que, sauf retournement de situation, le Lyon Basket va se battre lors des play-downs instaurés depuis cette saison. Au match aller en octobre, nos Lionnes avaient dominé Angers à Mado Bonnet 71-56 (+15). Si les deux équipes disputent les play-downs, ce résultat sera conservé. Vous comprenez donc que le match de ce vendredi, dans cette perspective, devient plus que crucial. Si Angers l’emporte à domicile, le Lyon Basket devra au minimum tenter de garder le panier average (défaite de moins de 15pts). Si le Lyon Basket l’emporte, elle prendra un avantage certain sur son adversaire du soir. Tout cela, les joueuses lyonnaises en sont conscientes. Dès samedi soir dernier devant les partenaires réunis après la rencontre contre Charleville-Mézières, Esther Niamke évoquait au nom de l’équipe la motivation du groupe pour les prochaines rencontres cruciales pour le club. Il va donc falloir mettre les mots en pratique et présenter le visage que l’on a vu dans le troisième quart temps face au FCBA pour espérer revenir de l’Aréna Loire de Trélazé avec la victoire. Le staff et les joueuses ont préparé ce match avec tout le soin nécessaire cette semaine et sont partis dès ce jeudi matin pour le Maine et Loire avec la détermination de marquer les points qu’il faut.

L’adversaire : Angers

Après un début de saison prometteur avec des victoires face à Nice et Mondeville, l’UFAB49 a rencontré par la suite pas mal de difficultés, obligeant le club à se séparer du coach David Girandière après une défaite à domicile face à Tarbes le 02 décembre. David Gautier a alors été nommé coach principal. Depuis qu’il est aux commandes, le groupe semble retrouver des couleurs. Deux victoires, dans le derby face à Nantes Rezé et en Coupe de France face à Nice, et des matchs où l’équipe a fait bonne figure face à Lattes Montpellier, Nice et Bourges. Seulement, face aux équipes de fin de classement, les résultats ne sont pas au rendez vous pour Angers et dans la perspective d’éventuels play-downs, Angers est bien conscient qu‘il faut que cela change. La rencontre face à Lyon devient donc extrêmement importante. Dans la salle de Trélazé où les Angevines évoluent désormais, elles restent invaincues à ce jour avec deux victoires et auront à cœur de faire perdurer cette invincibilité. Angers s’appuiera sur les valeurs sûres que sont Wallace, Murphy et Cuzic, complétées des jeunes joueuses Bernies, Paget, Djaldi Tabdi et Mané. Attention Lyonnaises, Angers semble avoir la « dalle » angevine et pourrait bien surprendre en cette deuxième partie de saison, qui commence réellement à se jouer dès ce vendredi.

 

Texte : Fred Monnot
Crédit photo : Lyon Basket

Équipe Pro  |J6 – La foudre a frappé face au Hainaut

img_4996-870500

Les Lionnes ont réalisé une très belle prestation ce vendredi en ouverture de la sixième journée de LFB. Emmené par un duo extérieur Mélanie Plust/Carmen Guzman à la main particulièrement chaude, le Lyon Basket s’est nettement imposé dans son antre face à Saint Amand Hainaut Basket 90 à 61.

Après la désillusion la semaine dernière face à Mondeville, les Lionnes ont fait le point, dialoguer, pour finalement réaliser une solide semaine de travail. C’est gonflée à bloc que l’équipe d’Étienne Faye a abordé ce duel. Les Lionnes ont pris la tête de la rencontre dès l’entame, sans jamais par la suite laisser les Green Girls revenir à leur hauteur. L’équipe de Fabrice Fernandes avait fait le choix de cibler notre bon secteur intérieur comme menace prioritaire. Les Lionnes ont bien répondu au SAHB en alternant le jeu intérieur/extérieur dans le premier quart temps remporté 25 à 16. « C’était un match avec beaucoup d’alternance », a confirmé le coach lyonnais en conférence de presse. « J’avais demandé à mes grandes de ne pas être frustrées même si elles ne marquaient pas de point. Il fallait fixer pour ressortir. On a été très adroits en première mi-temps, c’était le plan de jeu. Il ne fallait pas hésiter à tirer ». Agressives défensivement, les Lionnes ont signé un deuxième quart temps de qualité aussi. Et quelle adresse ! En première mi-temps, les Lionnes ont shooté à 66,7% à deux points et 61,5% à trois points (à 8/13). Des pourcentages exceptionnels à la pause avec déjà 16 points pour Mélanie Plust (avec aucun déchet et un 4/4 à trois points) et 17 points pour Carmen Guzman (à 6/10 au shoot et 4/7 à trois points). Après 20 minutes, les Lionnes étaient ainsi sur d’excellents rails en menant 50 à 33.

Après la pause, les Lionnes ont maintenu le rythme. Les extérieures ayant cartonné en première mi-temps, les Green Girls ont changé leur fusil d’épaule. Ce qui a permis aux intérieures lyonnaises d’avoir plus d’espace pour s’exprimer. Lauren Ervin (13 points et 10 rebonds et… 7 passes !), Djéné Diawara (8 points et 10 rebonds) et Christelle Diallo (7 points et 8 rebonds) ne se sont pas fait prier en dominant notamment au rebond avec 28 prises en deuxième mi-temps ! Le trio a aussi très bien maîtrisé le scoring de Jacinta Monroe (12 points) et Porsha Roberts (6 points). Malgré tous les efforts de Claire Stievenard (16 points à 8/10) dans le dernier round, les Green Girls n’avaient pas les armes pour se protéger de la foudre lyonnaise ce vendredi.

Lyon bat Saint Amand Hainaut Basket : 90-61

img_5139webMVP du match :

Carmen Guzman (Lyon) – 25 points à 9/13 – 6/9 à trois points – 3 passes décisives – 23 d’évaluation

Mélanie Plust (Lyon) – 21 points à 7/8 – 5/6 à trois points – 3 rebonds  – 7 passes décisives – 32 d’évaluation

Réactions :

Étienne Faye (coach Lyon) : « Les consignes étaient de bien attaquer leur défense, d’être patient et de jouer sur des décalages. C’était un match avec beaucoup d’alternance. J’avais demandé à mes grandes de ne pas être frustrées même si elles ne marquaient pas de point. Il fallait fixer pour ressortir. On a été très adroits en première mi-temps, c’était le plan de jeu, il ne fallait pas hésiter à tirer. Cette semaine, on a fait de bons entraînements là-dessus, on a bien préparé le match. C’était un adversaire direct qu’il fallait respecter. Quand on met dedans, c’est plus facile. Quand l’adresse est de notre côté, on ne peut que s’en réjouir. »

Carmen Guzman (Lyon) : « Un bon match, nous avons trouvé un bon équilibre. Tout le monde a donné beaucoup d’énergie. Un bon match pour nous. »

Fabrice Fernandes (Hainaut) : « On est tombé sur une équipe qui a mis dedans dès la première seconde. Je ne pensais pas que cela allait durer pendant les 40 minutes mais malheureusement, ça a duré. On a essayé de trouver des solutions pour les sortir de leur confort. Mais c’était compliqué de les arrêter. On a réussi à tenir les intérieures, mais il y a deux joueuses qui ont sorti un gros match avec de bonnes statistiques, même les autres extérieures ont bien scoré, avec même la petite Evita Herminjard qui a aussi mis 2/4. On a essayé de tenter des choses mais il faut que l’on soit plus agressifs pour sortir les joueuses de ce confort-là. On a manqué de rythme aussi au départ. On n’a pas fait un mauvais match mais on est tombé sur une équipe de Lyon qui voyait le cercle comme une bassine. »

Joyce Cousseins-Smith (Hainaut) : « Perdre de 30 points contre un adversaire direct, ça fait quand même mal. Maintenant, on avait fait le choix de ne pas laisser les ballons passer vers les intérieures, et malheureusement c’est les extérieures qui nous ont fait mal ce soir. Elles ont été insolentes d’adresse. »

Crédit photo :  Lyon Basket 

Équipe Pro  |J4 – Une belle victoire collective face à Angers

img_4606mod

Les Lionnes ont remporté leur premier match à Mado Bonnet en s’imposant face à Angers. Le groupe d’Etienne Faye a bien maîtrisé la rencontre, tant offensivement que défensivement : 71-56.

img_4581modUne semaine après la courte défaite face à Lattes Montpellier, les Lionnes ont reçu une équipe d’Angers gonflée à bloc. L’équipe de David Girandière a commencé le championnat par une solide prestation face à Nice ( 93-67) avant de s’incliner de trois points face à Nantes Rezé (62-65) et Bourges (62-65). Les Angevines, bien que privées de Lizanne Murphy et d’Amélie Pochet, étaient donc en recherche de victoire. Si les deux équipes étaient au coude-à-coude en début de rencontre, Clarisse Legrand (avec ses premiers points en équipe professionnelle) et Esther Niamké (9 points, 6 rebonds, 6 passes) ont permis aux Lionnes de faire la course en tête en menant 22 à 15 après 10 minutes. Dans le deuxième quart temps, Jenny Fouasseau (10 points à 4/6, 5 passes) a trouvé Christelle Diallo (8 points à 3/4, 4 rebonds) à l’intérieur et Lyon a conservé la tête : 26 à 17. Mais Angers a tenu le coup en refaisant son retard par Romane Bernies (7 points, 4 passes) et Shaqwedia Wallace (18 points à 7/17), qui a profité du manque d’attention des Lionnes pour inscrire un dernier panier avant la pause, un trois points au buzzer pour ramener les siennes à 39-36.

Après être bien revenu dans le deuxième quart temps, Angers est passé devant l’équipe d’Étienne Faye au début du troisième quart, grâce à Marie Mané et Romanes Bernies. Étienne Faye a alors décidé de prendre un temps mort. Un arrêt de jeu qui sera profitable aux Lionnes qui ont par la suite infligé une série de 12-0 à leurs adversaires, pour mener 54-45, sous l’impulsion de Lauren Ervin (14 points, 7 rebonds). Même si Iva Cuzic (12 points, 8 rebonds) a fini par stopper la série, Angers ne reviendra pas. Carmen Guzman a clôturé le troisième quart temps par un shoot au buzzer et Lyon menait 61-49.  Le quatrième quart temps, défensif, s’est aussi terminé à l’avantage des Lionnes, qu,i sans pression, se sont imposées 71 à 56 devant leur public.

Les Lyonnaises ont maîtrisé leur sujet samedi soir avec une belle prestation collective (25 passes décisives). Elles enchaînent à présent avec trois rencontres à l’extérieur (deux en championnat + la Coupe de France) avant de revenir à Mado Bonnet le vendredi 04 novembre (20 heures) face au Hainaut.

Lyon bat Angers : 71-56

MVP du match :

Carmen Guzman (Lyon) – 18 points à 6/13 – 4 rebonds – 7 passes décisives – 22 d’évaluation

Réactions :

Étienne Faye (coach Lyon) : « On a manqué d’intensité défensive notamment à la fin du deuxième quart temps, moins d’attention. Le discours dans le vestiaire à la pause était de durcir notre défense, se concentrer. On est revenu avec de bonnes intentions, avec du jeu rapide, des systèmes lents pour les fatiguer en défense, etc. Dans l’ensemble du match, on mérite de gagner. Sur la zone, on a trouvé des solutions et sur l’indiv, il était compliqué de nous tenir sur l’intensité, le jeu intérieur. On a eu une bonne alternance sur le jeu intérieur-extérieur, on a ainsi trouvé des solutions, créé des décalages. Je suis satisfait du résultat ce soir, des automatismes se mettent en place . Il faut encore travailler sur la concentration. Ce soir, on a responsabilisé les jeunes, c’était intéressant. Elles ont été patientes mais je sais qu’on peut compter sur elles pour entrer dans les rotations. »

Esther Niamké (Lyon) : « C’était un match dangereux. On a été devant, mais on les a laissées revenir. C’est une victoire, c’est important mais on a encore beaucoup de travail. »

Crédit photo :  Lyon Basket 

Équipe Pro  |J4 – Les Lionnes enchaînent à domicile face à Angers

pro-annonce-game-j4

La déception passée après la rencontre perdue sur le fil face à Lattes Montpellier, les Lyonnaises ont eu une semaine complète de travail pour préparer la réception d’Angers. Ce n’est pas le cas des adversaires des Lionnes, qui ont joué ce mercredi la 3ème journée (Lyon était exempt car Charleville disputait le tour préliminaire de l’Eurocoupe) avec un match engagé face à Bourges, s’inclinant sur le fil 62-65. Être dans le rythme ou avoir bien récupéré ? Quelle équipe sera dans les meilleures conditions pour cet affrontement, dont le résultat commencera à positionner les deux équipes dans ce championnat encore très compact cette saison ?

Les Lionnes

Cette semaine de travail supplémentaire est un atout pour le Lyon Basket. Avec une préparation de présaison tronquée par les blessures, les automatismes sont encore à parfaire. On a pourtant vu de très belles séquences collectives en attaque face au BLMA, ce qui laisse à penser qu’avec encore un peu plus de précision, l’équipe devrait avoir un rendement supérieur. Quelques discussions individuelles et collectives entre joueuses et staff pour panser définitivement la plaie de cette fin de rencontre face aux championnes en titre et tout le monde est sur le pont pour affronter de solides Angevines. Il va falloir continuer à performer sur notre adresse, améliorer certains points en défense, et conserver l’agressivité entrevue en fin de match, sur les 40 minutes de la rencontre. Reste à savoir si la jeunesse lyonnaise serait prête à soulager et faire souffler les titulaires plus longtemps, une condition primordiale pour tenir la distance. Le groupe est prêt et veut donner à nouveau du plaisir aux spectateurs de Mado Bonnet.

L’adversaire : ANGERS

Angers, en découvrant pour la première fois l’Europe la saison dernière, a vite compris que l’enchainement des matchs, en milieu et fin de semaine, compliquait la tâche. Ajouté à cela, la blessure de leur joueuse majeure Lizanne Murphy, et le club de l’Anjou a dû batailler jusqu’à la dernière journée la saison passée pour se maintenir. Les leçons ont été retenues et les Angevines s’annoncent à nouveau difficiles à manœuvrer cette saison. Vainqueur sans trembler à l’Open face à Nice, elles ont enchaîné sur deux courtes défaites de trois points à Nantes et sur leur parquet face à Bourges. C’est donc revanchardes qu’elles vont se présenter à Mado Bonnet. Une troisième défaite de suite n’est certainement pas envisagée par le staff de l’UFAB. Attention donc à Wallace, l’arrière américaine capable de s’enflammer à tout moment au shoot, à l’expérimentée Murphy qui a souvent brillé contre Lyon, et à Sliskovic qu’il faudra bouger dans la raquette. Sans oublier les jeunes joueuses, vraies promesses pour l’avenir, incarnées par Romane Bernies, Marie-Eve Paget, Marie Mané, Clarince Djaldi-Talbi et Angélina Turmel. Il va falloir répondre présent dès les premières secondes et batailler ferme durant 40 minutes.

L’avis d’Étienne :

« On aborde la rencontre avec beaucoup de détermination. Le championnat est très dense et Angers est un adversaire direct. C’est une bonne équipe qui s’est renforcée avec Wallace, le retour de Sliskovic-Cizic ou encore Djalbi-Tabdi. Ils ont gardé une ossature de joueuses avec par exemple Bernies, l’une des meilleures meneuses du championnat. Il y a du talent dans cette équipe. Il faut que l’on défende très fort, c’est une équipe capable de marquer 93 points contre Nice. On a à cœur de faire un gros match, dans la lignée de celui contre Montpellier. Être le plus performant possible sur 40 minutes. Sans se mettre la pression, on doit aller chercher un résultat positif. »

buttonlivestream

 

Pour suivre la rencontre

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Mado Bonnet, suivez le fil d’information de la rencontre entre le Lyon Basket et Angers avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !

 

 

Texte : Fred Monnot

Crédit photo : Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |J4 – Les Lionnes enchaînent à domicile face à Angers

pro-annonce-game-j4

La déception passée après la rencontre perdue sur le fil face à Lattes Montpellier, les Lyonnaises ont eu une semaine complète de travail pour préparer la réception d’Angers. Ce n’est pas le cas des adversaires des Lionnes, qui ont joué ce mercredi la 3ème journée (Lyon était exempt car Charleville disputait le tour préliminaire de l’Eurocoupe) avec un match engagé face à Bourges, s’inclinant sur le fil 62-65. Être dans le rythme ou avoir bien récupéré ? Quelle équipe sera dans les meilleures conditions pour cet affrontement, dont le résultat commencera à positionner les deux équipes dans ce championnat encore très compact cette saison ?

Les Lionnes

Cette semaine de travail supplémentaire est un atout pour le Lyon Basket. Avec une préparation de présaison tronquée par les blessures, les automatismes sont encore à parfaire. On a pourtant vu de très belles séquences collectives en attaque face au BLMA, ce qui laisse à penser qu’avec encore un peu plus de précision, l’équipe devrait avoir un rendement supérieur. Quelques discussions individuelles et collectives entre joueuses et staff pour panser définitivement la plaie de cette fin de rencontre face aux championnes en titre et tout le monde est sur le pont pour affronter de solides Angevines. Il va falloir continuer à performer sur notre adresse, améliorer certains points en défense, et conserver l’agressivité entrevue en fin de match, sur les 40 minutes de la rencontre. Reste à savoir si la jeunesse lyonnaise serait prête à soulager et faire souffler les titulaires plus longtemps, une condition primordiale pour tenir la distance. Le groupe est prêt et veut donner à nouveau du plaisir aux spectateurs de Mado Bonnet.

L’adversaire : ANGERS

Angers, en découvrant pour la première fois l’Europe la saison dernière, a vite compris que l’enchainement des matchs, en milieu et fin de semaine, compliquait la tâche. Ajouté à cela, la blessure de leur joueuse majeure Lizanne Murphy, et le club de l’Anjou a dû batailler jusqu’à la dernière journée la saison passée pour se maintenir. Les leçons ont été retenues et les Angevines s’annoncent à nouveau difficiles à manœuvrer cette saison. Vainqueur sans trembler à l’Open face à Nice, elles ont enchaîné sur deux courtes défaites de trois points à Nantes et sur leur parquet face à Bourges. C’est donc revanchardes qu’elles vont se présenter à Mado Bonnet. Une troisième défaite de suite n’est certainement pas envisagée par le staff de l’UFAB. Attention donc à Wallace, l’arrière américaine capable de s’enflammer à tout moment au shoot, à l’expérimentée Murphy qui a souvent brillé contre Lyon, et à Sliskovic qu’il faudra bouger dans la raquette. Sans oublier les jeunes joueuses, vraies promesses pour l’avenir, incarnées par Romane Bernies, Marie-Eve Paget, Marie Mané, Clarince Djaldi-Talbi et Angélina Turmel. Il va falloir répondre présent dès les premières secondes et batailler ferme durant 40 minutes.

L’avis d’Étienne :

« On aborde la rencontre avec beaucoup de détermination. Le championnat est très dense et Angers est un adversaire direct. C’est une bonne équipe qui s’est renforcée avec Wallace, le retour de Sliskovic-Cizic ou encore Djalbi-Tabdi. Ils ont gardé une ossature de joueuses avec par exemple Bernies, l’une des meilleures meneuses du championnat. Il y a du talent dans cette équipe. Il faut que l’on défende très fort, c’est une équipe capable de marquer 93 points contre Nice. On a à cœur de faire un gros match, dans la lignée de celui contre Montpellier. Être le plus performant possible sur 40 minutes. Sans se mettre la pression, on doit aller chercher un résultat positif. »

buttonlivestream

 

Pour suivre la rencontre

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Mado Bonnet, suivez le fil d’information de la rencontre entre le Lyon Basket et Angers avec Call4Sport ! Et n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur le chat !

 

 

Texte : Fred Monnot

Crédit photo : Jérôme Le Bris

Équipe Pro  |Le cirque Medrano à Mado !

cirque-medrano

lyon1Le Lyon Basket est heureux d’accueillir de nouveau à Mado Bonnet le cirque Medrano et ses artistes. A cette occasion, des places pour le cirque seront offertes aux enfants de moins de 12 ans pendant la rencontre du samedi 15 octobre (20 heures) face à Angers !

Animaux, trapézistes, clowns… le cirque Medrano de Raoul Gibault pose de nouveau son chapiteau à Lyon cet automne. Jusqu’au 4 décembre dans le quartier de Confluence (quai Perrache), le cirque Medrano présente son nouveau spectacle à l’ambiance orientale Aladin et les 1001 nuits pendant la 9e édition du festival international du cirque de Lyon. Pour vous permettre de participer à ce spectacle exceptionnel, des places seront offertes aux enfants de moins de 12 ans pendant la rencontre à Mado Bonnet face à Angers, le samedi 15 octobre (20 heures) !

A la mi-temps du match, le jongleur aux bâtons, Tkach Valerii, présentera son numéro exceptionnel sur le parquet de Mado Bonnet ! Valerii Tkach est un artiste unique en son genre. Au milieu de ces bâtons, il livrera une chorégraphie toute en finesse et précision. Un ensemble de prouesse présenté dans la simplicité la plus totale comme si cela était tout naturel !

Plus de renseignements sur le cirque Medrano : www.cirque-medrano.fr